Magazine Cuisine

Les vins de Brézème

Par Elmarco

L’AOC côtes-du-Rhône Brézème est une appellation particulière et méconnue. Le plus petit vignoble de la rive gauche du Rhône est un vrai cas d’espèce dans le vignoble rhodanien. La mention d’une entité géographique sur son étiquette est unique pour une appellation régionale. Il n’est ni classé dans les Côtes du Rhône Villages, ce qu’il pourrait être, ni dans une appellation locale, ce à quoi il aspire. En réalité, il s’agit d’une omission de l’INAO que certains producteurs ont décidé de braver, mentionnant le nom de Brézème en grosses lettres, par rapport à l’appellation officiellement reconnue (Côte du Rhône).

100% Syrah
Les Brézème rouges, 100% syrah, sont des vins très sauvages à la personnalité forte, présentant des notes de feuilles de cassis et d’olives noires très intenses. Loin des Syrah méridionales très mûres, le vin évoque plutôt l’équilibre bourguignon. L’harmonie entre vivacité et structure qu’offre le vin durant les premières années évolue et s’arrondit après 3 à 5 ans de vieillissement. Il accompagne dans sa jeunesse la cuisine rustique et en rondeur (pot au feu, garbure, petit salé) et le gibier à plume sur son évolution. Les rares blancs sont produits à partir de 100% de Roussane.

Terroir
Le Terroir est le plus méridional du Rhône septentrional, au confluent de la Drome et du Rhône, mais est baigné par l’air froid du Vercors qui descend tous les soirs le long de la Drôme. Ses caractéristiques topographiques et géologiques sont proches de celles de certaines parcelles d’Hermitage, situé à 36 km au nord. Le vignoble est exposé plein sud. La pente s’accentue vers le haut où l’on trouve d’anciennes terrasses aujourd’hui non exploitées. Le sol est composé de marnes calcaires, plus riches en argile au pied de la pente. Le vignoble est balayé plus de 100 jours par an par le Mistral. Du fait de son méso climat particulier, les vendanges sont plus tardives qu’en Hermitage, de fin septembre à début octobre.

Histoire
Les premières références écrites sur le vignoble de Brézème datent de 1422, et la région a connu son apogée au milieu du 19ème siècle quand les vins de Brézème rivalisaient avec ceux de l’Hermitage et se vendaient presque au même prix. Le phylloxéra et les guerres conduirent à un déclin progressif jusqu’en 1961, où il restait moins d’un hectare en plantation. Malgré cela en 1943, la région fut reconnue par un décret d’appellation sur à peine 10 hectares en AOC Côtes du Rhône Brézème, quelques rares producteurs continuant de croire dans ce vignoble.

Les producteurs de Brézème:

Chateau La Roliere, Jean-Marie Lombard, Eric Texier, Cave de Valdaine, Cave de Loriol, Domaine des 4 cerises (Yves Mengin), Luc Pouchoulin, Charles Helfenbeim

Pour  en apprendre d’avantage:
wikipedia.org, lapassionduvin.com et les sites des producteurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elmarco 902 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines