Magazine Culture

School trips

Publié le 21 octobre 2014 par Pomdepin @pom2pin

Ce matin, branle-bas de combat, Princesse 1 avait un School trip, une sortie scolaire. C’est déjà la course normalement pour que tous les enfants partent à l’école à temps, alors le moindre changement de programme peut mettre toute mon organisation matinale en péril. Entre L’Ado qu’il faut réveiller 5 fois, dont une avec un verre d’eau (non je ne suis pas une mère ignoble, je l’aide. Comme il s’est mis en retard tout seul à force de ne pas vouloir se lever, ça lui a fait sa douche en même temps. Il devrait me remercier!), Princesse 2 qui a perdu ses barrettes (bleues pour aller avec l’uniforme d’école, pas question de prendre les rouges donc, sous peine de perforation de tympans maternels à coup de hurlements de banshee. La charmante enfant) et bébé 5 qui essaie de s’enlever la couche pour la mettre sur le chat…c’est déjà compliqué sans un School trip. En plus, ce matin, mon iPhone n’a pas arrêté de se faire remarquer.
-Oh regarde L’Ado, j’ai un message sur Facebook! Et encore un autre, c’est génial!
-ouais, ben meuh, Facebook, c’est nul, c’est un truc de vieux quoi. Meuh.
Finalement un petit fond de verre c’était peu, j’aurais du y aller au litre d’eau. Glacée…Enfin bref, ce matin, c’était départ 20 minutes en avance pour amener Princesse 1 à temps pour sa sortie scolaire.

IMG_0960.JPG

(Non, ce n’est pas un bus américain, c’est même la compagnie locale! Ca vient de timmonet.co.uk)

L’école primaire a recommencé depuis moins de 8 semaines, et on a déjà eu droit à deux School trips pour princesse2, au musée des jouets et au zoo. Princesse 1 qui est artistique (c’est la faute de son père, il est très musical. Je ne vois que ça, ce côté diva, ça ne peut pas venir de moi) fait partie de la chorale, du club théâtre et de la debating team de l’école. Ce matin, elle se rendait au collège pour un concours de danses et chants entre écoles primaires locales (son groupe a fait la chorégraphie de Thriller. J’ai fait le costume, avec de vieux t-shirts de L’Ado découpés au ciseau. C’était très agréable à faire). Elle va enchainer avec une sortie au musée de la vie victorienne. Evidemment, c’est encore déguisé, il faut que je ponde encore un costume, avec le bonnet à rubans (je me demande si je ne peux pas recycler le zombie…).

En primaire, on a une bonne vingtaine de sorties par classe et par an. A chaque fois, l’école demande une participation volontaire aux parents. Le reste des dépenses est couvert par le PTA. Pour le musée des jouets, à l’entrée gratuite et à trois minutes en bus, c’était £5. Pareil ce matin. Quand les enfants ont été à la plage l’année dernière: £5. La sortie au British Museum à Londres aussi (d’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi on ne confie pas l’organisation d’un voyage sur Mars à mon école. Ça fera £5 par participant, c’est une affaire!). Le coté éducatif de la chose n’est pas toujours évident, mais ça promène les instits élèves à peu de frais, et ils adorent.

Malheureusement, ça ne s’arrête pas en primaire. Les School trips continuent en secondaire et en 6th form (le lycée), mais pas au même prix. Prè Ado a déjà passé une merveilleuse journée ce demi trimestre, en pleine cambrousse à faire des cabanes et des feux de camps (youkaïdi, youkaïda). A part lui apprendre pourquoi sa mère refuse d’aller camper, je ne vois pas trop à quoi ça a pu servir. L’Ado a eu droit à une sortie en géographie. Il a été dans la joie, la bonne humeur et une pluie battante admirer le bord de mer dans le comté à coté, le Suffolk, terre d’exotisme et d’aventures dont la côte se différencie principalement de celle de l’Essex par le fait que c’est strictement la même. Mais c’est plus loin, ça justifie donc le doublement du prix pour le bus scolaire. Le prof de géographie du lycée a d’ailleurs de grandes idées pour ses vacances, mais visiblement pas le budget pour les réaliser. Pas de soucis, hop, il fait passer ça pour des School trips! L’Ado va donc partir en Italie en avril, visiter Pompeï, sous le prétexte fallacieux que les volcans sont au programme (et les pauvres, ils croyaient savoir ce que c’était qu’une catastrophe naturelle…ils n’ont encore rien vu!) pour la modeste somme de £720. Par contre, on a refusé d’être racketté pour le voyage aux US, pour voir le grand canyon (il paraît que c’est au programme aussi). C’était donné, juste £1700! Il le verra aussi bien en utilisant Google earth! Sinon, si vraiment ça pose problème pour sa scolarité, je veux bien lui creuser une tranchée dans le jardin, ça fera l’affaire.

Bref, en plus d’être une plaie pour mon organisation matinale, les School trips sont une véritable industrie, il y a des compagnie de bus qui ne font que ça. Comme l’année scolaire anglaise est très longue, ça fait du bien à tous, enseignants et élèves d’avoir des journées sans cours, même si il n’y pas forcément un intérêt pédagogique criant. Cela dit, je suis sûre que mes élèves feraient des progrès fulgurants si on allait visiter une pâtisserie française à Londres. Je sens que je vais proposer un school trip!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines