Magazine Culture

Mon mawazine cuvee 2015

Par Citoyenhmida

Cette année, le festival MAWAZINE n’a pas provoqué les sempiternelles critiques qui surviennent dans les semaines et les jours qui précèdent son ouverture!

Il faut dire que d’une part le programme ne prêtait franchement pas le flanc à la critique et que d’autre part actualité artistique, médiatique et virtuelle était phagocytée par le dernier film de Nabyl Ayouch.

Donc, j’ai décidé de faire un usage très modéré de cette cuvée du festival Mawazine! En tous cas, avec le lancement de l’édition de cette année, j’étas lion de l’état d’esprit qui prévalait en moi durant le printemps 2011 j’avais écumé pratiquement toutes les scènes “zekra fchi wa7dine”!

Si j’ai boudé la soirée d’ouverture avec Jennifer LOPEZ – celle qui a provoqué l’ire hypocrite et bigote de notre ministre de la communication – c’est tout simplement parce que le style musical de cette artiste ne m’intéresse pas ! Ce spectacle a pourtant provoqué les réactions les plus outrées et les plus hypocrites, comme toujours!

Par contre je m’en serais voulu de rater le concert du colombien Youri BUENAVENTURA pour deux raisons : écouter en live une version salsa de NE ME QUITTE PAS de jacques Brel et rappeler que ce chanteur avait aminé une soirée sur une modeste scène presque improvisée attenante au Théâtre Mohamed juste après les attentats de du 16 mai 2003 à Casablanca ! Ce garçon avait aidé les marocains a défié la peur et la terreur !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour rien au monde, je n’aurais négligé l’occasion d’applaudir Majda ROUMI, la grande dame de chanson arabe! Cette chanteuse, en plus de son art consommé d’interprète, choisit ses chanson avec un goût exquis et les présente au public avec une classe et un grâce extrêmement rares dans le monde de la variété arabe contemporaine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La prestation absolument parfaite de Majda ROUMI, de son orchestre et de sa chorale a été pourtant quelque peu malmenée par une sono un brin dérèglée : ce qui est scandale de la part d’un théâtre national qui sert de scène aux plus grands artistes du monde!

J’aurai voulu assister au concert de STING , toujours égal à l;ui-même je suppose et surtout aller voir et écouter Abdelhadi BELKHAYAT dans son nouveau look et son nouveau répertoire! Je reconnais que j’appréciais énormément le Belkhayat de “QAMAR AL A7MAR” et de “QITAR AL HAYAT”!

Mais j’ai mieux à faire : passer quelques jours de vacances loin de Rabat avec mon petiti-fils! On n’a pas eu de beau temps mais on était ensemble!

Vivement Mawazine 2016 !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines