Magazine Cinéma

Les nouveaux sauvages - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Les-Nouveaux-Sauvages-Banner-1280px

Quand on pète les plombs !

Produit par Agustín et Pedro Almodóvar, Damian Szifrón dresse un portrait satirique de l'Argentine en crise à travers son film Les Nouveaux Sauvages en passant par les thèmes de la vengeance, la catharsis ou la destruction.
Les-Nouveaux-sauvages-Photo-Erica-Rivas-01
Le(s) plus

Les Nouveaux Sauvages est un film à sketch, avec pour chaque chapitre, un personnage différent et son histoire de "pétage de plomb".

Comment réagirions-nous si on nous poussait vraiment à bout et que l'on ne se retienne pas?
Damián Szifron tente d'y répondre en nous permettant de visualiser ce que beaucoup ont déjà imaginé dans les mêmes situations à travers différentes histoires, avec comme lien commun la vengeance ou tout simplement l'explosion des sentiments refoulés.

La majeure partie du temps on se retient, mais lors de ce fameux petit moment où l'on tire un peu trop sur la corde, on peut exploser. Alors que nous passons notre temps à l'imaginer, Les Nouveaux Sauvages eux se lâchent. Voilà comment on pourrait résumer le film.
Pas question de morale ici, la violence n'apporte rien si ce n'est que le soulagement sur le moment, pourtant le film prouve l'inverse. Mais n'essayez pas de reproduire la même chose chez vous tout de même!

Les-Nouveaux-sauvages-Photo-Leonardo-Sbaraglia-01La réalisation de Damián Szifron est superbe et on restera marqué par le premier sketch qui pourrait devenir un magnifique court-métrage à lui seul.
Très dynamique, la mise en scène est vraiment de qualité et mise en valeur par un casting vraiment investi qui vit son rôle au maximum, principalement Ricardo Darín, Leonardo Sbaraglia et Erica Rivas.

Le(s) moins

Un petit conseil ! Même si elle ne dévoile pas tout, mieux vaut peut-être éviter de regarder la bande-annonce qui en montre un peu trop et qui peut vous gâcher la surprise.

Après un démarrage en flèche avec le premier chapitre, on bascule dans un rythme bien plus lent.
Même si l'on comprend que ce choix est volontaire pour faire augmenter la pression que subissent les personnages, c'est dommage de perdre le rythme et l'énergie de la première histoire. Elle est tellement intensive, que l'on est un peu déçu de ne pas retrouver cela le reste du film.

Les-Nouveaux-sauvages-Photo-Rita-Cortese-01
Conclusion

Alors que notre moralité a tendance à nous faire intérioriser, Les Nouveaux Sauvages eux explosent!
Le réalisateur Damián Szifron nous fait passer un vrai moment jouissif à travers l'explosion des sentiments refoulés de ses personnages et une réalisation dynamique, même si parfois un peu étirée.

Ma note: 8/10


Les nouveaux sauvages

Les-Nouveaux-Sauvages-Affiche-France

Synopsis : "L'inégalité, l'injustice et l'exigence auxquelles nous expose le monde où l'on vit provoquent du stress et des dépressions chez beaucoup de gens. Certains craquent. Les Nouveaux sauvages est un film sur eux.
Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l'étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amour, le retour d'un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien, sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l'indéniable plaisir du pétage de plombs."
Réalisé par: Damián Szifron / Produit par: Pedro Almodóvar / Avec: Ricardo Darín, Oscar Martinez, Leonardo Sbaraglia / Genre: Thriller, Comédie, Drame / Nationalité: Argentin, espagnol / Titre original: Relatos salvajes / Distributeur: Warner Bros. France
Durée: 2h02min / Date de sortie: 14 janvier 2015
Public: Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !

    Les Nouveaux sauvages remet au goût du jour les films à sketches que l'on pouvait voir dans les années 60, notamment en Italie (Parlons femmes).

    Les Nouveaux sauvages a fait partie de la Compétition du 67ème Festival de Cannes en 2014.

    Fait intéressant, le festival n'avait sélectionné aucun film à sketch depuis Le Sens de la vie des Monty Python, qui obtint le grand prix spécial du jury en 1983.

    Les frères Almodóvar, Pedro et Agustín ont produit Les Nouveaux sauvages. Ce n'est pas un hasard quand on sait qu'ils ont des prédispositions à réaliser pour l'un et à soutenir pour l'autre des scénarios présentant les moeurs humaines.

    Pour son premier week-end d'exploitation en Argentine, Relatos Salvajes (le titre original) a attiré 450 000 spectateurs, soit des recettes de 2,5 millions de dollars. Il s'agit tout simplement d'un nouveau record pour un film argentin et du meilleur lancement de l'année 2014 dans ce pays d'Amérique du Sud.

    Le film Les Nouveaux sauvages est nommé dans la catégorie du Meilleur film étranger aux Oscars 2015.

    Tous les sketchs des Nouveaux sauvages ont un thème commun : celui du "pétage de plomb" qui passe par la vengeance, la catharsis ou la destruction. Le réalisateur est en quelque sorte également passé par ces étapes lors de la fabrication de son film.

    Les acteurs des Nouveaux sauvages sont tous en provenance de milieux différents et ont été réunis pour la première fois par Damián Szifron dans le film. Ainsi, certains viennent du cinéma indépendant, d'autres du cinéma underground ou encore de la télévision.

Et vous qu'avez-vous pensé du film Les nouveaux sauvages ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines