Magazine Cuisine

Le cauchemar du vigneron...

Par Irislisson
Les vendanges à Lisson ont commencés - comme chaque année, elles débutent avec le Pinot Noir, les cinq terrasses du Clos du Curé en haut de la colline, qui arrivent en surmaturité fin Août - début Septembre.
Le cauchemar du vigneron...

Le soleil était au rendez-vous fin août et a accelleré la maturation du raisin, que je croyais longtemps en retard sur les autres année. Nous avons donc débuté la petite récolte mercredi, avec la terrasse sous le petit bois.


Un copieux mais court orage le soir nous a fait décider de nous arrêter un jour le lendemain, jeudi, pour terminer le reste tranquillement à deux le vendredi.

Jeudi soir, drôle de couleur au ciel sur la vallée:

Pas d'alèrte météo dans notre région, juste un risque d'orage - mais la vue de ce ciel couleur soufre est inquiétant et quelques minutes après,  des fortes raffales de vent nous ammènent une grosse pluie et l'orage éclate. À la nuit tombée, nous respirons de nouveau plus calmement: la cellule orgeuse s'est déplacée vers le Sud-Est, la pluie se calme, seulement une très forte activité éléctrique est visible au delà de la colline:

Le cauchemar du vigneron...

Nous pensons à nos collègues à Roquebrun et Faugères, qui ont déjà perdus leurs récoltes à plusieurs réprises dans des orages de grêle juste avant la récolte ses dernières années et croisons les doigts - maintenant pour les autres.


Malheureusement, ce gèste symbolique n'as pas eu l'éffet souhaité - les nouvelles nous apprennent, que ce que nous avions vue que de loin à l'horizont était une vraie tempête accompagnée localement par des grêlons gros comme des prunes et que cela a de nouveau frappée autour de Faugères et surtout sur la commune de Néffiès, au Nord de Pézénas.
Le cauchemar du vigneron...

les dégâts sur vigne dans la deuxième partie du petit filme vidéo ici:

Le cauchemar du vigneron...


Dans une région déjà en crise, il ne manquait plus que cela, comme l'indiquent aussi les journaux au lendemain de la catastrophe.

Nos pensées sont avec les collègues - ici dans l'Hérault et partout, où cette année capricieuse a déjà fait éclater des récoltes et avec cela le travail d'une année et de tant de soins!

Les vendanges ont tout juste commencées - nous ne sommes pas au boût de nos angoisses....

Le cauchemar du vigneron...




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Irislisson 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines