Magazine Cinéma

PlayStation Share Play : au bon vouloir des éditeurs

Par Repostit @S2PMag

Sony met en avant la fonction Share Play de la PS4, qui permet, en théorie du moins, d’inviter des amis à jouer sur un titre lancé en local en streaming, alors que l’invité ne possède pas le jeu. Une fonction intéressante, mais qui reste dépendante de la bonne volonté des éditeurs en plus de la nécessité de posséder une connexion à internet en béton…

Oui, mais…

Jusqu’ici, on s’était plutôt posé la question de savoir quels débits il fallait posséder pour profiter correctement de cette fonction Share Play, et il semble bien qu’en dessous d’une connexion ADSL 20/2 Mo, point de salut. Mais à peine découverte, et suite à la décision d’Activision de ne pas ouvrir Call of Duty : Advanced Warfare à ce partage, on se demandait légitimement quels jeux se voyaient également bloqués de ce côté. Si, toujours chez Activision, Destiny autorise le passage de manette virtuelle à un ami, Call of Duty : Ghosts ne le permet pas non plus.

Chez EA, visiblement, rien n’est bloqué, tandis que Square Enix offre la fonction sur Sleeping Dogs et Murdered : Soul Suspect, mais n’en veut pas sur Thief et Tomb Raider. Idem chez Ubisoft, qui permet le Share Play sur Watch Dogs et Assassin’s Creed IV : Black Flag, mais s’y réfute avec Rayman Legend et Child of Light. Enfin, et encore heureux, Sony ne bloque aucun titre de ce côté…

Si la fonction est un bel argument pour les joueurs, du moins sur le papier, la réalité est finalement nettement plus nuancée et le Share Play reste totalement lié à l’intérêt des éditeurs, qui font une fois de plus la pluie et le beau temps. Ne restera plus qu’à espérer que ces derniers ne tueront pas l’initiative de Sony sur le long terme…

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte