Magazine Beaux Arts

Antennes textiles, Broderies sonores et Tricotage de données

Par Lespetiteschoses @EleonoreGoffin

Ce weekend, dans le cadre du "Festival Voix de Femmes" qui a lieu en ce moment à Liège, l'artiste numérique Claire Williams animait trois ateliers; "Antennes textiles, Broderies sonores et Tricotage de données". J'ai eu l'occasion d'assister à ce dernier et ne résiste pas au plaisir de vous en dire un peu plus. Designer textile, Claire a poussé sa réflexion au-delà de la création textile traditionnelle.

Son approche gravite autour du textile open source, floss software/hardware et machines à tricoter hackées. Lors du workshop de ce dimanche, la machine à tricoter hackée est devenue l'imprimante d'images, de textes et motifs.

Mais cela aurait pu aussi être une matérialisation textile de données provenant d'ondes, de sons, et d'autres choses encore plus abstraites comme cela a notamment été réalisé lors de l'atelier "Antennes textiles". Toutes ces réalisations constituent entre autre la matière de l'exposition visible à la galerie Rature jusqu'au 29 octobre.

Antennes textiles, Broderies sonores et Tricotage de données

Antennes textiles, Broderies sonores et Tricotage de données


Antennes textiles, Broderies sonores et Tricotage de données

Antennes textiles, Broderies sonores et Tricotage de données

Antennes textiles, Broderies sonores et Tricotage de données


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lespetiteschoses 155 partages Voir son profil
Voir son blog