Magazine Cinéma

Gentlemen Forever vol. 2

Par Gjouin @GilbertJouin
Gentlemen Forever vol. 2TF1 Musique / Warner Music
Je suis un inconditionnel de l’aventure « Forever Gentlemen ». Il y a tout dans ce concept : que des grands standards anglo-saxons et français, une orchestration somptueuse façon Big Band, des voix sacrément veloutées, une élégance raffinée (smokings et belles robes)… C’est vraiment un « produit » noble.
Après les reprises rappelant l’univers musical du fameux du Rat Pack (Frank Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis Jr…) du volume 1, nos Gentlemen et Gentlewomen ont repris le chemin des studios pour y enregistrer un nouvel opus tout aussi fastueux. On ne sait plus ou donner de l’oreille tant les titres retenus sont des évidences et font partie du patrimoine international de la grande chanson de variété. Toutes ces chansons sont archivées à jamais dans le rayon « Musique » du disque dur de notre mémoire. C’est un vrai bonheur que de les réentendre interprétées par les plus belles voix actuelles sur des arrangements irréprochables signés Sinclair.
Gentlemen Forever vol. 2
Je les aime toutes ces chansons. Les quatorze ! Bien sûr j’ai quelques préférences car certaines voix sont plus swingueuses ou plus crooneuses que d’autres. Mais c’est tellement bien fait !Par rapport au volume 1, exit Elodie Frégé, Garou, Emmanuel Moire, M Pokora et Gad Elmaleh. En échange, font une entrée très remarquée (dans l’ordre d’apparition sur le CD) Claire Keim, Antoine Duléry, Ben L’Oncle Soul, Tal, Camille Lou et Amir.Les duos (9) et les trios (5) se succèdent pour reprendre six titres en français, sept en anglais et un mixte (Que reste-t-il de nos amours ? I Wish You Love). A propos de ce titre, c’est juste une merveille. Il est d’ailleurs amusant de constater que les initiales juxtaposées de ses deux interprètes, Paul Anka et Claire Keim, donnent « PACK » ; comme le Rat Pack ! Il y a des associations subliminales qui ne trompent pas. Le swing naturel de Paul, la sensualité toute en retenue de Claire, des cordes discrètes… Ça nous va droit au cœur.
Gentlemen Forever vol. 2
Que dire d’autre ? On ne peut qu’employer des superlatifs pour saluer telle ou telle performance comme la facilité avec laquelle Antoine Duléry (aux antipodes de Paul Gatineau) s’est glissé dans la peau d’un chanteur de charme. A vrai dire, ce n’est pas une surprise. Dans Jean-Philippe, il poussait déjà la chansonnette et il s’était montré vraiment à son avantage. Autre entrée très remarquée (et remarquable), celle de Bel L’Oncle Soul. Formé au gospel et vacciné à la Motown, il possède un swing naturel qui apporte une valeur ajoutée aux deux titres qu’il interprète, That’s Life, où il tient la dragée haute à Paul Anka, et C’est si bon, avec Sinclair.
Gentlemen Forever vol. 2
Roch Voisine, aussi à l’aise en anglais qu’en français, se taille la part du lion dans cet album. On le retrouve en effet dans cinq chansons. Avec Dany Brillant, qui lui figure dans quatre, ils synthétisent physiquement et vocalement le concept de « Forever Gentlemen ».Après eux, ils sont trois à se retrouver dans trois titres chacun, Damien Sargue, Corneille et Paul Anka.
Il n’y a rien à rajouter. Il n’y a qu’à écouter, écouter et encore écouter. C’est du plaisir « forever »…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gjouin 18712 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines