Magazine Cuisine

Boire du vin brûle les graisses

Par Santelog @santelog

OBÉSITÉ: Une autre raison de boire un peu de vin, brûler les graisses! – The Journal of Nutritional BiochemistryL’objectif de ces chercheurs de l’Oregon State University n’est pas de remplacer des médicaments ou un régime qui peuvent être indispensables, mais de guider les patients dans des choix des alimentaires, largement accessibles, qui peuvent naturellement apporter des bénéfices significatifs, en particulier pour la fonction métabolique. Et face à l’épidémie d’obésité, on ne peut ignorer ce conseil plutôt agréable :  » Boire du jus de raisin ou du vin, avec modération, pourrait contribuer à améliorer la santé des personnes en surpoids en les aidant à mieux brûler les graisses « . Conclusions dans le Journal of Nutritional Biochemistry.

Boire du jus de raisin rouge ou du vin – avec modération – pourrait améliorer la santé des personnes en surpoids en les aidant à mieux brûler les graisses, selon Neil Shay, biochimiste et chercheur à l’Université de l’Oregon State (Visuel) et ses collègues de l’Université de l’Oregon State. Les résultats suggèrent que la consommation de raisins de couleur foncée, contribue à gérer l’obésité et ses comorbidités métaboliques telles que la maladie du foie gras.

Ici, l’équipe a exposé des cellules du foie et de graisse humaines cultivées en laboratoire à 4 composés naturels extraits du raisin muscat, une variété de raisins rouge foncé.

L’acide ellagique, l’un de ces composés, se montre particulièrement efficace à ralentir considérablement la croissance des cellules adipeuses et à stimuler dans les cellules hépatiques le métabolisme des acides gras.

Certes, il ne faut pas considérer ce composé comme un remède miracle pour perdre du poids, mais en augmentant la combustion des graisses, en particulier dans le foie, il peut apporter une amélioration de la fonction hépatique chez les personnes obèses.

L’idée, développer une stratégie alimentaire pour réduire l’accumulation de graisse dans le foie, en utilisant des aliments courants, est l’objectif de cette équipe qui a déjà agrémenté le régime alimentaire de souris modèles de surpoids d’extraits de raisin noir… soit un équivalent pour l’Homme d’une tasse et demie de raisin par jour. Au bout de 10 semaines de ce régime, les souris obèses au départ, présentent moins de graisse dans le foie et une glycémie réduite à près au niveau de souris maigres et normalement nourries.

2 protéines en cause : Il semble que l’acide ellagique et les autres composés identifiés se lient à 2 protéines, PPAR-alpha et PPAR-gamma qui favorisent le métabolisme des graisses et du glucose. Des cibles en puissance donc, au-delà de l’option supplémentation en acide ellagique ou en…raisin.

Source: Journal of Nutritional Biochemistry January 2015 DOI: 10.1016/j.jnutbio.2014.09.010

Ellagic acid modulates lipid accumulation in primary human adipocytes and human hepatoma Huh7 cells via discrete mechanisms


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70259 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte