Magazine Cuisine

Dos de cabillaud au fenouil et aux agrumes

Par Johanna Kaufmann

Cabillaud_fenouil

Le poissonnier vous fout la trouille. Il est pourtant adorable avec ses sourires, ses blagues, ses chansonnettes et ses p’tits conseils. Mais rien à faire, quand il vous foudroie du regard en demandant « et pour la demoiselle ? » vous avez juste envie de vous enterrer sous les algues et d’hiberner comme une grenouille. C’est sans doute parce qu’en tant que jeune cadre urbaine et dynamique, vous n’y pipez évidemment pas une écaille en poiscaille, et vous êtes persuadée que ce fin limier de la marine va vous démasquer. Il va se ficher de vous devant tous les clients, et il va vous mettre au coin avec un bonnet d’âne et un collier de sardines. « Alors, alors, mistinguette, ce sera quoi ? » Vous lui commandez en frissonnant un pavé de saumon « sans la peau » et une poignée de crevettes. Il aiguise son grand couteau en vous regardant d’un air amusé. « Vous avez vu la promo sur la salicorne ? » Bien sûr que vous l’avez vu, mais comme vous n’avez pas la moindre idée de ce que c’est, vous esquivez la question d’un sourire, vous empochez votre magot, et vous mettez les voiles jusqu’à la prochaine impasse de la peur : l’étal du boucher.

Pour 2 personnes
15 min de tambouille
env. 25 min de cuisson

  • 350 g de filet de dos de cabillaud (c’est pas donné, mais c’est à tomber)
  • 1 gros fenouil
  • 4 carottes (des  moyennes, et des BONNES, c’est à dire des primeur)
  • 1 orange
  • 1 gros citron
  • 4 belles c. à soupe d’huile d’olive
  • 4 belles c. à soupe de vin blanc sec (y a des petites briques, faites exprès pour la cuisine)
  • qq pincées d’un mélange de sel marin (un truc avec de la fleur de sel, du thym, du romarin, du piment doux et du mélange 5 baies, ou bien des épices qui vous inspirent...)
  • 1 grosse poignée de persil plat ciselé
  • 1 grosse poignée de raisins secs
  • 1 grosse poignée d’amandes effilées
  • 1 marmite ou une cocotte qui se ferme et qui va au four

Préchauffez votre four à 220°C (th. 7).
Pelez vos carottes et tranchez-les en fines rondelles.
Lavez le fenouil, enlevez-en les parties vertes et abîmées, et tranchez-le en petits morceaux (cubes ou lamelles, it’s up to you, demoiselle).
Pelez l'orange et coupez les tranches en 6 triangles.
Dans un petit verre, mélangez l’huile d’olive, le vin blanc et le jus de citron.
Tranchez le filet de dos de cabillaud en 6 ou 8 morceaux.
Tapissez le fond de la cocotte-marmite avec la moitié du fenouil et des carottes, puis posez le poisson par-dessus et arrosez avec la moitié du mélange vin-huile-citron.
Salez (avec ou sans votre mélange qui tue), et parsemez de persil et des morceaux d'oranges.
Ajoutez l’autre moitié de légumes, arrosez avec l’autre moitié d’assaisonnement, salez, et parsemez de raisins et d’amandes.
Couvrez la cocotte et enfournez pendant environ 25 minutes (vérifiez la cuisson du poisson 5 minutes avant, ce serait vraiment dommage de trop le cuire, il doit devenir blanc, sans pour autant se dessécher). Servez avec ou sans riz parfumé, et pensez à crâner un peu durant votre petit dîner.

Spéciale dédicace à Véronique Braun qui m’a harponnée dans Goosto en m’envoyant pêcher le cabillaud…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Johanna Kaufmann 252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte