Magazine Cinéma

Hairspray d'Adam Shankman avec Nikki Blonsky, Zac Efron, John Travolta, Michelle Pfeiffer, Christopher Walken, Queen Latifah

Par Kojimaemi

large_pm3RyR3BZtqX9ea66NUseXFsfSq

L'histoire: Tracy Turnblad vit dans le Baltimore des années 1960, entre musique rock et ségrégation. Son ambition est de danser dans le Corny Collins show, une émission de télévision, mais lorsqu'elle se présente à une audition pour intégrer la troupe de danseurs, elle est recalée à cause de son physique.

Oui, c'est un Disney, oui ça dégouline de bons sentiments, oui c'est hyper girly et plein de paillettes... Mais qu'est-ce que ça fait du bien quand on n'a pas le moral ! Hairspray est un musical de Broadway adapté par Disney avec bien plus de succès qu'Into the Woods parce que c'est un film qu'il ne faut vraiment pas prendre au sérieux. Pourtant, l'univers présenté ne prête pas nécessairement à la plaisanterie. La ségrégation entre Blancs et Noirs est notamment omniprésente et l'air de rien, le film fait une petite piqûre de rappel sur cet aspect de l'histoire des USA, sans non plus insister sur la gravité de la situation (c'est quand même une comédie musicale, pas un drame.) Plus généralement, l'histoire tourne autour de Tracy, dont le tour de taille ne correspond pas du tout aux critères de beauté de l'époque et de son "combat" pour prouver qu'elle est aussi bonne chanteuse et danseuse que n'importe quelle autre fille qui fait du 36.

hairspray-movie-stills-05

Ce que j'aime particulièrement dans ce film, c'est justement d'attribuer le rôle principal à une petite grosse, n'ayons pas peur des mots. Parce que cela reste plutôt rare au cinéma et que cela fait du bien de pouvoir s'identifier (enfin!) à un personnage qui semble plus réel que toutes les nanas anorexiques qui peuplent les écrans. Et Nikki Blonsky, même avec son hideuse choucroute, est tellement lumineuse et pimpante que cela fait plaisir à voir. Il se trouve qu'elle est très bien entourée par un casting prestigieux, à commencer par John Travolta qui incarne sa mère (oui, vous avez bien lu) et Christopher Walken son père (très drôle en propriétaire de magasin de farces et attrapes complètement à côté de ses pompes). Comme toujours, Michelle Pfeiffer me fascine par son élégance, même si elle joue la pire des garces. Pour la note "beau gosse", il y a Zac Efron qui sait quand même faire preuve d'un peu d'autodérision, et pour l'humour, on a Amanda Bynes. Les seconds rôles comme James Marsden ou Queen Latifah sont irréprochables et je donne ma mention spéciale à Elijah Kelley pour son joli grain de voix et son jeu de jambes. Bien sûr, tout ce petit monde chante à merveille, à part quelques fausses notes chez Walken, mais on ne lui en veut pas.

edna-turnblad

Grâce à des chansons ultra rythmées et super efficaces, un décor très kitsh et coloré, un peu d'humour et d'excellentes chorégraphies, Hairspray est une bouffée d'air frais qui donne immédiatement le sourire. Pour ceux qui n'aiment pas les comédies musicales, ce film pourrait vite paraître redondant et agaçant, un peu enfantin sur les bords et bien trop niais. On ne va pas se voiler la face, c'est très vrai. Les personnages n'ont pas ou peu de profondeur psychologique, les situations sont souvent manichéennes... Mais parfois on a besoin d'une dose de positif et Hairspray a les mêmes propriétés qu'un carré (une tablette?) de chocolat. C'est un feel good movie qui n'a pas la prétention de se prendre pour ce qu'il n'est pas et il joue parfaitement son rôle de distributeur de bonne humeur.

hairspray18

Et que serait Disney sans une petite leçon de morale ? A savoir qu'il faut s'accepter tel que l'on est et que l'on ne doit pas dépendre du regard des autres pour se sentir bien. Le film dénonce aussi bien le racisme que les préjugés physiques et je ne peux qu'approuver ce genre de messages. La dernière chanson, You can't stop the beat, résume tout cela de façon brillamment sournoise et je vous défie de ne pas secouer la tête en l'écoutant...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kojimaemi 2404 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines