Magazine Cuisine

Quelques vins goûtés aux portes ouvertes de Pessac-Léognan (1)

Par Daniel Sériot

Château Seguin

Cette propriété de Canéjan, dont les vins étaient très appréciés au 19 ème siècle était tombée dans l’oubli à partir des années 1950. Rachetée par la famille Darriet, en 1987, elle a été entièrement restructurée. Si les vins ont souffert de la jeunesse des vignes dans les premiers millésimes, celles-ci âgés aujourd’hui d’une vingtaine  d’années commencent à produire des vins qualitatifs, de plus en plus étoffés.Cette propriété ne produit que des vins rouges.

2004

Dégusté, une première fois à la propriété, puis à mon domicile, après l’achat de quelques bouteilles.

Après une mise en carafe de 3,5 heures, puis le vin est redégusté 12 heures plus tard

La robe est soutenue, avec des reflets de couleur pourpre à rubis, le nez ,d’une bonne intensité, évoque d’abord le café et le chêne un peu grillé, à l’agitation des arômes de cerises, de cassis frais et mûrs sont accompagnés de notes de fumée; l’attaque est ronde ,fraîche, avec des tannins élégants et fins, parfaitement enrobés, de la souplesse, du moelleux, avec des saveurs nettes de fruits frais et mûrs, un milieu de bouche dans la continuité, sans faiblesse , mais sans rebond, la finale est longiligne, d’un bon équilibre, aux tannins toujours aussi élégants et fins, fruitée, gourmande, l’élevage est en retrait. Noté 15,5

A suivre....


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines