Magazine Culture

Tin Machine-Tin Machine-1989

Publié le 16 mai 2015 par Numfar
Tin Machine-Tin Machine-1989

Tin Machine:

David Bowie: chant, guitare, saxo

Reeves Gabrels: guitare

Tony Sales: basse

Hunt Sales: batterie

1989, déçu par ses années MTV, Bowie se réinvente, casse son image, et forme le groupe Tin Machine, avec le guitariste Reeves Gabrels et les frères Sales.

Le premier album est publié en mai 1989: "Tin Machine" (#3 UK-#28 US), produit par Tin Machine et Tim Palmer.

Heaven's in here (David Bowie)

Tin Machine (Bowie-Gabrels-Sales-Sales)

Prisoner of love (Bowie-Gabrels-Sales-Sales)

Crack City(David Bowie)

I can't read (D.Bowie-R.Gabrels)

Under the God(David Bowie)

Amazing (D.Bowie-R.Gabrels)

Working class hero (John Lennon)

Bus stop (D.Bowie-R.Gabrels)

Pretty thing(David Bowie)

Video crime (Bowie-Sales-Sales)

Run (D.Bowie-K.Armstrong) seulement version CD

Sacrifice yourself (Bowie-Sales-Sales) seulement version CD

Baby can dance(David Bowie)

Musicien additionnel:

Kevin Armstrong: guitare, claviers

Dans deux ans sortira le "Nevermind" de Nirvana... Est-ce que ça n'aurait pas été classe que Bowie invente le grunge?

Hein?

Ben non...

Certes, Bowie revient à ses amours de jeunesse, à ce rock et rhythm'n'blues qu'il aime par dessus tout, avec des guitares qui sonnent et des batteries qui cognent, mais on est plus proche d'un retour aux sources que d'une véritable réinvention du rock.

Alors c'est quoi Tin Machine?

Ben c'est sympa. Mais seulement sympa. J'aurais aimé être fan, mais je n'y suis jamais arrivé.

Bowie ne semble pas au top de sa forme et Tin Machine restera comme une déception de plus dans sa carrière.

Trois singles aux succès médiocres: "Under the God" (#51 UK), "Tin Machine" (#48 UK) et "Prisoner Of Love" (#77 UK).

Pas de quoi fouetter un chat.


En 1990, Bowie revisite "Fame '90" (#28 UK) avant de remettre le couvert pour un deuxième Tin Machine.

© Pascal Schlaefli

Urba City

16 Mai 2015

Du même auteur:

Serial Angel

Vol.1

Anastase & Perfidule

Personnage #5: Carole Mournin

Femme de pouvoir d'une grande intelligence, directrice de la banque où travaille notre héros, et son fantasme absolu. Jusqu'où ira l'ambition démesurée de la belle Carole?

En vente sur Amazon et Itunes Ibook store!

Plus de détails sur le blog: 

Serialangel.centerblog.net

Partager : J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte