Magazine Culture

Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre

Publié le 08 janvier 2015 par Activeast @activeast
Si ça te choque, l'article est pour toi

(#vazyvomi) Si ça te choque, l’article est pour toi

Quel étrange conformisme en ce triste jour pluvieux, que de clavioter à propos de Charlie Hebdo le lendemain de la tragédie. J’aurai pu le faire hier, le jour même, mais il y aurait eu moins de recul, et la matinée nous a apporté son lot de pépites en tous genres.

Y'en a qui n'ont pas attendu longtemps

Y’en a qui n’ont pas attendu longtemps. Tu prendras bien un t-shirt, insensible pingre !

Au risque de me brouiller avec François et Nicolas qui demandent à ce que la ripoublique soit soudée face à cet odieux attentat, de même qu’avec la majorité des gens autour de nous, qui arborent déjà l’image « Je suis Charlie » comme des clones (tiens, achète aussi le t-shirt qui va avec, non ? voir impression écran de droite), je vais résumer mon point de vue à H+24, soit un jour après le drame encore chaud. Et ce en partie pour permettre à beaucoup, dans mon entourage, d’avoir accès à un autre son de cloche.

  1. Je ne suis PAS Charlie, ou le deux poids deux mesures habituel
  2. Incohérences de notre mini 11-septembre: sur les traces du grand frère
  3. Réactions diverses
  4. Conséquences
  5. Cet article risque d’être mis à jour par la suite, ce sera indiqué en commentaires

charnier-hebdo

1. Je ne suis PAS Charlie, ou le 2 poids deux mesures habituel

A Strasbourg, comme ailleurs, manifs de soutien

A Strasbourg, comme ailleurs, manif de soutien

Premier constat, dans le désordre: on nous dit qu’il s’organise des manifs spontanées en faveur de la liberté d’expression; genre « on est en démocratie (sic), on doit pouvoir tout exprimer« , en référence aux œuvres récurrentes de charlo hebdo contre les musulmans.

Mais, attend, je comprends pas (vous m’aurez compris: je fais semblant), quand Dieudonné entame sa tournée il y a un an jour pour jour, on nous a tartiné en veux-tu en voilà qu’il y avait des limites à la liberté d’expression ?! Qu’en l’occurrence, on devait interdire les spectacles d’un humoriste qui, disait-on, ne fait plus rire personne et exprimerait une « haine des juifs » ?

Valls: kippa le plus peu le moins

Valls: kippa le plus peu le moins

Vous l’aurez compris, c’est une énième preuve flagrante du deux poids / deux mesures si cher au Premier Sinistre du gouvernement, éternellement lié à un autre pays (racialiste) : souvenons-nous par exemple qu’il annonce aux juifs qu’ils peuvent fièrement porter leur kippa, lui-même affublé de ce machin ridicule, tandis qu’il ne rougit pas « le lendemain » en disant que « le voile, ce signe ostentatoire religieux doit être fermement combattu« . Chutzpah ! Mais on aura compris grâce à ce récent livre qu’il n’en est pas à son coup d’essai en matière de schizophrénie, revirements et entourloupes.

Si l’on part du principe, par exemple, que Charnier Hebdo à bien le droit de publier ce qu’il veut, vous ne serez pas choqués, lecteurs attristés, de cette image (ni de la première) :

Détournement humoristique

Détournement humoristique

Si cette image vous répugne (ce qui peut se comprendre) regardez la suivante: c’est l’original, couverture réelle du journal satirique paru en juillet 2013 dont est issu le détournement ci-dessus :

charnier-hebdo2

Liberté d’expression défendue et promue par le(s) gouvernement(s)

Vous comprendrez où je veux en venir ? Dans le doute voici ce qu’il y a à dire : soit on est offensé de la 1ère image (« trop osée » peut-être ?) et dans ce cas on l’est aussi de la seconde. Soit on se marre à la vue des deux, car après tout la liberté d’expression est censée valoir pour tout. A moins que certains pensent qu’on peut réaliser l’une des images, mais pas l’autre ? Attention, vous vous mettez à penser comme le gouvernement et certains bien-pensants du paf !

Un thème récurent. Obsessionnel ?

Un thème récurent. Obsessionnel ?

Charlie Hebdo est loin, très loin de s’être contenté de cette image offensante pour nombre de musulmans; c’est en effet un peu son gagne-pain, consacré par la liberté d’expression républicaine islamophobe (on se souvient notamment en 2006 et l’affaire des « caricatures du prophète »). Et quand ce n’est pas contre les musulmans, ça peut être contre les chrétiens; pas contre les juifs seuls (si tu as une référence qui montre le contraire, laisse un commentaire ?).

Une seule de ces Unes a vu le jour, l'autre ça risque pas

Une seule de ces Unes a vu le jour, l’autre ça risque pas

On observera une caricature du judaïsme seulement si (et seulement si) c’est pour railler les trois grandes religions (donc LA religion). Mais jamais seule. Je peux me tromper, remarquez, je ne suis pas lecteur de ce magasine. Si un tel exemple existait, faite-le savoir ?

Un peu comme les Femen qui n’attaquent que deux des trois grandes religions ;) (si tu as les photos avec une synagogue > commentaire).

Ou comme les unes du Point (voir illustration: exemple factice, puis-qu’improbable) et autres torche-culs, toutes plus islamophobes les unes que les autres. Qui ne risquent pas d’épingler les sionistes bien réels qui ont la main-mise sur la France aujourd’hui, contrairement à une romanesque prise de pouvoir future par de « dangereux musulmans ».

Un internaute : « Ils ont viré Siné de Charlot Hebdo pour « Antisémitisme » mais prospèrent (subventions) en tant que journal islamophobe et christianophobe »

Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre

charnier-hebdo (2)Pourquoi NON, je ne serai PAS Charlie :

Même

Même « dailymotion » !

Déjà, le conformisme de masse bien-pensant m’emmerde. Voir les avatars facebook éclore telles les chrysalides de chenilles se transformant uniformément en image « Je suis Charlie » me navre. Bêêêêh. « Moi aussi je suis concerné, je suis au fait de l’actu, je suis dans le moov’, je le montre« .

Arborer cette image signifie sûrement que la personne est touchée par ces morts, qu’elle ne comprend pas « pourquoi tant de haine dans ce monde », « qu’avons-nous fait pour mériter ça », « halte à la barbarie » (le QCM est long, j’abrège ici). Pourtant ne connaissons-nous pas certains dictons comme « Qui cherche trouve » ou encore « Qui sème le vent … » ?

Charlie Hebdo n’est pas seul responsable de ce qu’il s’est passé : la politique des différents gouvernements franc-maçons sionistes y est pour beaucoup. (Tant-pi pour ton grincement de dent à la seule vue de ces termes qui selon toi n’ont rien à faire là). D’ailleurs, la protection rapprochée dont bénéficiaient (pourtant) les dessinateurs satiriques montre qu’on se doutait bien de l’énervement d’en face.

Re-re-re-re

Re-re-re-re

#2poids2mesures suite

#2poids2mesures suite #syrie

Les politiques anti-arabes, en Palestine par exemple, ou les différentes interventions impérialistes (françaises) au Mali, Libye (longue liste à nouveau, arrêtons ici) (ou en soutien moral de l’empire, en Syrie, Irak, …) concoctées par ce lumineux « axe du bien » (dixit Bush) face à ce méchant axe du mal (ceux qui ne sont pas atlantico-sionistes, grosso-merdo) n’a rien à voir avec les évènement du 7 Janvier. (Tiens, « 7 », je le mets de côté celui-là)

(Pas le temps de publier que LLP publie un extrait de calendrier malsain; ceux qui connaissent la numérologie, symbolique et pratiques occultes comprendront. Pour les taquins : cela ne veut rien dire en soi, si ce n’est vous donner éventuellement matière à discréditer l’ensemble de  cet article. C’est un simple détail que nous consignons ici, à côté d’autres détails qui peuvent ne rien vouloir dire, nous sommes d’accord).

Chacun son truc

Chacun son truc

Je ne suis pas Charlie, car je suis déjà emprunt du syndrome de personnalités multiples : en effet, « Je suis Gaza« , « Je suis juif allemand » aux côtés du pédophile Cohn-Bendit, parce que quelqu’un l’a décrété d’office, « Je suis Dieudonné » (pour la liberté d’expression donc, et de mon propre chef), « Je suis grec » depuis ce 18 février 2012, je suis Ahmed depuis cinq minutes (…)

Je suis certes attristé de la mort de quiconque (quoi-que : à vrai dire, la « mort par un peloton d’exécution » -dixit Philippe Tesson- des grandes familles esclavagistes -Rothschild / Rockefeller et consort- et de leurs larbins « me réjouirait » aussi, il est vrai, je l’avoue timidement) mais pour les raisons qui sont les miennes, je préfère rester en dehors de tout ça.

antifaaaaa !

antifaaaaa !

Il y a assez de conformistes pour gonfler les rangs de l’indignation sélective. Si toutes ces braves personnes se levaient bénévolement, sans l’aide de personne, contre la barbarie bancaire silencieuse, véritable chef d’orchestre des barbaries diverses, ou contre le sionisme qui ne mine pas que ce pays, alors pourquoi pas se joindre à tous les mouvements citoyens innombrables et plus médiatisés qui font consensus et gros titres des merdias..

Tiens, je me demande ce que les zantifas pensent de tout ça, eux qui disent que la liberté d’expression c’est de la merde pour les fachos, lorsqu’on parle de Dieudonné; quelle position ont-ils face à cette histoire ? On s’en branle, on connait leur non-pensée.

2. Incohérences de notre mini 11-septembre: sur les traces du grand frère

Ça y est, la France s’est dotée d’une certaine façon de son 11-Septembre (une raison fédératrice pour casser du bougnoule légitimement, Ndlr). Entendons-nous bien: que ce soit par le laisser-faire ou par manigance savamment orchestrée, le résultat est là. Première question: à qui profite le crime ? Pas à l’immense majorité des musulmans, c’est la seule remarque cohérente à ce stade.

Beaucoup de zones d’ombre et d’élément étranges (qui peuvent tous, remarquons-le ici, avoir une explication claire et limpide, l’avenir le précisera peut-être) que nous allons évoquer. Dix ans de recul et de contre-enquête depuis 2001, ou un seul jour depuis les faits d’hier : il y a pourtant certaines coïncidences à évoquer :

La carte d’identité

charnier-hebdo (5)C’est la plus symbolique comparaison à faire avec les événements de 2001 : d’un côté on retrouve un passeport (« arabe ») flambant neuf, pas égratigné, dans les décombres du World Trade Center, de l’autre une carte d’identité d’un des suspects (« arabes »). C’est normal. Rien qui choque. Tout va bien. Ces gars sont des professionnels aguerris (on le note bien, sur les images de l’agression du flic à la kalach’), ils réussissent leur coup, tuent 12 personnes, arrivent à s’enfuir, mais sont assez con pour laisser une carte de visite. Normal. Faut être un conspirationniste pour penser le contraire. N’est-ce pas ?

Anachronismes divers

2001. Septembre. Le 11. Une chaine d’info grand public américaine annonce la chute du WTC 7 alors que l’immeuble en flamme est encore debout.

Un peu à l’image cette annonce de l’effondrement de la troisième tour du World Trade Center, appelé WTC 7 (celle qui ne fut pas touché par un avion, mais qui s’effondra en chute libre elle aussi; « détail » assez méconnu du grand public (sic)), certains problèmes de « timing » peuvent être ici aussi évoqués. Je piocherai dans diverses pages web car je n’ai pas suivi le déroulement exact :

L’attentat aurait commencé à 11h50, en 3 minutes le journal 20 Minutes est déjà au courant, Puis en moins de 10 minutes après l’annonce sur « 20 Minutes », la chaine I télé est déjà sur place, ils ont eut le temps de grimper par les toits pour tenter de filmer…. Franchement, ce timing me semble étonnant….

A noter qu’en comparaison, les secours ont, dit-on, mis 30 à 45 minutes pour être sur les lieux. (Remarque complotiste au demeurant). (Les commentaires ci-dessous ont été vaguement corrigés au niveau de l’orthographe, pour éviter les saignements d’yeux intempestifs) :

i24, ne chaine clairvoyante, ou très, très bien informée

i24, chaine clairvoyante ?  Ou très, très bien informée

Des petits détails encore une fois inexplicables, comment se fait-il que la chaine de la télévision d’infos en continu israélienne  i24 (pro-pro-pro israélienne, ndrl) ait annoncé les origines franco-algérienne des assaillants dès 15 heures ? alors que aucun média français n’était capable de le dire, et comment JSS annonce bien avant les médias français les noms de ceux-là ? Et comment se fait-il que le gouvernement américain relayé par CBS annonce la mort d’un terroriste et la capture de deux autres à cette heure, 1 heure du mat’ ? le scénario et l’attaque de Charlie hebdo serait-il déjà écrit ?

De plus, un ami d’Hamyd Mourad précise qu’il était au lycée à Charleville Mézières ce matin.

Peut-être avez-vous aussi vu passer cette vidéo, filmée d’un toit d’un immeuble PENDANT la fusillade (première question: qui, et pourquoi quelqu’un, disposant d’un moyen de filmer, est à ce moment précis sur les toits environnants ? Il peut bien évidemment y avoir mille raisons rationnelles) où l’on voit un des tireurs pendant l’action. Je viens de tomber sur cette photo qui pose une question centrale, si le cliché est vérifié :

charlo-hebdo-i24-gilet-parre-balle

Comment est-il possible qu’un journaliste ait un gilet pare-balle pendant la fusillade ? Si le cliché est réel, c’est une preuve flagrante d’un coup monté. France 24, autre chaine francophone pro-israélienne, au passage

Continuons sur la thématique de « chaine d’info franco-israhéllienne  » avec (J)SS news qui donne les noms, prénoms, adresses, couleurs préférées des tireurs avant tous les autres.

La vidéo de l’attaque (fusillade à l’extérieur)

charlo-hebdo (1)J’ai voulu montrer à un proche la vidéo qui fait le tour du web, celle à l’extérieur, avec les deux tireurs, où un policier se fait buter. Premier constat : cette version du Monde a tronqué le passage intéressant, il faut donc chercher un peu plus pour trouver une version non tronquée.

Lorsqu’on monte le son, on entend le flic crier « “non c’est bon, chef » juste avant de se prendre une seconde bastos. Vous pourrez rétorquer que c’est une façon de parler « jeune » ou « banlieue » (comme quand je vais chez l’épicier du coin en lui disant « bonjour, chef » alors qu’on ne se connait pas plus que ça). Pourquoi pas. C’est une explication, ne fermons pas la porte.

On remarque (ou pas) la façon maitrisée de gérer le meurtre et de revenir en mode footing à la voiture, en portant pour le dernier son arme comme on le fait lorsqu’on est un combattant entraîné. Cette feuille de chou l’évoque bien.

Je laisse le soin à d’autres sites web de prétendre que la vidéo serait un « fake » en invoquant un « manque de tache de sang » ou un éclat de balle « à côté » car je ne me fais pas moi-même ces remarques.

Mais j’ai trouvé ce commentaire intéressant : »pas de douille visible » lors du coup de feu. Avec en lien une vidéo de démonstration d’une kalachnikov en action, où l’on voit bien une douille être normalement éjectée après chaque tir. Je ne suis pas expert en arme à feu, donc je ne dirai rien là-dessus.

Pareil, je laisse à d’autres le soin d’évoquer la « couleur des rétroviseurs » qui passe du blanc au noir entre deux prises de vues à deux moments distincts. Je ne me base pas sur ça pour écrire ce billet.

Étrange comportement pour des jihadistes/terroristes barbus :

Je trouve pour le moins étonnant, de la part de jihadistes, de repartir assez vite sans mourir en martyr; il est plus courant d’avoir à faire à des jusqu’au-boutistes qui n’ont pas peur de mourir. Ce sentiment a trouvé écho dans les propos de Thierry Meyssan que je découvre dans la minute (j’écris en suivant le développement de l’affaire, comme tout un chacun) :

La mission de ce commando n’a pas de lien avec l’idéologie jihadiste

En effet, des membres ou des sympathisants des Frères musulmans, d’al-Qaïda ou de Daesh ne se seraient pas contentés de tuer des dessinateurs athées, ils auraient d’abord détruit les archives du journal sous leurs yeux, sur le modèle de ce qu’ils ont fait dans la totalité de leurs actions au Maghreb et au Levant. Pour des jihadistes, le premier devoir c’est de détruire les objets qui, selon eux, offensent Dieu, puis de punir les « ennemis de Dieu ».

De même, ils ne se seraient pas immédiatement repliés, fuyant la police, sans avoir achevé leur mission. Ils auraient au contraire terminé leur mission, dussent-ils mourir sur place.


Autres détails troublants

- Ce dessin de Charlie Hebdo daté de début Janvier : (rien de bien louche, cependant. Les coïncidences existent; c’est leur accumulation, qui pose éventuellement problème)

charnier-hebdo (6)

- Sheitanyahou et son interview de l’été 2014, prophétique assurément : http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/b-netanyahu-predit-des-attentats-46289
Et non des moindres (mais je ne peux pas en apporter la preuve visuelle, j’en suis navré et exaspéré) : il y a moins d’un mois, était publié sous forme d’avertissement d’un internaute, écrit en majuscules en commentaire d’un sujet quelconque sur la page facebook Dieudo ou Quenel+, je ne m’en rappelle plus; C’était en réponse à je ne sais plus quel sujet d’actualité; il y en a tant. Il était évoqué un prochain attentat sioniste, orchestré / sous faux drapeau, donc. J’avais pourtant copié et posté ce texte dans un groupe « secret » sur FB (ça se nomme comme ça !).. Plusieurs personnes ont pu le lire. Nous ne le retrouvons pas. Il est pourtant urgent de remettre la main sur cet étrange avertissement plutôt bien détaillé, s’il n’a pas été effacé du post original ?

3. Réactions diverses

Ils se sont rués dessus, les sempiternels clowns sionistes :

A noter que Salim Laïbi ironisait hier en annonçant la fatale ritournelle de la bande des joyeux drilles, et surenchérissait même sur la mise en cause de Dieudonné qui ne tarderait point. Une fois encore, cela se vérifie, nous sommes maintenant rompu à l’exercice (Si vous n’en connaissez aucun, vous avez un manque flagrant de culture politico-mique !) :

  • Meyer Habib, Haziza, Fourest .. Liste en cours, la suite arrive (forcément)
  • Ou d’autres de la même veine: sarko
Meyer

Meyer « La grosse hyène » Habib

On ne présente plus l'hystérique haziza, propagandiste talmudo-sioniste

On ne présente plus l’hystérique haziza, propagandiste talmudo-sioniste

Haziza bis

Haziza bis

fourest-charlie-hebdo Fourest (et ici)

(LLP)

(LLP) « Il faut dire que plus rien ne les retient, ces clowns d’israhelliens… Ils nous avaient fait le même coup le 11/9 avec des photos d’archives sorties de leurs contextes et qui n’avaient absolument rien à voir avec le 11/9 ! Rebelote ce 7 janvier 2015 avec en prime un peuple un peu plus lobotomisé qu’en 2001… »

Charlie Hebdo ou « la trahison des clercs » par J. Cohen

(Les liens sont ajoutés par mes soins et renvoient vers notre revue de presse)

CHARLIE HEBDO ou « la trahison des clercs »

Jacob-Cohen-charlie-hebdoJ’emprunte ce titre à un livre des années 20 et dans lequel l’auteur critique les intellectuels de l’époque de se détourner du combat politique.

Quel rapport avec l’attentat d’aujourd’hui ?

Il se trouve que Charlie-Hebdo, journal satirique, anarchiste, révolutionnaire, caustique, ennemi de tous les pouvoirs et dénonciateur de tous les abus (pour vous donner une idée, il fut le 1er à dénoncer le nucléaire et à combattre la croissance capitalistique dès la fin des années 60, sans compter ses superbes « Unes » ses dessinateurs comme Reiser ou son pseudo philosophe anar qui tournait tout en dérision : le professeur Choron), une véritable institution de l’esprit révolutionnaire gaulois, ce magazine donc a été pris en otage par un certain Philippe Val, qui avait des casseroles à se faire pardonner, et qui s’est mis au service de BHL, transformant Charlie-Hebdo en organe pro-sioniste, dénigrant les Arabes et en particulier les Palestiniens, adorant le CRIF et ses valets, poussant sa logique jusqu’à reprendre la bannière de l’islamophobie gratuite et délirante, vomissant tout ce qui représentait l’islam ou les musulmans. Il paraît, Sarkozy l’avait dit vous voyez donc le lien, que la liberté d’expression est à ce prix. Sauf que ce principe s’est toujours arrêté au seuil des synagogues, de l’ancien testament, du régime sioniste, de la Shoah, etc. pour ne pas faire de peine à ceux « qui ont beaucoup souffert ».

La morale de l’histoire, et on peut étendre ce principe à d’autres collabos, Philippe Val a été nommé directeur de France Inter. Et Charlie-Hebdo a poursuivi dans cette belle voie de la collaboration avec les puissants du moment, ce qui lui a apporté soutiens financiers médiatiques et politiques.

Ce n’est pas la 1ère fois que le lobby judéo-sioniste réussit à « retourner » un organe de presse, comme on « retourne » un espion. Je citerai 2 exemples qui me semblent particulièrement révélateurs. D’abord « Les Lettres Modernes », revue créée après la guerre par Jean-Paul Sartre et qui représentait le summum de la réflexion anti-impérialiste. Revue reprise par Claude Lanzmann, l’auteur du film « Shoah » qui lui a rapporté des millions, et qui en a fait un torchon au service du sionisme. L’autre exemple c’est Libération sur lequel je ne m’étendrai pas tellement sa collusion avec le sionisme est flagrante et sa haine de l’islam incommensurable.

Ces campagnes de propagande islamophobe et de soutien à l’Amérique et à Israël ont pour conséquence de créer un climat détestable et de susciter des pulsions de violence et de revanche aveugle. Ce que l’on reproche généralement au « terrorisme ». Phénomène bien connu des sociétés sous domination impérialiste et qui n’ont aucun moyen de se défendre. Le « terrorisme » est créé et alimenté, intentionnellement ou non, par des forces dominantes qui peuvent ainsi se retourner contre la « sauvagerie » des dominés. Que l’on pense aux habitants de Gaza. Qu’avaient derrière la tête ceux qui ont détruit l’Irak et la Libye et mènent des guerres en Afrique ? Pourquoi la France participe à ces combats et au profit de qui ? Pourquoi ce harcèlement constant des musulmans et ces campagnes de dénigrement ? Si ce n’est en grande partie pour complaire au lobby judéo-sioniste, à l’Amérique et à Israël.

Charlie-Hebdo, à l’image de tous les médias en France, portent une énorme responsabilité dans ce chaos généralisé. À force de jouer avec le feu au profit d’intérêts qui ne sont pas ceux du peuple de France, on aboutit à des attentats et on risque la guerre civile. Il serait temps que les « clercs », ceux qui ont une responsabilité intellectuelle soient ramenés à la raison.

Jacob COHEN
7 janvier 2015


Le réseau Voltaire nous donne des précisions :

(…) « Le commando s’exprimait en français et reconnaissait les membres de la rédaction du journal.

Charlie Hebdo avait été créé en 1992, officiellement par Philippe Val, Gébé, Cabu et Renaud, officieusement par le président François Mitterrand avec les Fonds secrets de l’Élysée. »

Charlie Hebdo avait été administrateur du Réseau Voltaire, avant de s’en retirer, en 1997, en désaccord avec l’association. Le journal militait pour l’interdiction du Front national, tandis que le Réseau Voltaire défendait le droit d’association du FN tout en militant pour l’interdiction de sa branche armée, le DPS [1]. Par la suite, les rapports entre les deux groupes se durcirent : Charlie Hebdo attribuait les attentats du 11-Septembre à Al-Qaïda et se lançait dans une violente campagne anti-islamique. Au contraire, le Réseau Voltaire démontrait l’impossibilité de la version officielle et accusait une faction du lobby militaro-industriel US. Enfin, en 2007, le directeur de Charlie Hebdo se rapprochait du président Nicolas Sarkozy, tandis que celui-ci donnait des instructions pour éliminer le président du Réseau Voltaire, qui s’est exilé.

Réaction de L. Glauzy (Source LLP)

Nous apprenons que le Front National n’est pas convié au grand rassemblement des formations politiques, syndicales qui se déroulera dans le cadre des attentats du 7/1 sous prétexte que l’équipe de Charlie Hebdo luttait contre ce parti. Ce genre de propos est digne de gens qui soutenaient ce journal et qui oublient bien vite que des policiers, dont nul ne sait quelles étaient leur sensibilité politique, sont morts. Ils sont peut-être morts pour des gens dont ils n’appréciaient pas la ligne éditoriale.

Ces quelques lignes n’ont pas pour but de soutenir le parti de Marine Le Pen, dont dans ces colonnes j’ai déjà exposé que son partenaire européen Geert Wilders, anti-islamiste, avait fait l’objet d’accusations pédo-satanistes auprès de la Cour de Justice de droit commun international de Bruxelles.

Enfin, je n’ai nullement l’intention de parler d’avantage de cet attentat pour lequel rien ne parait cohérent et où je remarque que cette classe politique maçonnique de la pire perversion ne m’inspire aucune confiance, aucun respect, aucune loyauté, aucun honneur.

J’aurais bien voulu voir, seulement, autant de pleurniche, autant de dénonciation, autant d’entrain et d’énergie pour dénoncer la pédophilie. Ne rêvons pas. Et pour cause…. Le plus pitoyable est que des hommes de religion et notamment des imams vont se justifier auprès de cette classe politique, alors que les populations des pays arabes ont toujours été saignées par des criminels en col bien blanc. C’est pourquoi en tant que catholique, je ressens une profonde compassion pour le monde arabe, dont les peuples sont des martyrs silencieux, depuis des siècles. Pour toutes ces raisons, je l’écris et je le signe : « JE NE SUIS PAS CHARLIE »

Autres réactions :

  • Que se cache-t-il derrière l’attentat terroriste, à Paris? IRIB- «L’attaque terroriste, menée en France, est l’œuvre de mercenaires, recrutés par les Etats-Unis ou Israël, dont l’objectif est de détruire l’image de l’Islam» a estimé le général Ivachov, vice-Président de l’Académie des questions géopolitiques. (…)

4. Conséquences

Elles n’ont pas tardées à se faire sentir : (8 Janvier, lendemain des faits)

Depuis mercredi soir, trois villes françaises ont été le théâtre d’actes criminels contre des lieux de culte musulmans : au Mans, à Port-La-Nouvelle et à Villefranche-sur-Sâone. Dans cette dernière, ce jeudi matin, une explosion d’origine criminelle a été signalée dans un restaurant kebab près d’une mosquée. Pour le maire de la ville, Bernard Perrut, « c’est lié a priori à la situation dramatique » après l’attentat contre Charlie Hebdo. (source)

Nous pouvons nous attendre à des mesures législatives calquées sur celles prises au lendemain du 11 Septembre. Tout sera compilé ici dans le futur.

Enfin, je pense que la stratégie du choc va opérer, nous diviser en premier lieu, et certains vont régir par le vote ou d’autre agissement déraisonné.


Il en parlent (non exhaustif)

Dans la presse-tituée : (vrac amené à être complété)

En lien, à noter :

Créations diverses :

charlo-hebdo (3)

Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre Charnier hebdo : nous l’avons notre 11-Septembre
  • Cet article est contre l’instrumentalisation de l’évènement.
  • Cet article n’est pas là pour dire que de réelles actions « terroristes » n’ont pas de raison d’avoir lieu : vous et moi avons légitimement toutes les raisons du monde de prendre les armes (létales ou non) pour nous révolter (dixit la déclaration des droits de l’homme et du citoyen) contre les réels « fascistes », les messianistes, ou les esclavagistes, banquiers, financiers et super-patrons évadés fiscaux (liste non exhaustive)
  • Cet article n’est pas là pour dire qu’un attentat spontané ne peut être orchestré par des fondamentalistes religieux.
  • Son auteur souhaite ne pas être amalgamé à la doxa islamophobe profondément encrée dans ce pays.
  • L’auteur est un fervent défenseur de la liberté d’expression.
  • L’auteur n’est pas insensible. Profonde empathie pour les familles des victimes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :