Magazine Cinéma

Portrait #2 : Julie de Waroquier – Photographe (Lyon)

Par Delphine @LeGoutDesOtres

juliedewaroquier1

La première fois que j’ai rencontré Julie, c’était dans une appartement lyonnais, elle y présentait son travail, c’était je crois une première, peut-être sa première expo, je ne sais plus.
J’ai toujours suivi son travail avec beaucoup de fascination, j’aime l’étrange et le beau, j’aime ce qu’il en dégage.
J’aime ses rêves, ses mondes plaqués sur papier argentique.

Nous nous sommes revus quelques années plus tard pour son projet « faux semblants » et hop, mes fils faisaient partis de cette série.

juliedewaroquier3

Peux-tu parler un peu de ton parcours professionnel ?
Je suis devenue professionnelle en 2010, après deux années de pratique amateur, lorsque l’on m’a demandé de réaliser une photo pour illustrer un CD. Depuis, ma vie est partagée entre pratique de la photographie (réalisation de séries personnelles, expositions, ou travaux de commande divers) et enseignement de la philosophie. Une vie assez remplie, mais les deux domaines se complètent !

A la con (réponse spontanée)
Alice ou le chapelier fou ? Alice
Numérique ou argentine ? Numérique
Couleur ou monochrome ? Couleur
Thé ou café ? Café !
Sac à dos ou valise ? Valise

Je te demande de me faire une photo autour de la bouffe, qu’imaginerais-tu ?
J’imagine spontanément une multitude de produits, de fruits et de légumes géants autour d’une maison en pain d’épice, pour une ambiance entre conte de fée et surréalisme, avec une pointe d’inquiétant.

Quels sont tes influences artistiques (photographes, peintres …) ?
J’ai construit ma culture en même temps que j’ai construit mon travail (en commençant, je n’y connaissais tout simplement rien.) Je suis donc plutôt influencée par des auteurs littéraires et philosophiques : Diderot, Perrault, Bergson ou encore Yves Bonnefoy.

juliedewaroquier4

Qu’est ce que tu écoutes quand tu traites tes photos ?
C’est extrêmement varié, j’ai des goûts très éclectiques ; en ce moment, c’est la bande originale du film « Interstellar », qui dure assez longtemps pour accompagner l’ensemble de la retouche d’une photo, et assez planante pour m’inspirer.

Des projets pro pour 2015 (salon, festival, expo …) ?
Plusieurs expos prévues (au château de Lavardens et dans une galerie parisienne en mars), mais j’essaie de ralentir un peu, l’enseignement me demandant beaucoup d’énergie par ailleurs…

Où peut-on te trouver ?
En ligne, un peu partout, j’ai semé beaucoup trop de horcruxes ; mon site web professionnel est www.juliedewaroquier.com, sinon je suis sur Facebook (www.facebook.com/Julie-de-Waroquier-122494317108), twitter (twitter.com/juliedew) ou encore instagram (instagram.com/jdewaroquier), pour ne citer que quelques réseaux.

juliedewaroquier2
Making of Doppelgränger – Tous droits réservés ©Solenne J.

Rêvalités

Damien Speck – Julie de Waroquier

Pour les photos : tous droits réservés ©Julie de Waroquier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delphine 1582 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte