Magazine Cuisine

Retour au domaine Josmeyer

Par Altervino
Après une première visite en avril 2007 (lire ici), j'ai eu envie de revoir où en était ce grand domaine qualitatif alsacien. Et bien le verdict est très imple: le domaine Josmeyer est en grande forme avec une gamme toujours très homogène (juste un pinot gris fait fausse note). Par contre les prix commencent à se faire sentir et il sera bientôt difficile de se permettre les grands crus Brand et Hengst.
Le domaine pratique toujours sa politique de mettre tôt les vins en bouteille. Ainsi la quasi totalité de la récolte en bouteille avant les vendanges de la nouvelle récolte.
Compte-rendu de notre dégustation de 14 vins entamée dès 10h du matin et animée conscienseuement par la comptable du domaine (Céline Meyer n'étant pas disponible):
  1. Pinot Blanc Mise de Printemps 2007 - 9.30€
    Le fameux Pinot Auxerrois VV 2007 n'étant pas proposé à la dégustation, nous nous rabattons sur ce pinot blanc d'entrée de gamme. 1er nez pas très net et assez fermé pour un vin qui se montre léger et assez harmonieux en bouche. Belle amertume finale qui lui donne du caractère. Moyen
  2. Pinot Blanc Les Lutins 2007 - 13.30€
    On monte déjà d'un cran par rapport au vin précédent. Nez plus minéral et plus d'ampleur en bouche. Belle acidité très sapide. Bien
  3. Riesling Les Pierrets 2002 - 18.65€
    Nez pétrolé typique pour les riesling de quelques années sur terroir calcaire. Bouche construite une trame acide offrant une large salivation et une belle longueur. Bien
  4. Riesling Les Pierrets 2003 - 18.65€
    Intéressant de pouvoir enchainer les millésimes sur ce même vin. Ici le millésime se fait (malheureusement) sentir avec une bouche plus riche, quelques sucres résiduels et une acidité en retrait. Moyen+
  5. Riesling Les Pierrets 2004 - 18.30€
    Nez de minéralité sur des notes superbes de pierre à fusil silex (je préfère décidemment ce vin sur sa jeunesse avant qu'il ne pétrole). La bouche est un modèle de droiteur avec une acidité superbe, fine et mûre. Un régal. Très Bien
  6. Riesling Grand Cru Brand 2007 - 29.90€
    Nez aérien et floral pour une bouche rectilignissime avec une longueur qui n'en finit pas. Une référence absolue de grand riesling sur granite. Mon coup de coeur sur la dégustation. Grand
  7. Riesling Grand Cru Hengst 2003 - 25.90€
    Quel plaisir de faire la comparaison entre ce vin marno-calcaire et le vin précédent. Bien que le millésime soit bien différent, on comprend qu'ils s'expriment très différemment. Ici le vin pétrole au nez (quelle différence par rapport à la même bouteille goûtée vendredi dernier!) et offre en bouche de la puissance sphérique tout en volume. La finale me semble pas très nette avec une amertume inhabituelle. Elle masque la longueur du vin. Millésime qui ne convainc pas totalement. Moyen+
  8. Pinot Gris Le Fromenteau 2006 - 13.90€
    La fausse note de la dégustation. Vin qui champignonne au nez (on se rappelle des pluies de septembre 2006) et une bouche qui est enrobée dans ses sucres résiduels, limite écoeurant. Décevant
  9. Pinot Gris "1854" Fondation 2002 - 22.50€
    Superbe univers olfactif des beaux pinots gris avec des notes fumées et une grande netteté. La bouche est parfaitement équilibrée, les sucres résiduels sont enveloppés dans une belle sapidité. Bien
  10. Pinot Gris Grand Cru Hengst 2001 - 27.90€
    Nez original qui s'ouvre sur la cire d'abeille et évolue vite sur des fruits exotiques (mangue très mure). En bouche, les sucres résiduels sont cette fois enveloppés dans un mgnifique gras pour finir sur pointe d'amertume délicate. Le Hengst donne une personnalité au pinot gris radicalement différente du précédent. Bien
  11. Pinot Gris Grand Cru Brand 2002 - 27.90€
    Bouquet de fruits secs et d'orange amer. Superbe acidité en bouche qui lui confère fraicheur et longueur. Finale saline délicieuse. Très Bien
  12. Gewurztraminer Les Folastries 2007 - 14.95€
    Nez explosif sur la rose avec une bouche ample et très poivrée en finale. Rarement j'ai senti ce niveau d'épices dans un vin. Quel plaisir de le marrier avec une cuisine exotique bien relevée. Bien
  13. Gewurztraminer Les Archenets 2000 - 20.80€
    Nez plus subtil que le précédent qui laisse présager une bouche tout en finesse. Gros contraste en bouche avec une rondeur excessive et une pointe lactée saturant vite le palais. A regoûter peut être seul pour mieux le juger. Moyen
  14. Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2002 - 28.90€
    Quelle classe dès le nez: notes de fleurs fraiches. Un peu déroutant à l'attaque, le vin développe en milieu de bouche des notes originales d'orange amer et finit sur une amertume qui met en appétit. Bien

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Altervino 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines