Magazine Cuisine

Maison Malartre

Par Sophie @Sophiecuisine
Maison Malartre
De mes quelques passages à Lyon, je garde un souvenir d’une ville où il fait bon vivre. J’adore les quais, le vieux Lyon et la croix-rousse. A table, le couscous de Malek m’avait emballée et j’avais embarqué ailleurs. Des nourritures lyonnaises, je garde pour toujours le goût des quenelles de brochet et le saucisson brioché. On mange bien à Lyon.
Récemment, on m’a fait découvrir la Maison Malartre. Cette entreprise familiale existe à Lyon depuis 1947. Les produits sont distribués dans leur comptoir, dans des épiceries fines ou par internet sur leur e-shop. La maison possède également un restaurant, chez Julie et Caroline, qui jouxte leur point de vente dans les halles de Lyon. On y trouve des veloutés onctueux, des quenelles, des spécialités fromagères, des fruits en bocaux… et même des cuisses de grenouille en persillade réalisées à partir de recettes traditionnelles dont certaines sont revisitées. La composition des produits est comparable au fait maison. J’entends par là qu’il n’y a pas d’exhausteurs de goût, de stabilisants… C’est pour moi un vrai gage de qualité.
Maison Malartre
Ce soir là, je n'avais pas trop le temps de cuisiner et l'ambiance était plutôt à rester ensemble sur le canapé plutôt que de se mettre à table. Tout ce qu'il fallait en somme pour un apéritif dînatoire !
Je me suis laissé tenter par les pavés de Saint-Genis, ce sont des coussins moelleux au fromage. Je les ai servis avec des feuilles de salade et des quartiers de pomme.
J’ai également servi des bols de velouté cèpes et châtaignes sur lequel j’ai déposé quelques mini quenelles revenues dans du beurre. Tout le monde à adoré l'onctuosité du velouté et regretté que la bouteille soit si petite : "comment ça, il n'y en a déjà plus ?"
Pour les cuisses de grenouille, tout est dans la barquette. Il suffit de faire revenir les cuisses dans une poêle et d'y ajouter la persillade généreuse. En quelques minutes, c'est prêt ! Les gourmands ont saucé avec du pain. Mais d'ailleurs la persillade c'est comme le jus, ça sert à ça, non ?
Maison Malartre
http://www.maison-malartre.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sophie 2384 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines