Magazine Cinéma

[critique] les Simpson : Halloween special

Par Vance @Great_Wenceslas
[critique] les Simpson : Halloween special

Avec leurs Horror Shows, l'équipe des Simpson avait pris l'habitude de présenter pour l'époque d' Halloween trois courtes histoires : parfois ils passaient à la moulinette d'anciens films ( the Shinning, Nightmare on Evergreen Terrace), ou de plus récents ( Wiz-Kids qui reprend Harry Potter), et ils se permettaient de revisiter des thèmes SF ( voyages dans le temps, extraterrestres conquérants), ou fantastiques (malédictions, double maléfique). Comme d'habitude, ils se donnaient la peine de trouver des jeux de mots réussis pour les titres, que la pourtant très bonne VF peinait à traduire de façon satisfaisante.

Liste des épisodes en VF :

[critique] les Simpson : Halloween special

Premier regret : cette habile compilation passe à côté de certaines perles qu'on peut heureusement trouver dans les intégrales (comme Dial Z for Zombie ou la Genèse rappelle les bons épisodes de la 4e Dimension. Et puis n'oublions pas la prouesse technique qu'est Homer (enfin !) en 3D. King Homer) mais elle a au moins le mérite d'être éclectique. On remarquera que, dans cet exercice, les épisodes plus anciens sont plus réussis. Temps & Châtiment avec Homer qui modifie le futur est une réussite totale, le Shinning est très drôle et la manière dont le Principal Skinner résout les problèmes conjoints de "surpopulation carcérale" à l'école - dans Cauchemar à la cafétéria - est purement jouissive. L'éprouvette de

[critique] les Simpson : Halloween special

Le disque affiche de très bonnes images, avec fort peu de défauts visibles. Les couleurs sont néanmoins plus ternes que sur les intégrales qui semblent mieux travaillées dans leur processus de masterisation. Autre regret, technique cette fois : les langues proposées (a nglais, français et allemand) ne sont qu'en la VF est comme toujours plus qu'acceptable ( DD 2.0. C'est un peu dommage quand on sait que les intégrales sont toutes en 5.1 (VF et VO). Cela dit, les Simpson ont toujours été plutôt bien traduits et adaptés), bien que, par moments, légèrement nasillarde. Ca manque de dynamique et les effets surround sont le parent pauvre, mais en même temps, on ne regarde pas un Michael Bay. Les basses sont ainsi discrètes mais présentes. La musique est bien restituée.

L'interface dans les trois langues des menus est plutôt quelconque (encore une fois,

[critique] les Simpson : Halloween special

pour un de Simpson) mais le petit supplément avec Kang et Kodos est rigolo. Le boîtier est un Amaray simple transparent avec une jaquette amusante reprenant le visuel du Munch (réinterprété par Homer). Le verso est bilingue hollandais/français, mais constellé de fautes d'orthographe. Cri Attention ! les résumés français ne correspondent pas au numéro des épisodes. Heureusement, à l'intérieur, la liste des chapitres est juste.

[critique] les Simpson : Halloween special

The Simpsons : Tree House of horror

N. Affleck, B. Anderson, M. B. Anderson, W. Archer & C. Baeza

Le svoix en VO de Dan Castellaneta, Nancy Cartwright & Harry Shearer


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vance 5291 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines