Magazine Cuisine

THE pâte à tartiner de rêve : une vraie tuerie !

Par Chrystel56

N'oubliez pas le concours des 8 ans de mon blog qui vous permettra de gagner les tous derniers cahiers de recettes de Trish Deseine.
La date limite APPROCHE à grands pas : 1er Décembre.
Ne tardez plus les ami(e)s et faites-moi parvenir au plus vite vos participations. Merci d'avance

Chrystel

Bonjour, 

Le blog de Valérie est une vraie mine d'or. En plus, elle y met toujours une touche d'humeur qui fait que j'adore lire ses billets. On y passe vraiment de très bons moments et on se délecte de ses magnifiques recettes.

Cette fois-ci, j'ai testé THE pâte à tartiner de rêve. Elle est presque plus vraie que nature et là au moins, on sait ce que l'on donne à manger à nos chérubins.

On y sent parfaitement les noisettes torréfiées avec un petit goût de caramel. Le résultat est bluffant d'authenticité : c'est une vraie merveille.

Pour notre information, Valérie a fait chauffer sa calculette et croyez-moi, c'est édifiant...

Composition du Nutella :

* 72% sucre et d'huile de palme (on ne connait pas la répartition exacte, mais on sait que le sucre est majoritaire)

* 13% noisettes

* 7,4% cacao

* 6,6% lait en poudre

+ lactosérum, lécithine, vanilline.

Composition de la pâte à tartiner de Christophe Michalak :

* 36,6 % noisettes

* 36,6 % sucre

* 20,3% chocolat au lait

* 3,4% lait en poudre

* 1,4% cacao 

* 1,4% huile

* 0,3% sel.

THE pâte à tartiner de rêve : une vraie tuerie !

Ingrédients pour environ 750 g de pâte :

* 270 g de noisettes entières

* 120 g de sucre en poudre

* 150 g de sucre glace

* 150 g de chocolat au lait à 40% de cacao (le top c'est le "Jivara" de Valrhona, mais je n'en avais pas ; alors j'ai choisi de la Pralinoise Poulain®)

* 25 g de poudre de lait (entier pour moi)

* 10 g de cacao amer en poudre

* 10g 5 g d'huile de pépins de raisin (ou de tournesol - pour moi de l'huile de colza) (avec 5 g *la pâte ne sera pas liquide).

* 3 g de sel fin.

THE pâte à tartiner de rêve : une vraie tuerie !THE pâte à tartiner de rêve : une vraie tuerie !THE pâte à tartiner de rêve : une vraie tuerie !

1/ Commencer par faire torréfier les noisettes. Les mettre sur une plaque en métal et les laisser 15 minutes dans un four préchauffé à 180°C (pour moi 20 minutes à 165°C).

Ensuite, pour enlever leur peau, il suffit de bien les faire rouler à l'intérieur d'un tamis, ou, à défaut, d'un torchon propre.

2/ Puis, dans une petite casserole, faire un caramel à sec. Il est préférable de choisir une casserole à fond épais, sinon le caramel va brûler sur les bords. Surtout, ne pas remuer le sucre, le laisser fondre sur feu moyen. Seulement à la fin, remuer la casserole pour aider le caramel à finir de fondre.

3/ Verser ensuite immédiatement, à l'aide d'une maryse, le caramel liquide obtenu sur un tapis de cuisson (ou du papier sulfurisé) : personnellement, j'ai saupoudré un peu de sel sur le tapis et versé le caramel par-dessus, afin d'obtenir une couche assez fine. Il ne doit pas être trop foncé, sinon il sera amer.

Le caramel va durcir assez vite. Casser ensuite cette feuille de caramel en petits morceaux.

4/ Mixer les morceaux de caramel avec 120 g des noisettes torréfiées, jusqu'à l'obtention d'une pâte semi-liquide.

Trop fort : je viens de faire mon premier pralin.

Retirer ce pralin de la cuve de votre robot. Réserver.

THE pâte à tartiner de rêve : une vraie tuerie !

5/ Maintenant, placer les 150 g de noisettes restantes et les 150 g de sucre glace, dans la cuve du robot et mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte assez compacte : c'est la pâte de noisettes. 

6/ Faire fondre la pralinoise concassée au micro-ondes pendant 2 fois 1 minute à 420 Watts. Ajouter le chocolat fondu à la pâte de noisette (5/) et mixer à nouveau. On obtient alors ce que l'on appelle du Gianduja lait-noisettes.

7/ Ajouter enfin le pralin, la poudre de lait, l'huile et le cacao, puis mixer à nouveau.

Au départ, le mélange est assez compact, mais plus on mixe, plus il devient liquide. C. Michalak conseille de mixer 5 minutes, mais pour moi 2/3 minutes ont largement suffi. 

Conseils importants de Valérie : "si votre robot est trop puissant, la pâte risque de devenir dure comme de la pierre (ça peut arriver avec un Thermomix, un Cook'in, un robot type "1,2,3"...), alors, dans les deux cas, mixer très peu et vérifier à chaque fois. 

Voici donc la pâte à tartiner de rêve...

Elle est...tellement plus "vraie" quand on la déguste. Son goût est magique

Conseils importants de Valérie :
* Si votre robot est trop puissant, la pâte risque de devenir dure comme de la pierre (ça peut arriver avec un Thermomix, un Cook'in, un robot type "1,2,3"...), alors, dans les deux cas, mixez très peu et vérifiez à chaque fois.
* L'utilisation de la poudre de lait est INDISPENSABLE : On ne la remplace pas par du lait et on ne la supprime pas. Elle est là, en plus du goût, pour absorber l'humidité, c'est pour cela qu'on ajoute cet ingrédient sec.
* Cette pâte à tartiner se conservera parfaitement pendant plusieurs mois, dans un bocal bien fermé, à température ambiante. Pensez simplement à la remuer de temps en temps.

Valérie

Tags : 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrystel56 3562 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines