Magazine High tech

Les films du mois : Paddington

Publié le 03 février 2015 par Pierre Martin @cyborgjeff

PaddingtonPaddington (8/10)

Un personnage en 3D planté dans le vrai monde, voilà le genre de film que l’on a pu voir fleurir ces dernières années. Pensez à Garfield, Yogi, les Chipnuts ou Les Schtroumpfs. Cependant, tous ceux-ci étaient assez navrants, d’un humour assez douteux et parfois même fleuretant avec le vulgaire. Difficile d’imaginer ce que le monde du cinéma allait réserver à l’ours Paddington, d’autant que pour ma part, je n’en connais que sa jolie bouille sur l’une de mes tasses de thé et son halo de petit ours « so british ». Assez vite, l’amateur du grand écran aura compris que cet esprit So British est bien là, et c’est l’ensemble du film qui en profite, avec une ambiance, un humour et un jeu d’acteur subtils et divertissants. Les détails sont très réussis : la déco dans la maison des Brawn ou l’achat de la vielle Volvo que l’on retrouve en Volvo moderne. Quant à l’animation 3D du jeune ours, elle est parfaite ! Paddington est plus qu’attendrissant et on se laisse rapidement emporter dans son univers. Enfin une bonne comédie pour toute la famille, comme on pouvait en regarder dans ma jeunesse… vous savez des films comme Beethoven ou 4 bassets pour un danois… Bref, je vous recommande chaudement à voir et revoir ce Paddington.

Harry Potter et l’ordre du Phoenix (9/10)

Tant le livre que le film font partie de mes préférés de la série Harry Potter !

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban (8/10)

Planes 2 (8/10)

J’avais trouvé le premier « Planes » assez sympa, mais manquant de charisme face à la série Cars. Cette nouvelle aventure parvient à relancer l’intérêt. En quittant le « monde des courses », l’ensemble s’éloigne plus des aventures de Flash Mc Queen, et transformer notre Dusty en apprenti pompier à un petit côté Robocarpoli, c’est vrai, mais cela fonctionne bien ! Les nouveaux personnages sont charismatiques et réussis et les décors me donnent l’impression d’être plus précis. Bref, un bon moment passé avec les enfants !

Prêt à tout (7/10)

Petite comédie romantique qui méritait une deuxième chance. abandonnée rapidement par son style bébête/gamin du début, la suite de l’histoire réserve un moment de détente amusant, avec un Max Boulil devenu millionnaire du web prêt à tout cacher à la fille dont il est amoureux en rachetant l’usine où elle travaille… Loufoque, pas crédible, mais agréable à regarder.

Sexy Dance 2 (7/10)

Ma fois, j’aime assez bien le concept de ces films teenage/danse… mais pourquoi diable les avoir doublés d’une version française molle et si peu inspirée… cela donne au film un style année 80 bien dommage.

Hours (7/10)

Ah, Paul Walker a donc fait d’autres films que Fast & Furious ! Qui l’eu cru ? C’est qu’en plus de cela, il se débrouille très bien dans un créneau un peu différent. Imaginez donc, Alors qu’il amène sa femme à l’hopital, l’ouragan Katrina se déchaine sur la Nouvelle Orlean. Son épouse ne survit pas à l’accouchement prématuré du bébé et le voici au coté de sa toute petite, sous respirateur artificiel, dans un hopital rapidement évacuer en urgence. L’électricité, la nourriture vient très vite à manquer et une course contre les « heures » se met en place… Contre les heures ? Drôle de choix… plutôt courses contre les minutes, voire les secondes… Un film stressant à souhait !

Pompei (6/10)

P.R.O.F.S. (6/10)

ça date, mais cela reste toujours aussi comique !

Minuscule : la vallée des fourmis perdues (5/10)

Proposer une version « longue » du concept amusant des insectes de « Minuscule » était en soi un bonne idée. Cependant, l’histoire se montre assez simple et surtout les petits blagues qui faisait tout le charme des micro-histoires d’origines sont similaire… Si le film aura clairement plus au tout petit, pour les parents, c’est assez soporifique.

La vie rêvée de Walter Mitty (5/10)

Don Jon (5/10)

J’avais un peu lu trop vite le pitch du film que j’avais de ce fait glissé dans « comédie romantique »… je me suis un peu trompé par la marchandise.

Lincoln (4/10)

Bof, j’aime les films historiques, mais évidemment l’histoire de l’Amérique n’est pas non plus un sujet qui me botte plus qu’un autre…. De ce fait, on sent une certaine volonté dans le film d’être quasi exhaustif, ce qui donne un rythme fort lent au film…

Jacky au royaume des filles (1/10)

Probablement la plus grosse stupidité qui soit passé devant mes yeux !


Tags:3D, cinéma, enfants, Famille, Films, Harry Potter, jeunesse

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines