Magazine Cinéma

Critique ciné : Et (beaucoup) plus si affinités, comédie romantique avec Daniel Radcliffe

Par Diesemag @diesemag

SORTIE et CRITIQUE CINÉ : cette semaine au cinéma, Harry Potter quitte une fois de plus ses lunettes et son costume de sorcier pour n’être qu’un homme amoureux dans Et (beaucoup) plus si affinités de Michael Dowse (SND). On a vu cette délicieuse comédie romantique et on vous en parle dans l’actu ciné sur #Diesemag !

ebpsa affiche

Synopsis : Lors d’une soirée chez son meilleur ami, Wallace rencontre Chantry, jeune femme pétillante à l’humour ravageur. Complicité immédiate, cela ressemble fort à un coup de foudre mais il y a un hic, la belle Chantry a un petit-ami, Ben. Ils concluent alors le pacte de l’amitié, une amitié grandissante qui va vite plonger ce cher Wallace dans un dilemme. Respecter le pacte ou amener Chantry à quitter Ben ?  Se satisfaire de leur relation ou risquer de la perdre ? Cette belle amitié va être mise à rude épreuve mais un homme et une femme peuvent-ils vraiment être amis ?

#Avis : Adaptation de la pièce de théâtre Toothpaste and cigars de TJ Dawe, cette comédie romantique réunit tous les codes du genre, à savoir le meilleur ami conseiller toxique, le petit-ami adversaire de notre héros, exaspérant de perfection et des situations gags savamment dosées, on n’est pas chez Ben Stiller et on ne le regrette pas ! Des répliques niveau caca-boudin, voir carrément trash échangées avec un naturel désarmant, et surtout le couple formé à l’écran fonctionne réellement. On y croit et c’est l’un des atouts principaux du film.

FWORD_DAY23-0160.jpg

Si l’on dépasse la sensation de regarder une histoire d’adolescents due sans doute au physique et à la jeunesse des acteurs, on rit beaucoup, on est touché par la fragilité qui entoure cette singulière amitié, on fond devant la délicatesse et la justesse de Zoe Kazan, petite-fille d’Elia, et on est agréablement surpris de découvrir le potentiel comique de Daniel Radcliffe, qui fait ses premiers pas dans ce registre. Il ne conserve d’ailleurs de son passé de sorcier qu’un certain goût pour les hauteurs, le film débutant sur une scène dans laquelle il est perché sur un toit (Spoiler Alerte). Un passage au théâtre et après avoir porté des cornes pour Alexandre Aja dans Horns, c’est un pas de plus pour celui qui essaye de s’éloigner de son rôle à balai, difficile à ignorer comme la fameuse cicatrice sur le front qui va avec, chose regrettable car ce film rajoute une couleur de plus à sa palette déjà fort étendue.

ebpsa image 6

À la rédaction de #Diesemag, on dit oui à cette pépite qui donne la banane et oublie de tomber dans la facilité, revers souvent loupé par ceux qui veulent nous faire rigoler.  Mais vous, qu’irez-vous voir au cinéma cette semaine ?

Critique ciné : Et (beaucoup) plus si affinités, comédie romantique avec Daniel Radcliffe
Critique ciné : Et (beaucoup) plus si affinités, comédie romantique avec Daniel Radcliffe

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines