Magazine Beaux Arts

Chronique dessinée / "Les Trois Sœurs" au Maillon

Publié le 06 mars 2015 par Lifeproof @CcilLifeproof

Mardi soir, avec Jean-Charles, nous avons eu le privilège d'assister à un bout de répétition des Trois Sœurs, pièce de Tchekov mise en scène par Jean-Yves Ruf (Chat Borgne Théâtre) qui se jouera au Maillon du 10 au 12 mars prochain.

Trois-soeurs-1

Instant détente ou concentration au moment de notre arrivée, certains sont en train de jouer une partie de baby foot, d’autres dorment, certains sont dans les loges, d’autres encore se réhydratent. Bref, on a l’impression de mettre les pieds dans le plat et d’apercevoir le moment où ils sont en train soit de relâcher la pression soit de se concentrer ou mémoriser leur texte, c’est selon.

Trois-soeurs-2

Trois-soeurs-3

Trois-soeurs-4

Trois-soeurs-5

Trois-soeurs-6

Trois-soeurs-7

Le privilège n’as pas seulement été d’assister à ces moments de détente ou à une répétition (celle de l’acte 3) mais aussi aux notes, ce moment où le metteur en scène indique aux différents acteurs les points forts et les points faibles dans leur jeu, les modifications à apporter, etc. Cela avant de refaire un filage. Nous sommes au cœur de l’évolution de la pièce, il est presque dommage de ne pas avoir vu le moment qu’il y a eu avant ces notes. Instants croqués.

Trois-soeurs-8

Trois-soeurs-9

Trois-soeurs-10

Rien à voir mais je crois qu’il faudrait que j’attache Jean-Charles, je l’ai perdu à un moment. Je continuais à écouter les notes, il a été faire un tour dans les loges pour vous montrer ce qu’on ne voit vraiment jamais… Parce que, oui, pendant ce temps-là d’autres travaillent à d’autres éléments de la pièce et préparent des "morceaux" de décor tels une tarte en pâte à sel ou des costumes.

Trois-soeurs-11

Ces moments, une fois passés, changement d’espace : allons en scène (et Jean-Charles va dessus, derrière le rideau blanc, quelque peu translucide qui la masque)…

Et là, Géraldine Dupla, Lola Felouzis, Pierre Yvon, Sarah Pasquier, Christophe Brault, Antonio Troilo, Francis Freyburger, Lise Visinand, Pierre-Yves Poudou, André Pomarat, Thomas Mardel, Gaël Chaillat, Pascal D’Amato entrent en scène pour nous entraîner avec eux dans l’univers des Trois sœurs  d’Anton Tchekhov : ce sera le troisième acte pour nous.

Trois-soeurs-12

Trois-soeurs-13

Trois-soeurs-14

Trois-soeurs-15

Trois-soeurs-16

Trois-soeurs-17

Trois-soeurs-18

Trois-soeurs-19

Macha, Olga et Irina, trois sœurs vivent dans une demeure provinciale dans la Russie de la fin du 19è siècle – début 20è. La pièce nous immerge dans l’univers de ces trois sœurs, de leur frère Andreï et des différents personnages qui gravitent autour d’eux : époux, courtisans, épouse, nourrice, militaires, amant. Dans cette pièce, on est confrontés au quotidien de ces femmes dans un monde que l’on pourrait croire faisant parti d’un passé révolu. Mais, même s’il est question de guerres qui n’ont pas lieu actuellement, le texte de Tchekhov n’en demeure pas moins très actuel. La solitude, le fait de ne pas trouver quelqu’un à aimer, faire le choix du raisonnable plutôt que de la passion, trouver un travail même si ce n’est pas celui que l’on veut, gérer, décider, régenter, jouer, avoir des dettes, hypothéquer une habitation, faire des projets, vouloir aller à la ville, changer de vie… il est question de tout ceci dans Les Trois sœurs comme un écho de nos vies.

Trois-soeurs-20

Trois-soeurs-21

Trois-soeurs-22

Trois-soeurs-23

Trois-soeurs-24

Trois-soeurs-25

Trois-soeurs-26

Trois-soeurs-27

Trois-soeurs-28

Les acteurs donnent vie à ces personnages, en sont imprégnés, passionnés, ils nous entraînent dans les sillages de leurs vies et émotions en un maelström tragique où les départ et mort, étrangement, ont lieu en même temps faisant basculer le futur de cette famille qui, à la fois, se déchire, se soutient et s’aime. Nous n’avons vu qu’un acte et, avec ce seul acte, nous avons été immergés dans un autre espace-temps qui, pourtant, n’est pas si éloigné de notre monde. Cela m’a donné envie de voir le reste, le quotidien de ces femmes qui, souvent, blâment le destin, subissent plutôt que se battent, comme s’il était immuable : Les Trois Sœurs est une leçon de vie, à voir du 10 au 12 mars au Maillon-Wacken à Strasbourg.

Jean-Charles et Cécile.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Les Trois Sœurs - Texte Anton Tchekhov - Mise en scène Jean-Yves Ruf / Chat Borgne Théâtre (Création)

mar 10 + mer 11 + jeu 12 mars 2015 à 20h30 au Maillon-Wacken, Strasbourg

++ Projection de Trois Soeurs (Abrir puertas y ventanas) de Milagros Mumenthaler jeudi 26 février à 20h, au Cinéma Star

++ Rencontre avec Jean-Yves Ruf, metteur en scène, André Markowicz et Françoise Morvan, traducteurs du texte des Trois Soeurs de Tchekhov samedi 14 mars à 11h, à la librairie Kléber

http://www.maillon.eu/

Dates de tournée :

17 + 18 mars : La Piscine, Châtenay-Malabry

24-26 mars : MCB-Bourges

30 mars - 19 avril : TGP-cdn de St-Denis

23 + 24 avril : Espace des Arts, Châlon-sur-Saône


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lifeproof 5971 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines