Magazine Culture

Cinéma : Trois souvenirs de ma jeunesse, La critique

Publié le 02 juin 2015 par Framboise32

Trois souvenirs de ma jeunesse

Drame français de Arnaud Desplechin avec Quentin Dolmaire, Lou Roy-Lecollinet, Mathieu Almaric, Elyot Milshtein, Pierre Andrau, Lily Taieb, Raphael Cohen, ClémENCE Legall, Theo Fernandez, Anne Benoit, Yassine Douighi, Olivier Rabourdin, Dinara Droukarova, Cecile Garcia Fogel, Françoise Lebrun,

Synopsis : Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe… Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d’alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l’ami qui devait le trahir… De ses études à Paris, de sa rencontre avec le docteur Behanzin, de sa vocation naissante pour l’anthropologie… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Doucement, « un cœur fanatique ».

Le scénario de Trois souvenirs de ma jeunesse est co-écrit par Arnaud Desplechin et Julie Peyr. Trois souvenirs de ma jeunesse est la 6è collaboration entre le réalisateur et Mathieu Almaric. Premier rôle pour l’acteur Quentin Dolmaire ainsi que pour  Lou Roy-Lecollinet. La majeure partie du film a été tournée durant l’été 2014 à Roubaix et à Paris avant d’être délocalisé en Biélorussie afin de filmer les scènes se déroulant en Russie. Le film est présenté dans la sélection « La Quinzaine des Réalisateurs » au Festival de Cannes 2015.  C’est la cinquième fois que le réalisateur présente une de ses oeuvres à Cannes. Trois souvenirs de ma jeunesse est sorti le 20 mai 2015. Il est distribué par Le pacte.

Trois souvenirs de ma jeunesse fait tout de suite penser au cinéma de Truffaut. Trois souvenirs de ma jeunesse est loin d’être parfait. Mais le film touche. Trois souvenirs de ma jeunesse parle de l’enfance et de l’adolescence, des premieres fois : premier amour, première déception, premier émoi, … Comment notre enfance et notre jeunesse construisent l’adulte que nous sommes. On y parle aussi de la fascination des hommes pour les femmes.

Paul, le personnage principal vit une enfance difficile avec des moments traumatisants. Sa mère est folle et terrorise ses enfants. Il restera marqué à vie. Dans Trois souvenirs de ma jeunesse , Paul Dédalus raconte des moments de vie. Le moment narré le plus long est son histoire d’amour avec la jolie Esther. Une très belle histoire passionnelle, tumultueuse, une superbe histoire épistolaire. Le couple s’aime, se déchire et se fait du mal. Les dialogues sont précis. Le film est très bien écrit. Les personnages sont superbement interprétés par deux jeunes artistes, Quentin Dolmaire et  Lou Roy-Lecollinet. Et le talentueux Mathieu Almaric. L’atmosphère du film est mélancolique même si certains passages sont plus joyeux. Les scénes intimes du couple sont sensuelles.

Trois souvenirs de ma jeunesse est un film élégant. Lumineux  et ambitieux


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28097 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine