Magazine Cinéma

Un Puzzle avec lequel on ne joue pas assez...

Par Filou49 @blog_bazart

>

Un Puzzle avec lequel on ne joue pas assez...

Même si tout le monde n'avait pas adoré le film à l'époque, je voue une reconnaissance sans pareil à Paul Haggis d'avoir réalisé "Collision" (qui lui avait rapporté l'Oscar du meilleur film en 2006); chef d'oeuvre de film choral, une mosaïque bouleversante et parfaitement tissée.

Et après plusieurs longs métrages moins percutants( malgré un assez impressionnant dans la vallée d'Ellah avec un Tommy Lee Jones aussi impassible qu'une porte de prison ), j'avais très envie de voir Puzzle qui est sorti en salles en novembre dernier, mais devant la tiédeur des critiques et sa sortie plus que confidentielles en salles, j'ai du me contenter de sa sortie DVD chez TF1 vidéo le 19 mars dernier.

Un Puzzle avec lequel on ne joue pas assez...

Sidans Puzzle , Paul Haggis revenait à la forme de son Collision, dont le point de départ était un incident dramatique qui s'ouvrait sur une foultitude de personnages., puisqu'ici Haggis s'attache à nous tisser trois histoires d'amour, de passion, et de trahison qui se déroulent à New York, Paris et Rome et qui n'ont a priori aucun rapport entre elles..

Malheureusement, malgré le talent de scénariste d'Haggis scénario de plusieurs films d'Eastwood, comme "Million Dollar Baby", "Mémoires De Nos Pères", et "Lettres d'Iwo Jima". , Haggis ne parvient jamais vraiment à faire de son Puzzle un véritable film à part entière et à lier comme il le faudrait ses trois histoires entre elles.

On hélas a plus l'impression de trois histoires totalement disparates, et forcément comme c'est souvent le cas, elles semblent de qualité et d'intérêts inégales.

Un Puzzle avec lequel on ne joue pas assez...

Ainsi, l'histoire du romancier cynique (Liam Neeson, qui prouve qu'une fois qu'il arrete de jouer les gros bras, ce type a un charisme et une palette de jeu assez impressionnante) qui vit à Paris une histoire d'amour compliquée avec sa jeune maitresse ( la superbe, Olivia Wilde cruelle et fragile à la fois) est de loin la plus passionnante et la mieux écrite. En revanche, la partie italienne où le pauvre Adrien Brody se fait arnaquer par une très belle gitane qui veut revoir sa petite fille provoquera quelques baillements intempestifs.

Quant à la partie avec Mila Kunis et James Franco qui se disputent la garde de leurs enfants, elle aurait du être plus développée pour mieux s'intégrer au reste de l'intrigue.

Bref, faute de rythme et de fluidité, on est très loin du Magnolia de Paul Thomas Anderson vers lequel le film lorgne parfois, mais malgré ces défauts évidents, ce Puzzle se laisse voir avec plaisir ( de belles images, de beaux acteurs, une belle musique, c'est toujours ca de pris) et ne mérite sans doute pas la pluie de critiques très négatives qu'il a obtenu lors de sa sortie en salles.

PUZZLE - Bande-Annonce / Trailer [VOST|HD1080p]

Commentaires sur Un Puzzle avec lequel on ne joue pas assez...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines