Magazine Cuisine

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

Par Clementine4769
Retour à mercredi matin

Mercredi après-midi 12 mars 2009

Un must à Marrakech est évidemment une visite au Jardin de Majorelle. Nous avons pris une calèche pour nous y rendre. A l'arrivée vers 14 heures nous nous installons d'abord à la terrasse du Café Marjorelle pour manger une variété de salades savoureuses.

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

Le texte suivant est un assemblage de plusieurs documents trouvés sur internet : Wikipedia, Marie Claire...

Le jardin Majorelle est un jardin botanique touristique d'environ 300 espèces sur près d'1 hectare (10.000m 2), une villa Art déco et un musée de l'Histoire des Berbères.

Le jardin est baptisé du nom de son fondateur, l'artiste peintre français Jacques Majorelle, quiy construira une maison d'architecte en 1929. I l s'y est installé pour créer un jardin oriental. Mais le grand changement arrive en 1937, lorsque Jacques Majorelle crée le bleu Majorelle, ce bleu puissant entre le bleu outremer et le bleu cobalt, lumineux et fort à la fois. Les murs de sa villa en seront couverts, et c'est ce bleu qui fera la renommée du lieu.

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

A sa mort l e jardin est laissé à l'abandon durant plusieurs années.

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

Yves Saint Laurent et Pierre Bergé découvrent le Jardin Majorelle en 1966, au cours de leur premier séjour à Marrakech. I ls achètent le jardin Majorelle en 1980. Les nouveaux propriétaires décident d'habiter la villa de l'artiste, rebaptisée Villa Oasis , et entreprennent d'importants travaux de restauration du jardin pour " faire du jardin Majorelle le plus beau jardin, celui que Jacques Majorelle avait pensé, envisagé ".

Le couturier a renforcé le bleu Majorelle pour le rendre encore plus éclatant, et c'est lui qui a ajouté le jaune d'or, l'orange et le vert, avec son ami le décorateur Jacques Grange qui a entièrement décoré la villa Oasis dans un style orientaliste et baroque.

Yves Saint Laurent et Pierre Bergé habiteront la villa Oasis et s'y rendront souvent, notamment avant chaque création de collection du couturier. C'est ici qu'Yves Saint Laurent dessine à longueur de journée, car " depuis de nombreuses années, je trouve dans le jardin Majorelle une source inépuisable d'inspiration et j'ai souvent rêvé à ses couleurs qui sont uniques ".

Le couple y organise des soirées des plus festives avec leurs proches. Chaque jour, le couple sort un peu plus d'une heure pour s'imprégner de l'ambiance de la ville, et retourne rapidement se ressourcer dans son cocon lumineux et poétique. À Marrakech et dans la villa Oasis, Yves Saint Laurent lâche prise. La ville devient son laboratoire de création.

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

À la suite de la disparition d'Yves Saint Laurent le à Paris, ses cendres sont dispersées dans la roseraie de la villa Oasis, où un mémorial est créé, composé d'une colonneromaine de Tanger, posée sur un socle où une plaque porte son nom.

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

Après cette visite nous rentrons au Riad en passant par la médina. Il fait déjà nuit, mais le quartier est toujours très animé et les habitants y font leurs courses à la fraîche.

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

Le lendemain nous aurons notre premier atelier de cuisine donné par des femmes marocaines.

C'est un pays qui s'habille de lumière

De couchers de soleil et d'éternels étés

C'est un pays qui s'habille de lumière

L'œuvre à n'en pas douter d'un immense couturier

Les flots de rouge sur mes tissus

C'est un pays qui s'habille de couleurs

De pourpres nymphéas et de bleus insensés

C'est un pays qui s'habille de couleurs

L'œuvre à n'en pas douter d'un immense couturier

Mes robes fluides viennent de là-bas

C'est un pays qui s'habille de parfums

De safran, de cannelle et de bougainvilliers

C'est un pays qui s'habille de parfums

L'œuvre à n'en pas douter d'un immense couturier


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines