Magazine Cinéma

Wild - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Wild-Banner-1280px

La randonnée de la rédemption !

Après le film Dallas Buyers Club, le réalisateur Jean-Marc Vallée revient avec une nouvelle adaptation d'une histoire vraie. Pour l'histoire, Cheryl Strayed (Reese Whiterspoon) se lance en quête de rédemption dans un périple en solitaire de 1700 kilomètres, à pied sur la côte ouest des Etats-Unis.
Wild-Photo-Reese-Witherspoon-01
Le(s) plus

A la croisée des films 127 heures et Into The Wild, ici les motivations de l'héroïne pour faire ce périple sont bien différentes.
Suite à un drame dans sa vie, elle enchaine les mauvais choix en faisant beaucoup de mal à son entourage et à elle-même.

Sachant que le film Wild est adapté de l'histoire vraie de Cheryl Strayed, ici interprété par Reese Witherspoon, il faut avouer que sur les trois mois passés seules dans cette randonnée, elle aurait pu subir bien plus.

Depuis le film La Revanche d'une blonde (2001), Reese Whiterspoon a parcouru bien du chemin. Elle joue vraiment très bien et arrive à déclencher chez nous plus ou moins de l'empathie pour son personnage que l'on pourrait pourtant aussi trouver détestable, suivant comment on appréhende le thème abordé.

Enfin les paysages de cette randonnée sont très beau et la réalisation de Jean-Marc Vallée nous donne envie d'enfiler une paire de chaussure de marche pour partir faire cette traversée en solitaire de la Californie.

Wild-Photo-Reese-Witherspoon-02
Le(s) moins

Le rythme du film Wild est vraiment très lent, il faut bien attendre une heure avant d'arriver à un moment poignant et de véritablement comprendre les raisons qui ont embarqué Cheryl Strayed (Reese Whiterspoon) à faire cette randonnée de 1700km à travers la Californie.

On se doute bien que quelque chose l'a forcé à faire ce périple et c'est bien trop long le temps qui s'écoule avant de nous expliquer les raisons par des flashbacks. Un sentiment d'étirement!
Suite à une forte douleur, elle en est devenue une véritable épave et décide de faire ce chemin de croix pour enfin assumer les terribles épreuves de sa vie et d'avoir fait du mal autour d'elle.

Malgré un départ qui peut sembler différent par rapport au film Dallas Buyers Club, Wild de Jean-Marc Vallée est également sur fond d'histoire de drogue, de sexe, d'égoïsme... Cela peut donc en déranger certain, surtout que le sujet n'est pas aussi bien traité et qu'il n'y a pas de véritable morale sur ce sujet dans Wild (ou de façon trop subtile).
Même si on peut comprendre les raisons des dérapages de Cheryl Strayed (Reese Whiterspoon), on peut avoir du mal à accepter qu'elle se pardonne aussi simplement après tout le mal qu'elle a pu faire autour d'elle. N'est-ce pas trop facile de se pardonner ainsi?
Enfin ce point dépend beaucoup de la façon dont on accepte les erreurs de l'héroïne, chacun peut l'interpréter très différemment.

Wild-Photo-Reese-Witherspoon-03
Conclusion

Même si avec Wild le ressenti final est bien moins puissant que le film Dallas Buyers Club, le jeu de Reese Whiterspoon et la réalisation de Jean-Marc Vallée nous donnent envie d'enfiler une paire de chaussure de marche pour faire ce périple à travers la Californie.

Ma note: 6/10


Wild

WILD-Affiche-France

Synopsis : "Après plusieurs années d’errance, d’addiction et l’échec de son couple, Cheryl Strayed prend une décision radicale : elle tourne le dos à son passé et, sans aucune expérience, se lance dans un périple en solitaire de 1700 kilomètres, à pied, avec pour seule compagnie le souvenir de sa mère disparue… Cheryl va affronter ses plus grandes peurs, approcher ses limites, frôler la folie et découvrir sa force.Une femme qui essaye de se reconstruire décide de faire une longue randonnée sur la côte ouest des Etats-Unis."
Réalisé par: Jean-Marc Vallée / Avec: Reese Witherspoon, Gaby Hoffmann, Laura Dern / Genre: Drame, Biopic / Nationalité: Américain / Distributeur: Twentieth Century Fox France
Durée: 1h56min / Date de sortie: 14 janvier 2015
Public: Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !

    Wild a été présenté en première au Festival du Film de Toronto en 2014.

    Le réalisateur canadien Jean-Marc Vallée est attendu au cinéma en 2014 avec Wild, mais également en 2015. Il met en scène deux drames, Lost Girls And Love Hotels et Demolition.

    Michiel Huisman, l'interprète de Jonathan dans Wild, est avant tout un acteur du petit écran. Il a en effet été au casting de nombreuses séries TV (Costa !, Treme, Orphan Black et dernièrement, Game of Thrones).

    Beaucoup ont noté des similitudes entre Wild et Into the Wild : le titre, le dépaysement, le voyage spirituel... sont des thèmes communs. La différence de taille est bien entendu le sexe du personnage principal, incarné ici par Reese Witherspoon.

    Le film est adapté de l'histoire vraie de Cheryl Strayed, qu'elle a romancée dans son livre Wild : marcher pour se retrouver, best-seller en 2012. C'est Reese Witherspoon qui a contacté l'auteure après avoir lu son ouvrage avant sa sortie en librairie.

    Une équipe 5 étoiles
    Secret de tournage sur Wild

    Pour réaliser son film, Jean-Marc Vallée s'est entouré des meilleurs puisqu'il a intégré à son équipe, entre autres, le scénariste écrivain Nick Hornby, nommé pour un Oscar pour Une éducation et Reese Witherspoon, actrice oscarisée pour son rôle dans Walk the line. Le metteur en scène a lui-même été nommé aux Oscars pour son film Dallas Buyers Club.

    La randonnée qu'effectue Reese Witherspoon dans le film porte le nom de "Pacific Crest Trail". C'est le sentier de randonnée le plus long, le plus difficile et le plus sauvage d'Amérique. Il se situe sur la côte ouest des Etats-Unis. Cependant, si plusieurs scènes ont effectivement été tournées sur le PCT, la majorité du film a été réalisée en Oregon, pour ses paysages très similaires à ceux de l'Ouest américain, ainsi que dans le désert de Mojave.

    Confrontée à des conditions extrêmes, tout comme l'a été Cheryl avant elle, Reese Witherspoon a dû faire preuve d'une grande rigueur lors du tournage de Wild. Mais en tant que grande connaisseuse et amoureuse de la nature, l'actrice n'a pas eu de mal à affronter les obstacles qui lui faisaient face. Elle déclare : "Je n'aurais jamais pu jouer ce rôle si je n'avais pas aimé la nature car cela a été extrêmement difficile à tous les niveaux... et beaucoup plus physique que je ne l'avais imaginé ! Il a fallu que je fasse l'ascension d'une montagne, que je traverse une rivière en gardant l'équilibre, que je marche en ayant de la neige jusqu'à la poitrine."

    La ressemblance entre Reese Witherspoon et Laura Dern (qui joue Bobbi, la mère de Cheryl) est impressionnante. Celle-ci a aidé les deux actrices à nouer une relation proche de celle d'une mère et sa fille.

    Si tout le film repose sur les épaules de l'actrice Reese Witherspoon, de nombreux personnages secondaires essentiels viennent enrichir l'intrigue, des fantômes du passé (Bobbi, la mère de Cheryl, Paul, son mari) aux rencontres du présent (Jonathan, premier homme avec qui elle couche depuis qu'elle ne se drogue plus).

    Dans Wild, la principale ennemie de Cheryl n'est pas la nature, c'est elle-même. Afin de retranscrire cela, le réalisateur a décidé de filmer au plus près de l'actrice. Il explique : "Nous avons finalement opté pour le positionnement de la caméra aux côtés du personnage. La plupart du temps, nous sommes près de Reese et marchons avec elle. On voit son visage, on peut donc facilement distinguer ce qu'elle regarde et comprendre ce à quoi elle pense. Mais il était également important qu'on la voie parfois toute petite, au loin, comme immergée dans cette nature sauvage d'une beauté à couper le souffle."

    Certains lieux de tournage étaient si reculés des sentiers praticables en voiture, que l'équipe technique a parfois dû acheminer le matériel à dos d'ânes et de chevaux.

    Melissa Bruning a créé plusieurs shorts pour la tenue de randonnée de Cheryl (à différents stades d'usure !) et a emprunté des bijoux de la mère du personnage pour les recréer à l'écran. Ce sont les chaussures de Cheryl qui ont posé le plus de problèmes et la costumière a fait preuve d'audace pour les obtenir. Elle explique : "Les chaussures qui figurent sur la couverture du livre de Cheryl sont aujourd'hui mythiques, il était donc important qu'on arrive à les recréer à l'identique. J'ai contacté la société Danner Boot Company, à Portland, qui a pu les reproduire pour nous. En 10 jours, ils en ont fabriqué plusieurs paires."

    Pour plus de réalisme, Reese Witherspoon a fait reproduire (temporairement !) les tatouages de Cheryl par l'artiste qui avait fait ceux de la jeune femme vingt ans plus tôt.

    Au départ, Jean-Marc Vallée souhaitait réaliser un film sans musique, Cheryl n'ayant pas eu avec elle de lecteur lors de son périple. Cependant, lors du montage, le metteur en scène a changé d'avis : il a ainsi intégré des musiques lors des flashbacks, ainsi que des mélodies lointaines lorsque Cheryl marche. Toutes les musiques du film, à quelques rares exceptions, sont intégrées à la narration (autoradio, musique dans un bar, etc.).

Et vous qu'avez-vous pensé du film Wild ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lucy - Critique

    Lucy Critique

    Rien ne se perd, rien ne se crée, Lucy transforme !"Cet été, face aux blockbusters qui envahissent nos écrans, la riposte écrite et réalisée par Luc Besson se... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Enemy - Critique

    Enemy Critique

    Mais qui est l'autre ?Après Prisoners, Denis Villeneuve est de retour pour un nouveau film, Enemy, adapté de la nouvelle "L'autre comme moi" de José Saramago, e... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Party Girl - Critique

    Party Girl Critique

    Peut-on changer de vie ?Réalisé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, Party Girl raconte l'histoire d'une femme de cabaret de soixante ans,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Délivre-nous du mal - Critique

    Délivre-nous Critique

    Le diable est dans les détails !Nouveau film d'horreur pour Scott Derrickson après les succès de « L'exorcisme d'emily rose » et de « Sinister », le... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Les Recettes du bonheur - Critique

    Recettes bonheur Critique

    Épicez-vous la vie !"Actuellement présenté au festival de Deauville, produit par Steven Spielberg, Oprah Winfrey et Juliet Blake, Les recettes du bonheur,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Mademoiselle Julie - Critique

    Mademoiselle Julie Critique

    Ménage à trois !"Mademoiselle Julie, film aux allures de pièce de théâtre, écrit et réalisé par Liv Ullmann, d'après l'œuvre du suédois August Strindberg est... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Annabelle - Critique

    Annabelle Critique

    Annabelle Origins ?Un an après le succès mondial de « Conjuring », Warner nous offre un spin-off axé sur la poupée Annabelle qui se déroule un an avant le film... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog