Magazine Cuisine

Les flyers morts des salons de l'automne...

Par Olif
Les flyers morts des salons de l'automne...

L'automne viticole tient salon, c'est devenu une habitude. Une fois les raisins coupés, pressés, encuvés, entonnés, vinifiés, le vigneron reprend son bâton de pèlerin pour aller retrouver ses copains sur les chemins pavés de plus ou moins bonnes intentions et tenter de vendre son vin, aux particuliers, aux cavistes, aux restaurateurs, aux sommeliers. En novembre, les flyers morts des salons d'automne se ramassent à la pelle, les souvenirs aussi, les regrets pas sûr...

Les flyers morts des salons de l'automne...

Hiraku, iras-tu? C'est le petit dernier, mais pas le moindre. Plus qu'un salon, un festival, organisé par Stéphane Planche, le jardinier de Saint-Vincent, au Moulin de Brainans, haut lieu jurassien de la musique alternative, près de Poligny, au cœur du vignoble. Ça dure une seule journée, le samedi 31 octobre, et ce sera dense, car cela devrait finir tard dans la nuit. Salon de vins 100% pur jus la journée, suivi d'une soirée de concerts de folie. Sûr qu'il devrait décoiffer, le petit oiseau gracile qui pète la musique en buvant du vin.

Les flyers morts des salons de l'automne...

Même pas le temps de se remettre d'Hiraku qu'il faudra déjà filer à Lyon, pour la deuxième mouture du Salon Rue 89 Lyon, organisé par le manifestement naturel Antonin Iommi-Amunategui en compagnie de Rue 89 Lyon. Changement de lieu, L'embarcadère, plus adapté pour embarquer, et, dans le même temps, inauguration du mois du vin naturel lyonnais, qui verra se succéder un certain nombre d'évènements pour promouvoir une autre idée du vin, qui séduit manifestement de plus en plus d'amateurs.

Les flyers morts des salons de l'automne...

Un peu plus tard et un peu plus au Sud, dans la Drôme iséroise, on s'intéressera aux cépages oubliés et aux vins en amphore, avec un petit salon au menu alléchant, organisé par un club d'amateurs, au compas dans le Chabeuil et qui ne boivent pas que de la tisane! Verres veines et tout ce qui s'ensuit, une belle initiative à soutenir, les 14 et 15 novembre.

Les flyers morts des salons de l'automne...

Le 14 novembre, ceux qui continueraient la course au Sud sans perdre haleine peuvent s'arrêter à Bollène, où la quatrième édition d'un salon d'amateurs locaux, également, se tiendra à la salle des fêtes Georges Brassens. Une toujours aussi belle affiche pour remplir de vin son bas de laine à Bollène. Vigne, gourmandise et convivialité, un bien beau credo qui mérite l'escapade.

Les flyers morts des salons de l'automne...

Et pour finir novembre en apothéose, on met le cap au Nord, "slowfoodly, but surely"! Vini, birre, ribelli, le salon de l' apothicaire monomaniaque bruxellois prend de l'ampleur, en partenariat avec SlowFood Belgique et investit le stade Roi Baudouin. Comme le chantait naquère Édouard Nenez, avec ses Princes de Bretagne aux oreilles en chou-fleur: " Si j'étais roi des Belgicains, le plat pays serait le mien, je n'serais jamais dans le besoin, je mangerais souvent du boudouin." Hum..! Inscription préalable indispensable!

Les flyers morts des salons de l'automne...

Plein d'autres salons en décembre, dans tous les coins de France et à Paris bien sûr, avec entre autres les désormais célèbres Vignerons en Seine d'Isabelle Jomain, sur la péniche Mélody les 12 et 13 décembre.

Pour le reste, on pourra se reporter éventuellement à L'agenda du vin, un nouveau site où tous les évènements autour du vin sont recensés. Il ne manquerait plus que ce soit moi qui me tape tout le boulot!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olif 14879 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine