Magazine Cinéma

Kingsman : Services secrets, le film d'espionnage qu'il ne fallait pas rater

Publié le 06 avril 2015 par Sebd59 @1_oeil

056046[1]

Kingsman : Services secrets (Kingsman : The Secret Service)

Sorti le 18 février 2015

2h09

Action - - - - Espionnage

De Matthew Vaughn Avec Colin Firth, Samuel L. Jackson, Taron Egerton...

Distribué par

7622_20131029171552171_jpg-r_160_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

89350019
TP
KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entrainement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé. L’un d’eux semble être le candidat « imparfaitement idéal » : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy. Ces super-espions parviendront-ils à contrer la terrible menace que fait peser sur le monde l’esprit torturé du criminel Richmond Valentine, génie de la technologie ?

214898[1]

Kingsman : Services secret, c’est quoi ce film ??? C’est ce que je me suis dit au début et ça c’était avant, avant que je ne vois la bande annonce qui annonçait une bombe de l’action avec une bonne dose d’humour. Et maintenant que je viens de le voir, je suis très content que pour une fois une bande annonce ne soit pas mensongère et que l’on se retrouve en face d’une véritable bombe, d’un petit bijou bien pensé.

404818[1]

Rien que par les quelques lignes du dessus, on peut déjà comprendre que j’ai adoré ce film et pourtant au départ, ce n’était pas gagné. Après le dernier film de Matthew Vaughn (X-men : le commencement), je me disais que le réalisateur se retrouverait enfermer dans le système du gros blockbuster d’adaptation duquel on ne peut absolument pas sortir une seconde des rails sans risquer de perdre sa place. Et c’est après Kick-Ass et maintenant Kingsman, que l’on peut réellement dire que Matthew Vaughn est un excellent réalisateur surtout quand il s’agit de film d’action assez délirant dans lesquels le réalisateur a une plus grande liberté de mouvement. On retrouve une réalisation inventive qui utilise des ralentis de manière intelligente et pas n’importe où sans raison comme la plupart des films d’action.

410418[1]

Mais la réalisation de Matthew Vaughn n’est pas le seul élément qui a permis de faire cet excellent film, le scénario y est également pour beaucoup. Sans trop appuyer sur les clins d’œil à la saga James Bond, le scénario de Kingsman n’hésite pas à utiliser les codes des films d’espionnages old school pour les transformer en quelque chose de beaucoup plus moderne, pour un résultat final beaucoup plus fun et jouissif, le tout enrobé dans l’humour totalement décomplexé sans trop poussé dans le style potache. Tout cela pour obtenir un scénario écrit intelligemment et efficace avec une réelle histoire principale fluide sans que l’on est l’impression d’avoir des trous dans l’histoire ou que l’on nous bombarde d’inutilité ou de raccourcis foireux pour donner l'impression que l’histoire avance plus vite.

006262[1]

Quand l’on pense à un film d’action, je n’imaginais pas Colin Firth dans le rôle d’un espion dynamique mais plutôt dans le style premier James Bond. Et pourtant, Colin Firth arrive à jouer un espion qui botte des fesses comme Jason Statham et qui arrive à garder ce côté gentleman britannique, le tout en restant crédible du début jusqu’à la fin. A côté de Colin Firth, on retrouve d’autres grands noms du cinéma (le casting est assez prestigieux) : Samuel L. Jackson (en grand méchant), Michael Caine (même si l’interprétation n’est pas longue) et l’excellent Mark Strong, tous de grands acteurs qui offrent un excellent jeu d’acteur. Et il y a même Mark Hamill et cela même si l’on ne le reconnait que difficilement. Après, il y a également un casting plus jeune, un peu moins connu. Sofia Boutella dans le rôle de la tueuse glaciale qui porte des prothèses aux jambes et qui sont coupantes comme des épées bien affutées. Personnage assez bien trouvé en passant. Et Taron Egerton, dans un des rôles principaux, qui cachent assez bien son jeu en début de film pour finalement explosé et nous en mettre plein les yeux dans la dernière partie du film. Le casting est assez bien équilibré et assez bien trouvé, on a ce sentiment que les membres de ce casting fonctionnent très bien ensemble.

La bande annonce de Kingsman : Services Secrets annonçait un film drôle et bourré d’action et c’est ce qui apparaît à l’écran. La bande annonce est loin d’être mensongère et l’on se retrouve devant un film qui est jouissif du début jusqu’au générique de fin. Tout a été très bien pensé dans ce film. Que ce soit le scénario habillement écrit, la réalisation de Matthew Vaughn qui s’exprime en toute liberté avec l’impression de retrouver le réalisateur inventif de Kick-Ass. Mais également le casting, avec de grands noms du cinéma et de petits nouveaux, rendant un résultat assez homogène et qui fonctionne à merveille. Kingsman : Service Secrets est réellement une tuerie dans son genre et ce n’est pas étonnant qu’une suite (voir plus) est déjà envisagée.

etoile-20jaune-1-4c90dc
etoile-20jaune-1-4c90dc
etoile-20jaune-1-4c90dc
etoile-20jaune-1-4c90dc
etoile-20jaune-1-4c90dc
 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sebd59 10 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines