Magazine Amérique latine

Festafilm: festival du film rend hommage aux femmes dans le monde du cinéma

Publié le 20 décembre 2014 par Conte

Le monde filmé exclusivement par des hommes ? Pendant plus de 50 ans le monde était filmé exclusivement par eux. Il était donc vu à travers un regard masculin et reflétait une certaine vision du monde, une vision d'hommes. En France, il a fallu attendre les années 70 pour que les femmes cinéastes entrent dans le monde fermé du cinéma. 

Qu'en est-il aujourd'hui ? Quelle est la place des femmes dans le monde du cinéma actuellement ? D’un point de vue international, certaines organisations tentent de dresser un tableau de la place des femmes dans le monde du cinéma et de les aider à y évoluer.

C’est le cas de l’ONG Women in film qui publie un rapport sur l’emploi des femmes dans les métiers du cinéma (hors actrices). Cette étude est basée sur les 250 films les plus populaires de 2011. Les femmes y représentaient 5% des réalisateurs seulement, et 18% de l’ensemble comprenant réalisateurs, producteurs exécutifs, scénaristes et autres directeurs de la photographie. En France, elles répresentent entre 15% et 20% des films difusés. Dans les écoles de cinéma, les femmes sont aussi présentes (44%) que les hommes (56%).

De l'autre côté de l'Atlantique

Etre une femme et réaliser des films reste un défi au Brésil et en Amérique latine. Les femmes sont encore une minorité dans le cinéma brésilien. En dépit des avancées dans le domaine cinématographique (entre 1981 et 1990, les femmes ont réalisé 3,27% de tous les longs métrages produits au Brésil), les femmes ont réalisé 15,37% des films sortis entre 2001 et 2010.

Comme aux États-Unis, où le marché cinematographique est contrôlé par de studios et de grandes sociétés, au Brésil, les femmes sont plus présentes dans la réalisation de documentaires, qui ont des coûts inférieurs. Parmi les films à gros budget, la participation des femmes est plus faible.

Cinéma de femmes

Toutes les cinéastes - brésiliennes, latino-américaines et françaises - interpellées par cette question rejettent l'idée d'avoir un fil conducteur dans leur travail. 

"Ce serait tout simplement limiter le regard féminin, qui est multiple".

"Ce sont des choix personnels, pas de genre".

"Les femmes brésiliennes, ainsi que les latino-américaines, fuient les stéréotypes : on nous imagine souvent en train de danser la samba avec un panier sur la tête. Bien sur que nous aimons danser, mais nous aimons aussi faire des films, avec lesquels nous voulons montrer un autre Brésil et un autre type de femme".

Femmes recompensées

Au Festival de Cannes : la Néo-Zélandaise Jane Campion a obtenu la Palme d'or pour son film The Piano en 1993.

Le César : Tonie Marshall pour son film Vénus beauté institut en 2000.

L'Oscar : En 2010, Kathryn Bigelow  fut la première femme à remporter l'Oscar avec The Hurt Locker. Avant elle, Sophia Coppola (Lost in Translation, 2003) avait été la première femme a être nominée dans cette catégorie.

L'édition 2014 du Festafilm rend hommage aux femmes dans le monde du cinéma. Des 87 films à l'affiche cette année, 23 ont été réalisés par de femmes, soit 26%. Une table ronde consacrée à ce sujet est proposée aujourd'hui à 16H au Centre Rabelais.

Pour suivre toute la programation : www.festafilm.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Conte 11963 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte