Magazine Cuisine

Bonjour Monsieur Le Cochon mi-figue mi-raisin

Par Estebe
DSC01174.JPG

Salud! 

L’autre jour, on était parti pour acheter le nouveau disque de Carla Bruni. Non que ce genre de musique nous galvanise particulièrement. Mais on n’a pas envie de se retrouver punaisé dans le fichier Edwige, au chapitre «blogueur exilé au comportement antinational.» Cela fait moche sur le CV.
Bref, on allait donc ajouter notre poignée de sable au ciment national, quand on est tombé sur un joli morceau de cochon (Carla Bruni aussi, remarquez). Et le contenu du porte-monnaie y est passé. Oui, on a investi dans un rôti de porc plutôt que dans une galette de dinde. Comme si rien n’était. Depuis, on sent le souffle rauque d’Edwige à nos fesses. Pffffff. Brrrrrr.
Tiens, voilà un rôti de porc mi-figue mi-raisin.
Salez, poivrez le rôti et expédiez-le à four froid à 200°. L’est fou? Four froid à 200°? Ben oui, au four non préchauffé mais dûment réglé sur 200°. Compris?
Pelez deux figues, épépinez, disons, onze grains de raisins blancs. Expédiez dans une petite casserole avec un trait de porto, un trait de vinaigre de vin, une pincée de piment, une pincée de gingembre, une pincée de cannelle, une pincée de muscade, un clou de girofle atomisé, une cuillère à café de miel et deux tours de moulin à poivre. Laissez compoter à couvert. Puis à découvert. Mixez. Ajoutez quelques noix grossiérement écrabouillées. Goûtez. Et rectifiez selon votre humeur. Faut de la douceur, mais un poil d’acidité quand même. De l'harmonie, que diable!
Bref, au bout d’une bonne demi-heure de cuisson du cochon (qui a bien bruni comme on dit à l’Elysée, warf), badigeonnez-le avec ledit onguent, et renfournez en baissant le feu à 140° pour vingt minutes. Surveillez. Et couvrez s’il le faut.
Pendant ce temps, passez quelques figues et raisins dans une poêle avec un peu de beurre et de romarin. Ben oui, c'est la garniture.
Et servez le tout, en chantonnant
Ya Kekun qui m’a dit que le cochon m’aimait encore
Serait-ce possible alors?
Hein?

Groink!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bonjour le Captcha

    Ca y est, c’est décidé, vous trouverez dorénavant un petit captcha si vous désirez laisser un commentaire. Il s’agit d’un petit test où l’on vous pose une... Lire la suite

    Par  Claire Romanet
    FOCUS EMPLOI, RECHERCHE D'EMPLOI
  • Cochon d'Allemand de Knud Romer

    Roman désenchanté et amère sur l'enfance, ce "Cochon d'Allemenand" de Knud Romer est lourd et pesant. Même s'il nous offre quelques scènes croquignolesques, la... Lire la suite

    Par  Jouy23
    CULTURE, LIVRES
  • Bonjour ozone

    La pollution atmosphérique, c’est un petit peu comme le prêt-à-porter. Il y a la collection automne-hiver et la collection printemps-été. Lire la suite

    Par  Alain Hubler
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Adieu veau, vache, cochon

    Intéressante lecture que celle de Raymond Depardon dans Le Monde. Où il est question d'un monde rural en général et des paysans en particulier avec le film Les... Lire la suite

    Par  Didier54
    SOCIÉTÉ
  • Bonjour tristesse

    « Sur ce sentiment inconnu dont l’ennui, la douceur m’obsèdent, j’hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. C’est un sentiment si complet, si... Lire la suite

    Par  Véronique Bessard
    BEAUTÉ , CONSO, PARFUM
  • Bonjour tristesse

    ?? Sur ce sentiment inconnu dont l???ennui, la douceur m???obs??dent, j???h??site ?? apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. C???est un sentiment si... Lire la suite

    Par  Véronique Bessard
    BEAUTÉ , CONSO, PARFUM
  • Bonjour tout le monde !

    juin 10th, 2008 Bienvenue dans WordPress. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou effacez-le, puis lancez-vous ! Entry Filed under: Non Lire la suite

    Par  Edwilliamson
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Estebe 821 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte