Magazine Culture

Salut Alain...

Publié le 30 juin 2015 par Numfar
Salut Alain...

Les tristes nouvelles continuent de tomber ces jours-ci...

Alain De Greef, journaliste français, fondateur de l'émission culte "Les enfants du rock" et directeur des programmes de Canal + à la grande époque, nous a quitté à son tour.

Fan de rock avant tout, il avait visité ce blog il y a quelques années et m'avait fait l'honneur de raconter son expérience d'avoir vu les Beatles sur scène.

Je me permet de reproduire ici des extraits de nos quelques échanges de mails, trop rares, et je le remercie infiniment, lui qui est parti retrouver Lennon, Hendrix, Elvis et les autres.

Sur les concerts à l'Olympia en 1964:

"...Il est vrai que Trini Lopez faisait un succès en première partie, Vartan était huée en seconde et les Beatles acclamés à la fin, j'étais là pour deux des concerts..."

"C'est clair qu'à l'Olympia ce n'était pas la Beatlemania telle qu'elle s'est exprimée un mois plus tard lors de leur première tournée américaine ou telle qu'elle se déchaînait depuis deux ans auprès des petites anglaises qu'on aimait tant à cette époque. Mais il n'y avait d'indifférence ou d'hostilité que dans la presse des vieux cons (France Soir, Paris Jour, L'Aurore, Le Figaro...), et il n'y avait pas dans le public la bêtise manifestée par un public imbécile qui avait sifflé Coltrane pendant tout un concert de Miles Davis à l'Olympia en 1961, ce qui a une fois pour toute entraîné la réputation d'hostilité et de ringardise que la France traîne dans les pays anglo-saxons depuis cette époque. La folie Beatlemania s'est emparée de la France un peu plus tard et a pu s'exprimer largement lors des concerts du Palais des Sports un an et demi plus tard ( les Yardbirds avec Jeff Beck assurant une première partie époustouflante)."

Dès le premier email, je fut surpris par la signature et lui demandais "Pas LE Alain De Greef tout de même?" il me répondit"Ben si, le même mais en version retraité !"

Merci Alain! Tu m'as donné la force de continuer malgré le peu de visiteurs, et si en 2015, Rockclassics est toujours actif, c'est entre autres grâce à toi.

Merci Monsieur De Greef, pour toute notre génération, merci.

Amitiés sincères et éternelles,

Pascal Schlaefli

Partager : J'aime

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte