Magazine Conso

Beaucoup de Burkini pour rien

Publié le 22 août 2016 par Fashionmama @lafashionmama

Beaucoup de bruit pour rien, c'est cette belle référence à Shakespeare qui m'est venue à l'esprit lorsque j'ai entendu ce ramdam (c est le cas de le dire) autour du Burkini.
À part le fait que je l'ai testé et que je trouve le côté méduse flottante intéressant, j'ai envie de dire, circulez, y'a rien à voir. Comme tout est opportunité, il paraît qu'un jeune entrepreneur de la Silicon valley a eu la brillante idée de développer une app qui imprime l'étiquette speedo, décathlon, triathlon, batwoman (si des fois tu voulais sauver le monde de sa connerie ambiante), au choix sur vos tenues. Ton passeport vers la sérénité, en quelque sorte. Une tenue à la carte, de la personnalisation extrême en fonction des circonstances, la haute couture socio-culturelle, que dis-je, l'inauguration du nouveau tissu anti-conneries.

Beaucoup de Burkini pour rien

Mais bon je m'egare, revenons à nos moutons. Non, pas ceux de la fête du sacrifice...meeeeeeh #okjesors

Donc, si j'ai bien suivi, on sévit donc en mesure de prévention pour l'ordre public.

Ca me donne envie de sévir pour tellement d'autres incohérences de l'espace public ...si vous saviez ...

1. Le motif desigual. Pourquoi vous faites ca les gars ? Pourquoi ces imprimés psychédéliques circulent en toute impunité dans nos rues ? Je veux dire, y'a quoi, un complot altermondialiste qui voudrais prendre le contrôle des rues en donnant la nausée à tout le monde ?

https://m.youtube.com/watch?v=Q1Y6lj_I_kQ
Embargo.

2. Le legging. Ça fait des année qu'on le dit, le legging n'est ni un pantalon , ni un collant. C'est une honte qui traverse le Fashion karma de celles qui le portent en provocation de toute règle d'esthétique.

Arrêtez ça.

3. Le 2 pièces : j'ai compris l'idée de mai 68, l'émancipation, toussa. Question de contexte. la liberté des uns s'arrête là où commence la liberté des autres. Le bikini ficelle quand on a le tour de hanche de Maité ou mieux, en concurrence avec le tour de France, faut pas deconner. Ajustez vos tenues à vos morphologies, pas a votre soit-disant âgé mental.

S'il vous plé.

Beaucoup de Burkini pour rien

4. Le monokini. On en parle ou pas ? Il paraît qu'un gamin de 5 ans est rentré en observation psychiatrique après s'être pris un sein qui pendait au genou alors qu'il faisait son château de sable. Meuf, quand la gravité nous envoie des messages, meme Einstein les écoute.

Remballez. Rembourser.

5. Le tout assorti mono-chrome : un jour, j'ai vu entrer une fille dans le bureau habillée tout en vert. Comme je n'avais pas très bien dormi, j'ai cru qu'on palmier m'agressait. Non, ça, c'est sûrement passible de peine capitale dans un pays quelconque qui applique la Fashion Charia.

Trop is te veel.

Qui vote ? L'occasion fait le larron, le vêtement ne fait pas le moine, moi, je retourne ma veste.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fashionmama 2207 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte