Magazine Culture

Kathryn Taylor

Publié le 25 février 2015 par Ninie W. @ninie067

Photo Photo Les couleurs du plaisir, tome 1 : Libérée
Auteur : Kathryn Taylor
Serie : Les couleurs du plaisir
Genres :  Romance Erotique 
Editeur : Marabout
Collection : Red Velvet
Publication: 11/ 09/ 2013
Edition: Papier
Pages : 336
Rating:


  • Chroniqué par NINIE

- Lu en partenariat avec Marabout -

Résumé :

Grace, une jeune américaine s'éprend follement de son patron, lequel refuse tout investissement sentimental. Grace est une séductrice et une sensuelle qui s'ignore, mais aussi candide et.. vierge. Jonathan est un control freak à la sensualité animale, il initie la jeune femme à la sexualité qui la fera fréquenter un club échangiste haut de gamme où il a ses habitudes. Mais la perspective de partager son amant ou de se donner à d'autres hommes est loin de plaire à Grace....

L'avis de Ninie :

Tout d'abord je tiens à remercier Emilie et Marabout pour m'avoir offert l'opportunité de lire ce livre en m'accordant leur confiance.
Depuis le temps que j'avais envie de découvrir cette série et c'est maintenant chose faite.  C'est un livre qui se lit très vite, le style de l'auteur est assez fluide et la traduction contient quelques anglicismes, mais rien de dérangeant, puisque ça concerne uniquement des termes comme Mum ou Dad (tout le monde comprend sans souci).  
Grace est une jeune femme américaine qui doit se rendre en Angleterre pour trois mois, lors d'un stage avant de passer son examen. Lors de son arrivée sur le continent anglais, elle va se faire remarquer par son patron Jonathan Huntington. Elle est prête à tout pour séduire l'homme intouchable.
Vous avez à peine lu quelques lignes et vous vous dites : "Mon dieu, mais c'est tellement cliché !".
Vous n'aurez pas tord de le penser, mais je peux vous assurer que même si le séduisant milliardaire et la jeune femme d'une vingtaine d'année et vierge de surcroît, est assez en vogue ces derniers temps, je peux vous certifier que la lecture est de bon goût.
Dès le début de l'histoire, Grace a tout de la godiche. Mais rassurez-vous, elle s'arrangera avec l'avancée de l'histoire. De la jeune femme maladroite qui débarquera en terre inconnue, elle deviendra une jeune femme bien dans son corps qui découvre les plaisirs de la chair. 
Seul petit hic pour ma part (à part la fin du livre), c'est que Grace veut absolument se mêler de tout ce qui concerne Jonathan. Elle le connait à peine depuis quelques semaines et déjà elle veut que le jeune homme ne jette son dévolu sur aucune autre femme, alors qu'il avait l'habitude de fréquenter un club privé. Il ne faut pas être un imbécile pour deviner ce qui se passait dans ce club.
Enfin bref, je ne veux pas trop en dévoiler parce que l'histoire est quand même assez intéressante. Je tiens juste à préciser que la fin est inadmissible ! Heureusement que j'avais le second opus sous la main afin de savoir qui se passe. 

Extrait :

J’étais terriblement excitée et mes mains tremblaient. Pour que personne ne le remarque, ça faisait un moment que je les tenais croisées sur mes genoux ou que je jouais distraitement avec la fermeture de ma ceinture de sécurité. Je n’arrêtais pas de la détacher et de la rattacher. Mais on allait bientôt arriver. Je n’avais plus longtemps à attendre. Enfin…
— Miss, veuillez garder votre ceinture fermée. Nous amorçons l’atterrissage.
L’hôtesse surgie de nulle part – une grande blonde, bronzée et incroyablement mince – m’indiqua le voyant lumineux allumé sur la console au-dessus de moi. Je hochai précipitamment la tête et me hâtai d’enclencher les deux pièces en métal. Elle ignora mes excuses mais adressa un bref sourire à mon voisin. Assis près du hublot, il avait levé les yeux de son journal et lui souriait, rayonnant – comme chaque fois qu’elle passait. Puis elle s’éloigna pour poursuivre son inspection.
L’homme la suivit du regard. Remarquant que je l’observais, il fronça les sourcils d’un air de reproche et me fixa avec agressivité, comme si c’était un délit de contrarier l’hôtesse. Ensuite, il se pencha de nouveau sur son journal. C’était sans doute la première fois qu’il m’accordait de l’attention depuis que nous avions décollé de Chicago.
De toute façon, je ne cherchais pas à lui plaire. C’était juste un peu frustrant, parce que même si je l’avais trouvé séduisant, je n’aurais eu aucune chance comparée à la grande blonde : j’étais tout son contraire – petite et pâle. D’accord, j’étais blonde moi aussi, mais un blond tirant sur le roux. Très nettement. C’était le seul détail marquant chez moi, mais comme cette rousseur me valait de rougir au soleil comme une tomate sans jamais bronzer, c’était une particularité dont je me serais bien passée.

Un autre avis chez :

TAHICHA'S CHRONICLES     /     LES PASSIONS DE SASHA     /     MON REPAIRE LITTERAIRE     /     
STELLA'S BOOKS     /     LADY H     /     LES LIVRES DE SARAH     /     MARY

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ninie W. 6833 partages Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines