Magazine Beaux Arts

La peinture Scandinave du XXe siècle à nos jours

Publié le 17 mars 2015 par Jigece
1999, Thorbjørn Sørensen (Norvège) : Plus

Me voilà reparti dans mes voyages picturaux. Et c’est tout au Nord de l’Europe que je vous convie cette fois, avec la peinture Scandinave du XXe siècle à nos jours. Une peinture, il faut bien le dire, assez peu connue chez nous, à la notable exception près du norvégien Edvard Munch et de son fameux « cri ». Munch exécuta cinq versions du tableau, dont les plus fameuses sont une tempera sur carton au musée Munch d’Oslo et une peinture à l’huile, tempera et pastel à la Galerie nationale d’Oslo. Une troisième version appartient également au musée Munch. Une quatrième appartenait au milliardaire norvégien Petter Olsen avant d’être vendue aux enchères à un acheteur anonyme, le 2 mai 2012, pour la somme record (dans une vente aux enchères) de 119,92 millions de dollars !
Mais ce tableau est finalement l’arbre qui cache la forêt car qui, dans le grand public, connait vraiment le reste de l’œuvre de Munch ou le nom d’autres peintres norvégiens ?

Le Danemark

La peinture nordique du XIXe siècle se divise en deux grandes périodes bien distinctes :
– La Première recouvre les années 1820-1850 et concerne surtout le Danemark, où un véritable Âge d’Or vit le jour : de retour de Rome, plusieurs artistes comme Christoffer Wilhelm Eckersberg, voulurent libérer la peinture des conventions établies par l’Académie. A cet égard, ils privilégièrent une démarche naturaliste ainsi que la peinture de plein air. Ils peignent des paysages citadins ou ruraux emplis de lumière, dans un style novateur, libre et spontané.
– La Seconde débuta autour de 1870 où, à l’instar des peintres français retirés à Barbizon ou à Pont-Aven, quelques artistes quittèrent la capitale danoise afin de se rendre à Skagen, petit village de pêcheurs à la pointe nord du pays. Autour de Michael Ancher et de Peder Severin Krøyer, ces peintres adoptèrent une facture libre et spontanée, et choisirent désormais leurs motifs dans leur entourage et leur quotidien. L’importance de l’École de Skagen dans l’évolution de la peinture scandinave est déterminante : elle marque l’assimilation des principes impressionnistes dans le respect de la tradition scandinave. La fin du siècle voit l’éclosion de styles personnels, orientés essentiellement vers l’exploration du monde intérieur de l’artiste, comme dans les œuvres de Vilhelm Hammershøi, parvenu de son vivant à une notoriété internationale. Ses paysages et ses intérieurs dénudés baignés d’une atmosphère quasi surréaliste, prennent leur source dans la peinture hollandaise afin d’offrir cette force, ce calme, ce mystère, cette luminosité et cette simplicité si subtilement dosée.
Le mouvement symboliste trouva résonance au Danemark dans les œuvres de Jens Ferdinand Willumsen ou d’Ejnar Nielsen.

1901, Anna Ancher : Michael Ancher målande på stranden
1901, Theodor Philipsen : Malkeplads ved Dyrehavegård
1902, Joakim Skovgaard : Slangen frister Eva
1903, Michael Ancher : Juledag 1900 (Marie, Hulda, and Ane Hedvig Brøndum, Helga and Anna Ancher)
1903-04, Harald Slott Møller : Nude girls
1904, Peter Hansen : Goedningssamlerne (Manure Gatherers)
1904-05, Fritz Syberg : Børnene på Fyns Hoved
1906, P.S. Krøyer : Midsummer's Eve Bonfire on Skagen's Beach
1907, Niels Larsen Stevns : Salvning
1908, L.A. (Laurits Andersen) Ring : A brief Chat
1909, Harald Giersing : The Judgment of Paris
1910, Vilhelm Hammershøi : Interior with Ida Playing the Piano
1911, Karl Isakson (Suédois, mais a surtout travaillé au Danemark) : Nature morte
1913, Laurits Tuxen : The drowned is carried ashore
1914, Paul Gustave Fischer : Reading a letter
1915, Axel Fridell : Portrait of fellow artist Einar Forseth
1916, Jens Adolph Jerichau : Susanne i badet
1917, Jais Nielsen : Self Portrait
1919, William Scharff : Maleren (selvportræt)
1919-20, Olaf Rude : Opstilling med frugt
1919-20, Poul S. Christiansen : The Coming of a storm at Roskilde Fjord
1922_Edvard Weie : Still Life with Oranges
1923, Sigurd Swane : Avisen læses
1924, Johannes Larsen : Migration
1924-25, Karl Larsen : Aftenselskab
1927, Eugéne de Sala : Composition
1928, Gerda Wegener : Lili Elbe (La dame de coeur)
1929, Franciska Clausen : Vasen og piberne
1930, Vilhelm Lundstrom : Nu
1933, J.F. Willumsen : The Naked Figures on the Promenade
1936, Emanuel A. Petersen : Grønlandsk fjordparti i midsommersol
1936, Erik Ortvad : Spilt milk
1937, Rita Kernn-Larsen : Festen (The party)
1939, Egill Jacobsen : Composition
1941, Vilhelm Bjerke Petersen : Surrealistisk komposition
1943, Vilhelm Bjerke-Petersen : Circle of life
1944, Ejler Bille : Composition with a mask
1945, Vilhelm Bjerke Petersen : The horrors of War
1946, Henry Heerup : Painting
1948, Carl-Henning Pedersen : Det røde skib (le bateau rouge)
1949, Constant Nieuwenhuys : Après nous la liberté
1949, Erik Hoppe : Efterarssl
1950, Preben Hornung : Konkret komposition nr. 2
1951, Oluf Host : Vintereftermiddag
1952, Else Alfelt : The Mountains and the Rainbow
1954, Jens Søndergaard : Stormy Sea
1956, Richard Mortensen : Hélène
1958, Ib Geertsen : Sans titre
1960, Paul Gadegaard : Spacial anti-kunst
1961, Asger Jorn : Le soleil m'emmerde
1963, John Davidsen : Twister - Dansende Mand (reconstruction 2007)
1964-65, Per Kirkeby : Untitled
1967, Anders Kirkegaard : Frembæring
1966-69, Poul Gernes : Untitled
1972, Claus Havemann : Opstilling med ur
1973, Niels Strøbæk : From Hansen family
1975, Arne Haugen Sørensen : Pastorale med indbyggede katastrofer
1976, Albert Bertelsen : Fjordlys, Norway
1977, Jens Jørgen Thorsen : Composition in five parts
1979, Ole Sporring : Mørke
1980, Jørgen Nash : Beskrivning
1980, Sven Havsteen-Mikkelsen : Golgata
1981, Hans Lynge (Groenland) : Kvinden der var gift med en hval
1982, Lars Nørgård : This is just a Temporary Place to Stay
1983, Wiliam Skotte Olsen : Komposition
1984, Jens Birkemose : Composition
1985, Nina Sten-Knudsen : I am a stag of seven tines
1986, Berit Heggenhougen-Jensen : Landskab med hvidt tårn
1989, Finn Pedersen : Komposition
1991, Kehnet Christian Nielsen : Voyages III
1994, Michael Kvium : Art Me III
1995, Hans Oldau Krull : Nanna og Baldar
1999, Anne Marie Brauge : Apache
2001, John Kørner : Spændende samfund
2002, Peter Martensen : Blessing
2005, Jens Robert Jørgensen : Festivitas
2007, Allan Otte : Smadret (Crashed)
2008, Marie Søndergaard Lolk : Untitled
2009, Asmund Havsteen-Mikkelsen : Delirious Disaster
2009, Ivan Andersen : Idle Running
2010, Agnette Bjerre : Figurbillede
2010, Peter Ravn : I non indifferenti
2011, Peter Skovgaard
2013, Lars Elling : The Unfinished Dance Floor
2015, Anette Harboe Flensburg : Sans titre

La Finlande et l’Islande

Après avoir subi la domination suédoise pendant près de sept siècles, en 1809 la Finlande se retrouva annexée à la Russie et resta sous sa dépendance jusqu’à la Première Guerre mondiale. Ce joug, de même que les conditions naturelles extrêmes de ce pays, dont le tiers se trouve au-delà du cercle polaire arctique, n’empêchèrent pas l’Art finlandais de se développer de manière originale. Centrés sur l’exaltation d’un patriotisme national, les artistes participèrent à la quête des racines politiques, historiques et culturelles de leur pays. Le passé mythique de la Finlande devint leur source d’inspiration, comme en témoignent les chefs-d’oeuvre d’Akseli Gallen-Kallela, qui illustre la saga du Kalevala.
La nature fut incontestablement le sujet de prédilection des peintres de cette époque, mais son approche différa de celle des artistes Français. Primitivisme et exotisme conduisirent les artistes nordiques à découvrir des « terres vierges », contrées oubliées de leur propre pays : Carélie en Finlande, Dalécarlie et Bohüsan en Suède, montagnes de Norvège… Trois oeuvres finlandaises représentent parfaitement ce courant : « Le Grand Pic Noir – Terre désertique » (1893), « Les Rapides de Mäntykoski (1892-94) d’Askeli Gallen Kallela, et Terre Désertique (1899) de Pekka Halonen. Plus encore que l’évolution de la nature finlandaise, ces toiles sont devenues le symbole de la Finlande luttant pour conquérir son indépendance, politique face à la Russie, et culturelle face à la Suède.
Lors de l’Exposition Universelle de 1900 à Paris, la Finlande, alors Grand-Duché rattaché à la personne du Tsar Nicolas II, obtint que soit construit un pavillon (décoré, entre autres, par Pekka Halonnen) séparé de celui des Russes où fut présentée une partie de ses œuvres (les peintures étant exposées avec les toiles russes).

1900, Pekka Halonen (Fin) : Tienraivaajat Karjalassa
1901, Berndt Lindholm (Fin) : Vue de la côte
1902, Magnus Enckell (Fin) : Boy and Sail
1903, Hugo Simberg (Fin) : L'ange blessé
1904, Þórarinn Benedikt Þorláksson (Isl) : Summer Evening in Reykjavík
1905, Helene Schjerfbeck (Fin) : The Seamstress (The Working Woman)
1906, Ellen Thesleff (Fin) : Jeunes filles dans un pré
1907, Akseli Gallen-Kallela (Fin) : Ad Astra
1911, Väinö Hämäläinen (Fin) : Lake view from Mankala
1913, Yrjo Ollila (Fin) : Maisema Korpilahdelta
1914, Jalmari Ruokokoski (Fin) : Paysage avec nu
1917, Lennart Segerstråle (Fin) : Soitimella
1918, Tyko Sallinen (Fin) : Hihhulit II
1924, Ilmari Aalto (Fin) : Astelma omenoilla
1926, Eero Järnefelt (Fin) : Heräävä toivo, Retable de l'Église de Raahe
1927, Santeri Salokivi (Fin) : Kesäpäivää luonnossa
1929, Ilmari Aalto (Fin) : Astelma puloilla
1930, Wäinö Aaltonen (Fin) : Alaston
1931-33, Ásgrímur Jónsson (Isl) : Landscape, Iceland. In the background the island Viðey and the mountain Esja.
1934, Gunnlaugur Blöndal (Isl) : Síldarstúlkan
1935, Eero Järnefelt (Fin) : Koli
1937, Jón Stefánsson (Isl) : Skjaldbreiður
1939, Otto Mäkilä (Fin) : They see what we do not see
1942, Svavar Guðnason (Isl) : Composition
1944, Jón Thorleifsson (Isl) : Herring work in Siglufjörður
1946, Jóhannes Sveinsson Kjarval (Isl) : Sun and Summer
1946, Matti Annala (Fin) : After the train’s arrival
1947, Þorvaldur Skúlason (Isl) : Rauð komposition
1953, Birger J. Carlstedt (Fin) : Composition (impromptu infernal)
1955, Hafsteinn Austmann (Isl)
1957, Lars-Gunnar Nordström (Fin) : Gul Och Grå Byter Plats
1962, Nína Tryggvadóttir (Isl) : Halendi
1963, Erró (Isl) : Baby Rockefeller
1964, Reidar Särestöniemi (Fin, lapon) : Seashore flowers in bloom
1965, Gunnlaugur Scheving (Isl) : Hákarlinn tekinn inn
1967, Einar Hákonarson (Isl) : Hreyfing i rymi
1975, Aulis Louko (Fin) : Sans titre
1975, Jóhannes Jóhannesson (Isl) : Glíma formanna
1976, Kristján Davíðsson (Isl)
1977, Reidar Särestöniemi (Fin, lapon) : Taivaanjaara joue de la flûte
1979, Guðmundu Andrésdóttur (Isl)
1983, Hringur Jóhannesson (Isl) : Miðnæturbirta
1987, Jóhanna Kristín Yngvadóttir (Isl) : Sjálfsmynd (Self portrait)
1988, Gunnar Örn Gunnarsson (Isl) : Horft á landið
1988, Yrjö Edelmann (Fin, Sue) : Sans titre
1989, Irma Salo Jæger (Fin) : The golden land
1988-91, Lasse Kempas (Fin) : Pohjoista valoa
1991, Kaj Stenvall (Fin) : Viitekehykset
1994, Karólína Lárusdóttir (Isl) : Sunday Visit to the Summerhouse
1998, Marika Mäkelä (Fin) : Pyhä perhe
2002, Eyjólfur Einarsson (Isl) : Valdabarátta
2007, Maria Kjarval (Isl)
2011, Katrin Fridriks (Isl) : Golden awareness no 1
2010-12, Kristiina Wiherheimo (Fin) : Color herbarium Nro 18
2013, Arngunnur Ýr (Isl) : Headland

La Norvège

La rigueur du climat, l’aridité de la nature et la domination, jusqu’en 1905, de la Suède, retardèrent le développement d’un véritable Art norvégien. Grâce à une impulsion décisive venue du Danemark, notamment du cercle d’artistes de Skagen, les peintres norvégiens commencèrent à peindre des scènes de la vie contemporaine et éclaircirent leur palette. Le genre intimiste était né, porté à son apogée par Christian Krohg vers la fin du XIXe siècle.
Les premières manifestations du Symbolisme, la Peinture d’atmosphère, ont fait leur apparition en Norvège. Certains artistes dont Kitty Kielland, Harriet Backer, Eilif Peterssen, Erik Werenskiold, Gerhard Munthe, se réunirent pour travailler dans la ferme de Christian Skredsvig et se mirent ainsi à représenter quelques unes des caractéristiques de la nature nordique, tels les crépuscules, les longs soirs d’été et les eaux des lacs, des fjords et des rivières.

1903, Frits Thaulow : Le long de la rivière, Beaulieu
1904, Christian Skredsvig : Djupsjøen (Deep Lake)
1905, Christian Krohg : Grunnbrott
1908, Harald Oskar Sohlberg : Andante
1910, Henrik Sørensen : Varietéartist
1910, Karl-Edvard Diriks : Paysage fauve
1912, Thorvald Erichsen : Vinter, Utsikt fra Breiseth
1913, Ludvig Karsten : Den røde stue
1914, Axel Revold : Marseille
1914, Jean Heiberg : After the Bath
1916, Borghild Røed Lærum : Railworkers at Høvik
1916, Hans Dahl : Fjordlandskap med folkeliv
1916-18, Aksel Waldemar Johannessen : Pflügen im Frühjahr
1918, Bernhard Folkestad : Autoportrait dans l'atelier
1918, Eilif Peterssen : Portrett av Ruth og Ingeborg Manskow
1919, Thorolf Holmboe : Reindeer (Reinsdyr)
1920, Thorvald Hellesen (Nor)_Komposisjon
1919-21, Edvard Munch : Modèle près du fauteuil en osier
1922, Lars Jorde : To gutter i landskap med gårdsbruk
1922-24, Knut Lundström : Ackord
1926, Charlotte Wankel : Komposisjon med esler
1927, Erik Werenskiöld : Porträtt av elegant dam
1927, Severin Grande : Oppstilling med tulipaner og frukt
1926-28, Nikolai Astrup : Midsummer Eve Bonfire
1931, Per Krohg : Skiløper
1931, Reidar Aulie : Tendens
1932, Alf Rolfsen : Den store stasjon
1933, Gert Jynge : Budet
1935, Erik Harry Johannessen : Dans og spill
1935, Karen Holtsmark : Mennesket og vilkårene
1937, Per Deberitz : Coastal landscape
1940, Arne Ekeland : De siste skudd
1942, Kai Fjell : Enken
1944, Erling Enger : Elvelandskap
1947, Rudolph Thygesen : Den hjemløse
1950, Thore Heramb : Composition
1951, Anna-Eva Bergman : Grotesque (Cap Mort)
1952, Jørleif Uthaug : Seabirds
1954, Willi (Johan Wilhelm) Midelfart : Holmsbu
1955, Odd Tandberg : Composition
1959, Lars Tiller : Painting I
1963, Jens Johannessen : Vannfall
1964, Kjartan Slettemark (né en Norvège, s'installe en Suède en 1966) : Hardanger bride
1966, Knut Rumohr : Landskap
1969, Johs Rian : Komposisjon
1970, Gunnar S. Gundersen : Komposisjon, Screen printing
1972, Helge Røed : 20-03-72
1976, Victor Sparre : The blue city
1981, Jacob Weidemann : Impression from Nature
1982, Anders Kjær : Uten tittel
1982  Hilde Vemren : Grace Jones
1984, Kjell Erik Killi Olsen : Bare tamme fugler snakker om frihet de ville flyr
1984, Per Morten Karlsen : Frisør
1986, Kjell Torriset : Afterglow
1987, Johannes Vinjum : Svart katt
1989, Jørgen Dobloug : Uten tittel
1990, Bjørn Ransve : W-3
1989-92, Inger Sitter : Composition I
1992, Vanessa Baird : Essaias Tour
1993, Arne Malmedal : Uten tittel
1993, Frans Widerberg : Time opening
1996, Knut Rose : Uten tittel
1997, Odd Nerdrum (né en Suède) : Selfportrait in golden cape
1997-98, Vebjørn Sand : Trollslottet
1998, Olav Christopher Jenssen : Fraction - Biographie
1999, Håkon Gullvåg : Grenen
1999, Marianne Bratteli : Bakgårdskjærlighet
2000, Hariton Pushwagner : Good Morning
2000, Ingvald Holmefjord : Fyrretræer ved bjerg
1999-2001, Bjørn Sigurd Tufta : from the series Du bist die Ruh
2003, Bjarne Melgaard : Untitled
2003, Rolf Groven : Children of Abraham
2004, Dag Thoresen : Planet Synthetic
2004-05, Håkon Bleken : The institution
2005, Frank Brunner : 45º Central Park #2
2007, Kjell Nupen : Hjemsted
2007, Nicolay Aamodt : Clubbing part II
2007, Ørnulf Opdahl : Høst
2008-09, Ida Lorentzen : Golden morn
2010, Bjørn Carlsen : Pyro Shiva
2010, Kjell Pahr-Iversen : Ikon
2008-11, Svein Bolling : Picaduros
2011, Hanne Borchgrevink : Jensebu 1
2011, Therese Nortvedt : The Paradise
2012, Vibeke Slyngstad : Villa Stenersen IX
2013, Kenneth Blom : Plage keller
2013-14, Kjetil Jul : There Is A Light That Never Goes Out
2015, Lars Elling : Undivided States (Kitchen)

La Suède

L’influence de l’Impressionnisme se répercuta dans tous les pays du Nord. A la recherche de nouvelles perspectives, bannissant la rigueur académique de L’Académie de Stockholm, plusieurs artistes suédois se rendirent en France dès 1870. Réunis dans le village de Grez-sur-Loing, ils assimilèrent les leçons de l’impressionnisme, particulièrement visibles dans l’oeuvre de Karl Nordström (il réunit ensuite une colonie d’artistes à Varberg, sur la côte ouest du pays, avant d’évoluer vers un synthétisme japonisant, proche du style de Gauguin), et les diffusèrent dès leur retour dans leur pays d’origine. Ils préservèrent la singularité de leur style tout en participant à l’évolution artistique de leur temps vers le Symbolisme. Ces artistes accordèrent une attention particulière et attentionnée à cette subtile lumière qui baigne les paysages du Nord. Au tournant du XIXe siècle, les vues nocturnes tourbillonnantes d’Eugène Jansson ainsi que les illustrations décoratives de Carl Larsson reflètent la diversité et la richesse de l’Art suédois.
Les portraits du célèbre peintre suédois Anders Zorn séduisent par leur spontanéité et leur acuité psychologique. Ses nus sensuels et picturaux, inspirés en partie par les Baigneuses et autres femmes de Renoir, marquèrent une rupture définitive avec les conventions académiques.

1902, Carl Wilhelmson : The Farmer´s Daughter
1903, August Strindberg : The Town
1904, Anna Palm de Rosa : Mercedes utanför Grand Palais, Paris
1905, Richard Bergh : Portrait d'August Strindberg
1906, Carl Larsson : Portrait d'Oscar Levertin
1906-07, Hilma af Klint : Primordial Chaos, No 16 group 1
1907, Eugène Jansson : Badhus Flottans
1908, Johan Krouthén : Three reading women in a summer landscape
1909, Gösta Sandels : Man med cigarett
1910, Erik Tryggelin : Rörstrand
1911, Agnes Cleve : Self portrait by the easel
1911, Karl Nordström : Bateaux, Kyrkesund
1912, Helmer Osslund : Gråväder
1913, Arthur Percy : Kvinnoportratt
1914, Georg Pauli : Badande ynglingar
1915, Anders Zorn : Vriden
1915, Carl Palme : An Italian landscape
1916, Gustaf Fjaestad : Vinterlandskap med frusen sjö
1917, Einar Jolin : Dam i svart (promenade)
1918, Axel Lindman : Insjölandskap
1918, John Jon-And : Natt
1919, Nils Dardel : Rodd
1920, Arvid Fougstedt : Boxare
1920, Bruno Liljefors : Fällande örnar mot vinterhare
1920, Tora Vega Holmström : Mademoiselle Leah
1921, Bo von Zweigbergk : Autoportrait
1921, Gösta Adrian-Nilsson : Flotte (marins français)
1922, Isaac Grünewald : The nuns
1923, Sigrid Hjertén : Le chapeau violet (probable autoportrait)
1923, Tyra Lundgren : Självporträtt
1924, Eric Detthow : Nature morte
1924, Erik A. Olson : Le Ballon
1925, Agda Holst : Självporträtt
1925, Esaias Thorén : Man med grön kärra
1926, Leander Engström : Damporträtt
1927, Vera Nilsson : På terrassen, Rom
1928, Otto G. Carlsund : Instruments de Musique
1928, Sven X:et Erixson : Bojan (Interiör Dalagatan)
1929, Fritiof Schüldt : Modell 1
1930, Lotte Laserstein (née en Pologne) : Evening over Potsdam
1931, Nils Nilsson : Ung kvinna i rött med blombukett
1930-32, Åke Göranson : Interiör med sängar (Interior with Beds)
1932, Sven Jonson : Figur i landskap IV
1933, Greta Gerell : Porträtt
1933, Torsten Jovinge : Från centralpalatset
1932-34, _Ivan Ivarson : Flicka vid havet
1935, Stellan Mörner : Kvinnan och blomman
1936, Albin Amelin : Two women by the window
1937, Sven Jonson : Paysage pathétique
1938, Folke Andréasson : Village du sud de la France
1940, Ellen Trotzig : Stilleben med hyacint
1941, Gunnar Löberg : La maison sur la colinne
1942, C.O. Hultén : Kvinna och tjurhuvud
1943, Randi Fisher : Självporträtt
1943, Waldemar Lorentzon : Korsbärare
1944, Axel Olson : Höstvind
1944, Lotte Laserstein (née en Pologne) : Dita Neumann
1945, Olle Olsson-Hagalund : Den röda cykeln
1946, Olle Bonniér : Komposition
1947, Bror Hjorth : Porträtt av fröken Inga-Lill Jonsson
1948, Mogens Lohmann : Tre kvinnor
1948, Pelle Åberg : Klown
1945-49, Hilding Linnqvist : The Terrace
1950, Axel Nilsson : Staden på klippan. Vaison-la-Romaine
1950, Jules Schyl : Modell M. grönt
1951, John Ivar Berg : Diagonal rytm
1952, Uno Vallman : Soluppgång
1956, Per-Erik Böklin : Komposition
1956, Rune Jansson : Komposition
1957, Bertil Öhlund : Dioptrie rouge jaune I
1958, Staffan Hallström : Ingens hundar II
1960, Pierre Olofsson : Flick flack
1961, Lennart Jirlow : Portträt av Karl Gerhard 70 år
1962, Mårten Andersson : Spelman vid fors
1963, Max Walter Svanberg : La bonne ménagère à la carnation de porcelaine de mon enfance
1966, Inge Schiöler : Strand vid kostersundet
1969, Peder Josefsson : Tomheten
1970, Sten Eklund : DS ram
1971, Ola Billgren : En face
1972, Olle Bærtling : Ayar
1973, Dick Bengtsson : Hitler och drömköket
1975, Evert Lundquist : Stolen
1976, Peder Duke : Balanserat rött
1977, Laila Prytz : Grönt-gult
1978, Nalle Werner : Vinkling II
1981, Philip von Schantz : Stilleben med äpplen i Brage hink
1982, Endre Nemes (né en Hongrie) : De stora förebilderna
1983, Nils G Stenqvist : Målning Fossil bild
1985, Lena Cronqvist : Tändningen
1987, K.G. Nilson : Grönt partitur
1988, Karl Momen : Konfrontation
1989, Ralph Rilton : Totempålen
1990-91, Cecilia Edefalk : Over the border
1991, Eddie Figge : Komposition
1992, Bengt Lindström : Schamans trans
1995, Niklas Anderberg : Inte mitt i prick
1996, Karin Mamma Andersson : Mot Gryning Blek
1998, C. Göran Karlsson : Utan titel
2000, Bjarne Melgaard : Sans titre
2001, Jockum Nordström : Ett varv till (One more lap)
2002, Linn Fernström : Absolut Vodka
2004, Jacob Dahlgren : Peinture abstraite No 117
2005, Ernst Billgren : En lämnar rummet
2006, Felix Gmelin : Untitled (In Paradise, the Highest Heavens)
2007, Rita Lundqvist : Båge
2008, Torsten Andersson : Pinnaskulptur
2010, Ann Edholm : Siauliai
2011, Jens Fänge : Guldålder
2012, Anna Bjerger : Auto Portrait
2014, Paul Fägerskiöld : Untitled

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jigece 189 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines