Magazine Culture

Maha au Japon : Jour 18

Publié le 21 juillet 2015 par Diana

Maha au Japon : Jour 18

Toutes bonnes choses ont une fin

On est le 5 juin minuit 26 minutes.
Je dois me lever dans 5h pour prendre l'avion à l'aéroport d'Haneda, arrivée directe sur Paris.

Finalement j'ai dormi un peu, soit 3h, car sur les coups de 4h du matin je me suis réveillée en sursaut, je pensais avoir loupé l'heure, vu qu'il faisait jour dehors. Bah non, c'est que le soleil pointe de bonheur au Japon!

Maintenant, je suis dans l'avion depuis plus de 7h. Nous nous situons donc au dessus de la Russie, non loin de Moscou.

Fini les blablas, je vais vous raconter ma journée du mardi 2 juin, au Mont Takao.

Prendre le train pour me rendre jusqu'au Mont Takao, n'a pas été trop difficile, même si j'aurais pu arriver un peu plus tôt, si je n'avais pas hésité à prendre le train express, non annoncé par Google map, mais bien visible sur les panneaux de la gare. Enfin bref, peut-être que je ne devais pas monter dans ce train après tout!?

Arrivée à 3 stations de la fin du trajet, je vois plein de personnes "sages" ( oui, Ju me dit que c'est mieux de dire "sages", que "vieux" ou "âgés"), en équipement de rando, monter dans le train. Je me dis : "cool!! Eux, c'est certain, ils vont au Mont Takao, je vais pouvoir les suivre!" Dans le mille et choix judicieux, car grâce à eux je suis descendue à la bonne station de train, sinon j'aurais continué jusqu'au terminus, comme me l'indiquait Google map ( décidément ce n'est pas mon ami celui là !!!).

En sortant de la gare, je me rends au point info, afin de récupérer la carte des chemins possibles à prendre. Je me laisse tenter par le trail n°1 qui semble le plus simple et l'hôtesse m'informe que sur ce chemin je pourrai me restaurer et aller aux wc. Ce qui n'est pas possible sur tous les trails. Mon plan en main, il est 10h20, je suis un groupe de personne empruntant le même chemin que moi ( un vrai petit mouton!!). Et là je vois que je peux monter en télésiège jusqu'à la 1ére plateforme et rejoindre tous les chemins, cool! ( Avec Ju, on avait prévu de le faire pour le Château de Matsuyama et au final on ne l'avait pas fait).
Je ne pensais pas que ça montait si haut, en plus on est ni attaché par une ceinture, ni protégé par une barre. On est assis sur une chaise les pieds dans le vide et elle secoue à chaque passage de poteau, j'en menais pas large croyez moi. Et les panneaux qui demandaient de ne pas se balancer, euh... comment vous dire que même mon petit doigt je ne bougerai pas! Cependant la vue est imprenable, faut que je le fasse en descendant pour mieux en profiter, car elle est dans mon dos cette vue imprenable et rien que de tourner ma tête pour l'observer me met en déséquilibre sur la chaise.

Maha au Japon : Jour 18

Plan pour atteindre le sommet du Mont Takao

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Tentative de photo retournée sur les chaises

Après 15min de chaise volante, me voila au 1er plateau! Il faut encore beaucoup monter pour atteindre le sommet, qui est mon objectif de la journée et voir le Mont Fuji :)
Je prends donc la route du trail n°1, c'est le plus simple comme je l'ai dit plus haut, mais il monte bien, j'aurais dû prévoir des bâtons de rando ( Ju qui voulait à tout prix me faire acheter un bâton, m'aurait surement dit : "tu vois je t'avais dit d'acheter le bout de bois! Lol), pas grave je m'en passerai!

Maha au Japon : Jour 18

Moi je monte et d'autre descende

La balade est agréable, l'air frais est agrémenté d'un soleil lumineux. Il y a beaucoup de panneaux explicatifs, que se soit sur les animaux habitant les lieux ou la flore. Il y a un parc à singes. Pensez-vous que j'ai voulu y aller, mais en ne voyant que des enfants y rentrer, j'ai hésité et continué mon chemin (on n'arrête pas de me dire d'arrêter de faire l'enfant, bah voila!).

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

A table !
Il est bientôt midi et mon bidou me le fait sentir, je me dis que si je m'arrête maintenant pour manger, je vais galérer pour monter jusqu'au sommet après. Je me prends juste une brochette de boulle de riz aux graines de sésame. Miam! J'arrive près du temple Yaku-ou-in, je dévie ma trajectoire pour en faire le tour et prendre quelques photos.

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Statue de Bouddha au Stupa Bouddhiste


J'ai faim et le sommet ne semble plus si loin, enfin c'est ce que je croyais!

Il est midi passé et je décide de faire ma pause déjeuner dans une belle et grande maison japonaise. Un seul repas y est servi, on paie à l'entrée puis on attend qu'on nous apporte notre plateau. Au menu, soba froid, tempura de légumes, riz complet et des petits accompagnements de légumes.

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Un petit tour
Après une heure de repas, il faut reprendre la route pour le sommet. Je retourne près du temple pour récupérer le chemin. Mince voila que je fais 2 fois le tour du temple. Mais où est ce chemin pour le sommet?? Facile Charlie, il faut passer derrière le gros arbre juste avant le restaurant y a un passage. Bah fallait le trouver! Mince au bout du petit chemin qui longe le restaurant une fourche et 2 panneaux en japonais euh...

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

Ou à gauche ?

Heureusement 2 sages passent par là et je fais mon mouton hihi. Tiens d'autres sages et derrière moi 2 jeunes filles avec un petit garçon. Les sages devant nous empruntent un sentier, avec les 2 jeunes filles ont se regarde et décide de les suivre ( vive les moutons!) Sauf que nous dépassons les sages qui observent et discutent sur les plantes qu'elles trouvent en chemin, pour continuer à monter en pensant enfin arriver au sommet. Que nenni, sommet on y était pas et sentier que nous n'avions pas le droit de prendre avons pris, pour au final retomber sur le temple Grrrr...
Rebelote, je refais le tour près du restaurant, mais cette fois je suis la route et non un sentier bizarre. Je peux vous dire que j'en étais encore loin du sommet, même que je pensais l'avoir atteint à un moment, mais ne voyant aucun paysage, ni Mont Fuji, mais plein d'arbres ça ne pouvait pas être le sommet, sinon c'était encore une arnaque! Comme le dit si bien Ju.

Le sommet
14h le sommet pointe son nez et je vois les gens qui commencent à redescendre. La vue est... on a l'impression que les montagnes tout au tour sont peintes. C'est magique, c'est...

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18


C'est le Mont Fuji !!! Je l'ai vu !

Maha au Japon : Jour 18

La preuve que j'y suis allée (même si jsuis pas sur la photo !!)

Malheureusement, le dernier train part à 16h44 et les chaises ferment à 16h30. Je n'ai même pas le temps de me prélasser au sommet de peur de le louper. Et dire que j'avais ramené toutes mes affaires pour aller à l'onsen de la montagne. Zut je n'aurais pas le temps de m'y arrêter, mais rien ne m'empêche de prendre le trail 4 pour prendre le pont suspendu et passer devant l'onsen, surtout que ce chemin mène à la plateforme des sièges. C'est parti! La pancarte annonce chemin pour aventurier ( c'est comme ça que je le traduis! ^_^)

Maha au Japon : Jour 18

Je reprends l'aventure...

Le chemin est plein de piège pas le temps de regarder autour, les racines ont décidé de compliquer la descente.
Je traverse le pont et cherche l'onsen, mais rien! Un chemin indique chutes d'eau, j'ai encore le temps, je décide de l'emprunter. Finalement je descends plus vite que je ne l'aurais cru ( ayant mal aux genoux, je ne pensais pas pouvoir descendre aussi facilement).

Il ne faut jamais parler trop vite! Voici que la descente se corse, entre les hautes marches de terre et de bois, les racines et les chemins plus qu'étroits avec les vides à coté, j'ai plutôt intérêt à rester concentrée.

Pourquoi ai-je pris ce chemin???

Mes genoux me détestent sur ce coup là! En plus pas un chat en vu. Je suis toute seule au milieu de nul part. Si je tombe je suis mal. Et l'heure qui tourne. Je regarde mon plan et me situe par rapport aux chutes d'eau. Bon je devrais pouvoir récupérer la roue au bout. Mais mince c'est super loin de la gare. J'oublie les chaises. Je vais avoir descendu toute la montagne. Bon je retrouve un peu de civilité avec un groupe de sages qui faisait une pause sur le bord de la route. Je marche doucement ( en même temps pas trop le choix mes genoux pleurent) et laisse passer le groupe pour mieux les suivre ( le mode mouton activé).

Arrivées au bout de la route elles sont autant paumées que moi lol
Elles vont vers un panneau et commence a débattre sur le chemin à suivre, je regarde mon plan et vois un petit chemin qui mène en direction de la gare. Elles l'empruntent également, parfait! Ne jamais crier victoire trop tôt, elles me laissent pour finalement prendre la grande route. Je décide de suivre la rivière comme indiqué sur le plan. Par moment j'avoue avoir des doutes sur mon choix, il ne me reste plus beaucoup de temps pour récupérer le train. Il est 16h15 environ. Un coureur me fait sursauter, mais d'où sort il? Il court entre les arbres, normal et évite les racines. Il va trop vite pour que je puisse le suivre mais il me réconforte, car ce chemin doit bien mener quelque part.

Maha au Japon : Jour 18

Panneau, il faut suivre le chemin rose avec les fleurs pour arriver à la gare


Enfin j'arrive au bout, il me reste tout juste un quart d'heure pour prendre mon train, il me semble être à équidistance de 2 gares, celle de Takao et celle de Takaosanguchi par laquelle je suis arrivée. Je m'oriente vers celle de Takao qui me permet de gagner quelques minutes sur l'horaire du train. Ouf !! j'arrive juste à temps! Enfin je me pose et me repose sur le trajet.

Maha au Japon : Jour 18

Chemin piégé par les racines

Maha au Japon : Jour 18

Attention ils attaquent !!!

Maha au Japon : Jour 18

Maha au Japon : Jour 18

De retour à la casa
Gilles était là, je lui raconte mon périple et mon mal aux genoux. Il me conseille d'aller aux bains publics, à défaut d'avoir pu faire les sources chaudes. Je mange mon bento et prépare mon sac pour aller aux bains. Une station de train ( oui trop épuisée pour me perdre dans les rues de Matsubara en pleine nuit) et j'y suis. La gérante m'explique comment faire en me prenant par la main et me montrant le tabouret et le seau ( heureusement j'ai l'habitude du hammam marocain, je ne me sens pas trop dépaysée). Après le décrassage, direction le bain, là une femme me stoppe et active un robinet d'eau froide, en me faisant comprendre que c'est vraiment très chaud et que je dois y aller doucement. Effectivement, l'eau est bouillante, arigato madame, qui elle rentre normal dedans. Tu ressors de l'eau toute rouge comme une écrevisse tellement l'eau est bouillante, mais que c'est bon ^_^

Un nouveau décrassage et retour au bain avant de rentrer. J'enfile mon kimono que j'avais prévu pour cette circonstance et là les femmes sont excitées et contentes, l'une d'elle vient me parler. Elle parle un tout petit peu français et anglais. Je lui montre mes photos et lui raconte notre séjour. Elle fait la traduction pour les femmes présentes. C'est agréable. Je rentre avec le sourire.

Épuisée par la journée et détendue par le bain, je passe une agréable nuit.

Maha au Japon : Jour 18

Mon bento et mes courses, sur la terrasse de nuit.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Diana 569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine