Magazine Cuisine

Man in Blue

Par Irislisson
Autant que j'étais toujours une admiratrice de l' œuvre d'Yves Klein et de son fameux Bleu
Man in Blue© Yves Klein, ADAGP, Paris

qui était aussi repris par les trois zigues, qui ont crée les Hommes en Bleu - Blue Men Group et enchantent leur publique avec leurs instruments hallucinants

Man in Blue
autant je déteste, quand c'est le moment d'appliquer cette couleur sur nos vignes, parce que cela veut dire, que la pression des maladies cryptogamiques, donc de Mildiou et parfois aussi de l' Oïdium, est trop forte, pour poursuivre notre principe du non-traitement, qui va bien au delà des concepts de la viticulture biologique - sans parler des autres courants, style lutte raisonnée, intégrée, voire classique.

Man in Blue

Le dernier traitement date du 16 juillet, mon homme en bleu se protège d'un casque de fabrication maison contre les effluvent d'oxychlorure de cuivre et soufre, qui rentrent dans le mélange, que nous appliquons sur les plantes.

Man in Blue
protection maison de l'homme en bleu

Man in Bluerampi-car et équipement

La couleur bleu s'accumule aussi dans le dos et sur le pantalon de Klaus, parce que avec mon 1,60m d'hauteur, je suis trop petite, pour lui remplir le réservoir de la machine au cours du traitement, sans faire couler à côté. Nous acheminons l'eau pour le mélange dans un tonneau sur le rampi-car, mais comme toutes les terrasses ne sont pas accessibles avec l'engin, je  dois porter le liquide par seau jusqu'à l'endroit, ou le sprayeur est en "rupture de stock".

Man in Bluepantalon bleu

La dose de cuivre métal, qui aura été appliqué sur nos vignes cette année, est de 2kg/ha - cela reste bien en dessous des 6 kg/ha autorisés dans la CE en agriculture biologique selon la plupart des cahiers de charge, mais comme le cuivre est un élément, qui s'accumule dans les sols, nous préférons de prendre ce risque - et le payons certains années avec des pertes en quantité de raisins du aux attaques du mildiou sur feuilles ou grappes.

Cette année, les conditions météorologiques difficiles au moment de la floraison ont décimés une partie des grappes - donc pas besoin de vendanges en vert à Lisson en 2008!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irislisson 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog