Magazine Cuisine

La gagnante est …

Par Cotesoleil

Quel dilemme !

Le timing est respecté.

Le 3 décembre au soir, tous les membres du jury du 1er jeu-concours étaient réunis pour élire LA recette gagnante, parmis les nombreuses proposées par les lecteurs de ce blog, à l’occasion de son 1 000ème article.

Dans une ambiance enjouée, et un cadre gastronomique, nous avons longuement débattu, effectué plusieurs tours de table, confirmé le choix de chaque membre, comptabilisé les voix, … et tranché.

Tout a été passé en revue : la photo du plat achevé et son décorum, les textes, les photos détaillées prises tout au long de la réalisation de la recette, etc, etc, … .

Puis, le couperet est tombé !

A la majorité, c’est, … Emilie D, une parisienne, jeune cadre dynamique et passionnée de cuisine, qui l’emporte, suivie de très près, par Stephano B, kinésithérapeute de son état.

Au nom du Comité composé d’amis et de professionnels, je tiens d’abord à remercier très sincèrement tous les participants pour leurs efforts, leurs réalisations, … et féliciter comme il se doit, Emilie D pour sa recette – un standard de la cuisine automnale, joliment composé, et mis en scène.

Emilie D – auteur d’un « Velouté de Topinambours au curry » – se verra donc remettre, dans les prochains jours, et par ce même Comité, une box entièrement décorée pour l’occasion par un ami artiste, garnie d’un tablier de cuisine, d’une multitude d’épices et autres produits qui l’aideront à parfaire ses prochaines recettes. Elle pourra également, grâce à Alain Stril (que je remercie pour sa générosité), fondateur des « Rencontres cuisine & santé », assister à un cours de cuisine.

Un Noël avant l’heure, … bien mérité !

boite surprise

Des problèmes techniques m’empêchent temporairement,

de coller ses photos.

Je m’engage à le faire, dans les prochains jours.

Le Topinambour, aussi appelé « Artichaut de Jérusalem », réapparaît enfin sur nos tables !

Très consommé durant la Seconde Guerre Mondiale, ce tubercule fut vite oublié, assimilé à des souvenirs douloureux.

A mon grand bonheur, ce légume oublié n’a pas complètement disparu, et est devenu, depuis quelques années déjà, un produit terroir à la mode, que l’on aime travailler sous toutes ses formes. Il peut se consommer cru, en salade ou cuit. Pour ma part, je l’apprécie particulièrement en velouté ; son subtil arrière goût d’artichaut mêlé aux arômes de curry… un vrai régal  !

Temps de préparation : 10 mn

Temps de cuisson 30 mn

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 500 g de topinambours
  • 1 c à soupe de miel (ici un miel de châtaignier)
  • 1 c à café de curry en poudre
  • 2 c à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 litre de bouillon de volaille (1/2 bouillon)
  • 1 nuage de crème fraîche liquide
  • 1 pincée de sel au piment d’Espelette

Bien laver, gratter et éplucher grossièrement les topinambours.

Les couper en dés et les faire suer dans une cocotte avec de l’huile d’olive.

Ajouter le miel pour les caraméliser légèrement, puis le curry.

Mouiller avec le bouillon, porter à ébullition,

Laisser cuire une demi heure à petits frémissements.

Retirer du feu, mixer. Goûter, et rectifier l’assaisonnement si besoin.

Au moment de servir, ajouter un nuage de crème fraîche, et une pincée de sel au piment d’Espelette.

C’est prêt !

Ça vous plait ?

Votre avis


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cotesoleil 28129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte