Magazine Cuisine

Quelques vins goûtés aux portes ouvertes de Pessac Léognan (3)

Par Daniel Sériot

La propriété a présenté une belle série de vins, et les derniers millésimes ne sont pas les moins intéressants. Si 2006 est conforme à ce que l’on peut en attendre dans une propriété sérieuse, 2007 est une véritable réussite dans le millésime, la grande réussite des Merlots récoltés, a été certainement déterminante dans la qualité du vin, les Cabernets Sauvignons, étant, aux dires des techniciens du domaine , un petit cran en dessous.

2006

De la couleur et de la profondeur dans une robe aux reflets de couleur sanguine, l’élevage domine un peu à l’olfaction (café , chêne neuf), sous jacents, des arômes de fruits rouges associés à des notes d’épices s’expriment délicatement, en bouche le vin est frais, bien structuré par une trame tannique assez compact, bien enrobée par une chair parfumée et assez fondante, le milieu de bouche, bien campé sur une structure tannique d’une juste fermeté est dynamisée par une acidité gustative nette qui étire la finale, aux fruits frais et gourmands, d’une bonne persistance. Noté 15,5

2007 (dégusté sur fût)

La robe est assez colorée avec des reflets de couleur violine, le nez est frais, d’une bonne intensité, avec un élégants mariage de fruits rouges mûrs( cerises et groseilles ),d’épices et des notes de café, l’entrée en bouche est assez fondante, avec des saveurs fruitées fraîches et expressives, beaucoup d’énergie, avec des tannins un peu plus fermes dans un milieu de bouche où le vin affirme une belle présence, la finale est fuselée, parfumée , d’une bonne persistance, d’une belle pureté,  finement épicée, gourmande. Noté 16


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines