Magazine Culture

MediaScan 2008

Par Benoit De Sagazan

PATRIMOINE REVUE DE PRESSE

Tous les patrimoines passés au MediaScan et 2008 et classés par région :

National

Envoyé spécial enquête sur un patrimoine en danger TVmag.com 17 décembre 2008
Le clocher fait partie du paysage français. Pourtant, certaines églises de campagne sont démolies, comme le montre un reportage d'«Envoyé Spécial». Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, qui préside un comité sur l'usage des bâtiments religieux, relativise la situation.

Une étude sur la numérisation du patrimoine culturel Lesinfostratège.com 17 décembre 2008
La revue Culture et recherche propose, dans sa dernière livraison (n°118-119, automne-hiver 2008-2009), un dossier sur la numérisation du patrimoine culturel. Ce document, qui correspond aux actes de la conférence tenue à Paris les 27 et 28 novembre 2008 dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne, présente différentes réalisations en Europe : portails nationaux, réseaux, nouveaux services, collaborations public-privé.
Dans l'avant-propos rédigé par Christine Albanel, Ministre de la Culture et de la Communication, il est possible de lire les lignes suivantes : "Avec le développement du numérique, ce ne sont pas seulement des possibilités inédites pour la diffusion des oeuvres culturelles qui ont vu le jour, mais aussi de nouvelles pratiques culturelles, de nouvelles façons d’écouter de la musique, de regarder des films, de visiter des expositions et – bientôt sans doute – de lire un livre. Les frontières traditionnelles entre patrimoine et création s’estompent avec le développement de la participation des utilisateurs et de la réutilisation des contenus. Les potentialités paraissent infinies. Une ère nouvelle s’ouvre pour la culture et pour ses publics, et elle s’ouvre à l’échelle du monde. L’Europe doit saisir cette chance pour mieux promouvoir sa diversité culturelle et linguistique à l’international, mais aussi pour encourager sa démocratisation au sein de ses propres frontières, notamment auprès des nouvelles générations qui ont grandi avec Internet. C’est pourquoi la France a fait de la numérisation du patrimoine culturel l’une des priorités de sa Présidence du Conseil de l’Union européenne dans le domaine culturel."...

l'Observatoire du patrimoine religieux veut sauver les églises rurales Religioscope 21 novembre 2008
En 2006, l'Observatoire du patrimoine religieux a vu le jour, sous l'impulsion de Béatrice De Andia, historienne des religions comparées et écrivaine. L'OPR a pour objectifs de recenser les édifices cultuels français de toute confession et d'alerter le public sur le sort des 4.000 églises rurales en péril. Et ce n'est pas le «coup de tête» d'une passionnée de belle architecture... L'association effectue un véritable travail de classification des édifices cultuels, grâce à la participation des internautes. Là où l'État ne répertoriait jusqu'alors que 14.000 édifices cultuels, ils sont déjà plus de 35.000 recensés par l'OPR sur les 100.000 que posséderait la France.
Le site de l'OPR permet d'ores et déjà aux internautes d'aider à sauvegarder le lieu de culte qu'ils aiment, et en cas de menace sur leur clocher de donner immédiatement l'alerte... Ce travail titanesque de recensement mené par l'OPR n'est pas sans rappeler l'inventaire général entrepris, en son temps, par André Malraux. Il reçoit le soutien de Philippe Richet, vi
ce-président du Sénat. Pour Religioscope, Béatrice De Andia revient sur son parcours atypique, ses motivations et le combat qu'elle mène pour sauver le patrimoine cultuel français.

Patrimoine français à l'étranger

Grande-Bretagne - Londres
Une armoire française vendue 2,31 M€ AFP 12 décembre 2008
Une armoire "japonisante" conçue par le dessinateur et ébéniste français Edouard Lièvre a été vendue plus de 2 millions de livres (2,31 millions d'euros) lors d'une vente aux enchères à Londres, battant le record mondial pour un meuble du 19ème siècle.

Aquitaine

Lot-et-Garonne
Nérac, 100e secteur sauvegardé en France la Dépêche du Midi 26 décembre 2008
Ce projet engagé sous l'ancienne municipalité aboutit après 8 ans de réflexion et d'études.
Associée au ministère de la Culture et de la Communication, la ville de Nérac jette les bases d'un projet de mise en valeur de son centre ancien qui devrait, dans les années à venir, attirer encore davantage de touristes et devenir ainsi une ville clé du Lot-et-Garonne. Ce secteur concerne le Vieux-Nérac, les 4 îlots dits de la « Bourbonette » ainsi que les « grandes allées », chacun d'entre eux présentant des qualités historiques et architecturales caractéristiques que le XXIe se doit à présent de préserver.

Lot-et-Garonne
Nérac, 100e secteur sauvegardé en France la Dépêche du Midi 26 décembre 2008
Ce projet engagé sous l'ancienne municipalité aboutit après 8 ans de réflexion et d'études.
Associée au ministère de la Culture et de la Communication, la ville de Nérac jette les bases d'un projet de mise en valeur de son centre ancien qui devrait, dans les années à venir, attirer encore davantage de touristes et devenir ainsi une ville clé du Lot-et-Garonne. Ce secteur concerne le Vieux-Nérac, les 4 îlots dits de la « Bourbonette » ainsi que les « grandes allées », chacun d'entre eux présentant des qualités historiques et architecturales caractéristiques que le XXIe se doit à présent de préserver.

Landes - Dax
Le nouveau musée à l'école Sainte-Marie ? SUD OUEST 18 décembre 2008
Le futur musée pourrait être installé ailleurs que dans le bâtiment prévu
À la même époque l'an dernier, la conservatrice du musée Borda rédigeait le projet scientifique et culturel du futur musée prévu en 2012. Mais depuis, les élections municipales et l'exposition Borda sont passées par là, et Béatrice Labat a remis le projet sur le métier : « Nous sommes toujours dans la phase de réflexion, commente l'adjoint aux affaires culturelles Stéphane Mauclair. Plutôt que de partir d'un lieu préétabli qui nous briderait par sa surface, nous préférons travailler sur le projet muséographique. Le contenu avant le contenant ! »

Pyrénées-Atlantiques
URRUGNE Marina recense et étudie le patrimoine Sud Ouest 15 décembre 2008
Marina Gauthier, docteur en licence de droit, a été recrutée par la Mairie pour réaliser un inventaire architectural de la commune. « Je suis arrivée le 1er octobre 2008, explique-t-elle. Je viens pour recenser et étudier le patrimoine, tout le bâtiment d'intérêt historique, architectural et paysager. »
(...) A la fin, l'étude sera mise en ligne sur le site du ministère de la Culture. « Ce qui est intéressant, c'est l'enchaînement connaissance, restauration, valorisation. Ce qui peut déboucher à l'idée de restauration de façades par exemple. » Grâce à ce type de dossier, la Mairie pourra demander des subventions. « Cela peut rentrer aussi dans le domaine national », précise Marina Gauthier.

Gironde
LE BOUSCAT Une cure de jouvence Sud >Ouest 9 décembre 2008
L'église Sainte-Clotilde, la mairie et la place Gambetta, subissent actuellement des travaux d'embellissement.

Dordogne
ISSIGEAC. La restauration de l'église a débuté Sud Ouest 27 novembre 2008
L'église Saint-Félicien avait besoin, depuis de nombreuses années, d'une restauration. Une grande partie de l'édifice a même été interdite au public. Elle a été classé monument historique le 12 juillet 2001. M. Oudin, architecte en chef des Monuments historiques, a eu pour mission d'étudier les causes des dégâts et de préconiser des solutions et des travaux nécessaires à la sauvegarde de cette église.
M. Oudin a proposé, compte tenu du coût élevé de la restauration, qui dépasse le million d'euros, de faire une intervention sur l'édifice en cinq tranches (étalées sur quatre ans)...

Gironde
Le marché de l'art berné par un ouvrier clandestin Sud Ouest 27 novembre 2008
Six personnes en garde à vue pour avoir commandé à un ébéniste venu de l'Est des créations d'Alexandre Noll et du mobilier signé Charlotte Perriand et Jean Prouvé
L'affaire va secouer le marché des arts décoratifs et du design. Depuis quelques années, du mobilier de Charlotte Perriand, Jean Prouvé et des sculptures d'Alexandre Noll, achetés à prix d'or par quelques amateurs fortunés, ne sont que des contrefaçons. Les tables, chaises, fauteuils, buffets, lampes et autres sculptures sont des copies de remarquable facture qui ont été vendues dans des galeries de renom en France mais aussi aux États-Unis.
Ces copies auraient d'abord été réalisées à Paris et, plus récemment, dans un chai réaménagé en atelier au château Cazelle, à Prignac-et-Marcamps, en Gironde...

Lot-et-Garonne
Lamontjoie. Les voûtes de l'église Saint-Louis restaurées La Dépêche du Midi 26 novembre 2008
Élus, représentants de l'État, du clergé, ainsi que bon nombre de Montjoyards ont répondu présents, samedi, à l'invitation du maire Pascal Boutan à l'occasion de l'inauguration de l'achèvement des travaux de réhabilitation et de consolidation des voûtes de l'église Saint-Louis.

Alsace-Lorraine

Haut-Rhin
Bouxwiller : un musée en 2011 Dernière Nouvelles d'Alsace 31 décembre 2008
4,5 millions d'euros. C'est l'enveloppe globale indispensable pour la création du « musée de Bouxwiller en pays de Hanau ». Telle est l'appellation provisoire de ce projet encore teinté de divers points d'interrogations au niveau du bouclage financier.

Haut-Rhin
Pfastatt / Logements aidés : Sous le crépi, le patrimoine Dernières Nouvelles d'Alsace 27 décembre 2008
Une maison réhabilitée en logements aidés vient d'être inaugurée à Pfastatt. Et pas n'importe quelle maison : celle-ci possède des colombages qui ont fait office d'assurance-vie pour l'ancien habitat en friche de la rue Neuve.
C'est une vieille maison, inhabitée depuis bien longtemps, qui vient d'être réhabilitée à côté de l'église de Pfastatt. La réhabilitation est exemplaire, selon Pierre Zemp, le directeur de la société d'HLM Somco, « parce qu'on a redonné vie à une ancienne structure ». Cette révélation a fait l'effet d'un coup de baguette magique A l'origine, la municipalité avait plaidé en faveur de la démolition de cette demeure vétuste et sans charme, « pour donner plus de visibilité à l'église et à son parvis »

Haut-Rhin
Pfastatt / Logements aidés : Sous le crépi, le patrimoine Dernières Nouvelles d'Alsace 27 décembre 2008
Une maison réhabilitée en logements aidés vient d'être inaugurée à Pfastatt. Et pas n'importe quelle maison : celle-ci possède des colombages qui ont fait office d'assurance-vie pour l'ancien habitat en friche de la rue Neuve.
C'est une vieille maison, inhabitée depuis bien longtemps, qui vient d'être réhabilitée à côté de l'église de Pfastatt. La réhabilitation est exemplaire, selon Pierre Zemp, le directeur de la société d'HLM Somco, « parce qu'on a redonné vie à une ancienne structure ». Cette révélation a fait l'effet d'un coup de baguette magique A l'origine, la municipalité avait plaidé en faveur de la démolition de cette demeure vétuste et sans charme, « pour donner plus de visibilité à l'église et à son parvis »

Haut-Rhin
Guebwiller. Deck, un musée rebaptisé Dernières Nouvelles d'Alsace 19 décembre 2008
Un musée, un label « Musée de France » qui ne court pas les rues... Guebwiller ne veut pas passer à côté des retombées économiques, en termes de tourisme, qui pourraient découler des actions visant à valoriser « son » musée. Qui va s'appeler Théodore Deck...

Haut-Rhin - Mulhouse
La chimie mulhousienne veut son musée Les Dernières Nouvelles d'Alsace 18 décembre 2008
D'anciens salariés d'ICMD et de Rhodia Dornach veulent faire revivre le passé industriel chimique de Mulhouse. Ils se regroupent en association, travaillent à l'écriture d'un livre avec le CERARE, et envisagent la création d'un musée.

Haut-Rhin - Thann
Fondation pour la collégiale Les Dernières Nouvelles d'Alsace 7 décembre 2008
« La collégiale est en danger. Si on ne fait rien elle s'effritera morceau par morceau ». Édouard Heinrich président fondateur de la « Fondation collégiale Thann », une émanation du Rotary club de Thann n'y va pas par quatre chemins. La création de cette fondation, évoquée et saluée lors d'un récent conseil municipal, répond à deux raisons majeures : l'état inquiétant de la collégiale et le désengagement de l'État et de certaines collectivités territoriales. La collégiale est l'un des trois édifices remarquables du grand Est. D'après ce que l'on raconte, la cathédrale de Strasbourg est la plus haute, celle de Fribourg-en-Brisgau la plus imposante et la collégiale de Thann la plus belle

Auvergne

Cantal
Carlat (Auvergne) et Bruni (Italie), villages jumeaux La Dépêche du Midi 31 décembre 2008
Le village auvergnat de Carlat, dans le Cantal, a pris contact avec la mairie du village italien de Bruni, près de Turin.
Le maire de Carlat, qui a envoyé un courrier électronique à son homologue italien juste avant Noël, espère avoir une réponse positive d'ici peu. Carlat espère pouvoir, par la suite, organiser des échanges économiques et culturels, et faire connaître le village et son rocher, surmonté d'une citadelle rasée en 1600, appartenant à la famille princière de Monaco. Les 300 Carlazédiens voient, de leur côté, cette annonce, d'un œil « mi-amusé, mi-intéressé ».

Bourgogne

Côte-d'Or
DRAC : « Bientôt un brouilleur-détecteur… de détecteurs » Le Bien Public 27 décembre 2008
La récente tentative de pillage à Mâlain remet les « détectoristes » au centre des débats face aux archéologues, à la DRAC et à plusieurs associations.

Côte-d'Or
DRAC : « Bientôt un brouilleur-détecteur… de détecteurs » Le Bien Public 27 décembre 2008
La récente tentative de pillage à Mâlain remet les « détectoristes » au centre des débats face aux archéologues, à la DRAC et à plusieurs associations.

Côte-d'Or - Arnay-le-Duc
Maison régionale des arts de la table : toujours en progression Le Bien Public 16 décembre 2008
La Maison régionale des arts de la table a tenu son assemblée générale annuelle sous la présidence d'Évelyne Deloince, en présence de Pierre Gobbo conseiller général, Claude Chave maire d'Arnay-le-Duc, Marie-Bernadette Dufour présidente de la communauté de communes du Pays d'Arnay, et des membres adhérents à l'association.
Profitant de cette rencontre, Évelyne Deloince dressa le tableau du chemin parcouru au cours de l'année 2007, « dont les objectifs premiers sont de maintenir dans l'espace rural qui est le nôtre une structure touristique et culturelle de qualité », dit-elle. En effet, cet outil touristique unique en France et à la portée de tous, met en valeur le patrimoine des Hospices Saint-Pierre, et les bénévoles ou personnel salarié œuvrent dans ce sens, afin de donner une image constructive et positive devant cet enjeu touristique et économique.

Côte-d'Or - Beaune
Le beffroi se refait une beauté intérieure Le Bien public 8 décembre 2008
Le beffroi ou la tour de l'horloge de Beaune, qui appartient à la ville, classée monument historique se refait une beauté intérieure. En effet, la partie charpente est train d'être restauré par l'entreprise Loiseau (EBTC) spécialisée dans le traitement des bois, en l'occurrence pour le beffroi des charpentes en chêne.

Côtes d'Or
27 éoliennes contestées dans l'arrière-pays beaunois Romandie News /AFP 25 novembre 2008
DIJON - Des associations de défense de l'environnement ont plaidé mardi devant le tribunal administratif de Dijon contre la construction de 27 éoliennes, autorisées par la préfecture de Côte d'Or.
"Le vent est en train de tourner pour les éoliennes!", a assuré Me Bruno Chaton, avocat de l'association Horizons, en lutte contre l'implantion de 27 éoliennes sur six communes de l'arrière-pays de Beaune.
Longtemps "présentées comme une énergie d'avenir, les éoliennes ne font plus aujourd'hui l'unanimité" a-t-il dit, en déplorant que ces éoliennes "s'inscrivent dans des sites remarquables" qu'elles "vont saccager".

Bretagne

Côtes d'Armor
Mathurin Méheut. Le musée de Lamballe soutenu par la Région Le Télégramme 17 décembre 2008
Le musée Mathurin-Méheut restera à Lamballe et sera même un outil de développement culturel et touristique pour la Bretagne. Hier, Georgette Bréard, vice-présidente du conseil régional chargée du tourisme, était en visite au musée lamballais. Elle a assuré le maire, Loïc Cauret, et Geoffroy de Longuemar, secrétaire de l’association des Amis de Mathurin Méheut, de son appui au projet de développement du lieu de culture, dans le cadre de la politique régionale des musées prévue pour 2009...

Morbihan
Résistance bretonne. Le musée veut tourner la page des vols Le Télégramme 5 décembre 2008
Victime de multiples vols, le musée de la Résistance bretonne de Saint-Marcel a hâte de clore cet épisode judiciaire révélé en juillet dernier. Il met en avant la richesse de ses collections et songe à se moderniser.

Bretagne
Patrimoine rural. Une convention pour un tourisme dans les terres Le Télégramme 27 novembre 2008
C'est à Langast, petite commune du Centre-Bretagne, qu'a été signée la convention qui va lier pendant trois ans les communes du patrimoine rural de Bretagne avec la Région. « Cette convention est destinée à développer un tourisme dans les terres et hors saison », a expliqué Georgette Bréard, vice-présidente de la région Bretagne, chargée du tourisme. Une aide à la modernisation de l'offre et du service ainsi que des formations à l'accueil, c'est le soutien qu'apporte la Région à l'association présidée par Claude Duval, maire de Mellé (35).

Côtes-d'Armor
Statues volées et brûlées au barbecue. 15 mois ferme Le Télégramme 25 novembre 2008
Ils ont pillé plusieurs chapelles dans le Trégor en 2006. Ils ont brûlé au barbecue les statues qu’ils avaient volées. Le cerveau de ces pillages a été condamné à 15 mois de prison.

Centre

Région Centre
Un label pour le petit patrimoine restauré La Nouvelle République 16 décembre 2008
Trente-six labels viennent d’être décernés à des communes et associations de la région. Sauver de la ruine les petits édifices non protégés, c'est l'objet de la Fondation du patrimoine. Et dans le Centre, il y a beaucoup à faire !

Champagne-Ardennes

Ardennes - Givet
Joutes verbales au conseil municipal L'Union 18 décembre 2008
Ancienne église des Récollets : La ville envisage la réhabilitation de l'ancienne église des Récollets (à proximité du Manège) en salle des fêtes multifonctionnelle. Le coût des travaux est estimé à près de 2,8 millions d'€. Dans la perspective de cette réhabilitation, des dossiers de demandes de subventions ont été lancés notamment dans le cadre de la dotation globale d'équipement (D.G.E.).

Aube- Troyes
David et Isaïe, copiés et réinstallés à Saint-Nicolas L'Est Éclair 15 décembre 2008
Les deux figures monumentales de David et d'Isaïe, qui ornent les niches du portail majeur de l'église Saint-Nicolas de Troyes - le portail sud -, ont été déposées dans le courant de l'année pour être restaurées. Cette dépose a permis d'en produire des copies fidèles, copies de plâtre qui ont été réinstallées dans leurs niches respectives le 26 décembre dernier. Les deux originaux, restaurés, seront dévoilés lors de la grande exposition sur la statuaire troyenne, qui se tient en l'église Saint-Jean dans le courant de l'année prochaine. Elles rejoindront ensuite les musées de Troyes pour assurer une conservation dans les meilleures conditions.

Ardennes
Le Chesne Saint-Jacques dans la lumière L'Union 15 décembre 2008
L'église ancienne du Chesne bénéficie de vitraux tout neufs. L'inauguration ce week-end, en présence de l'archevêque, a marqué un temps fort pour le bourg et ses habitants.

Aube
Rances Réception des travaux réalisés sur l'église de la Nativité L'Est Éclair, 2 décembre 2008
Samedi dernier, le maire et les conseillers ont invité les habitants du village à la réception des travaux de l'église.

Marne
Du « patrimoine oral » avec Le Son des choses L'Est Eclair 24 novembre 2008
Le Son des choses, association créée à Troyes (Aube) par Julien Rocipon, organise avec le concours de l'Orcca une journée d'études sur le thème « Patrimoine oral et mémoire vivante en Champagne-Ardenne ».
Cette journée d'étude aura lieu jeudi prochain, 27 novembre, à l'hôtel de Région.

Marne
Nesle-la-Reposte : le patrimoine gâché L'Union 24 novembre 2008
A Nesle-la-Reposte, on ne met pas en valeur le patrimoine du village regrette Michel Milcent, un habitant. La Fontaine de Saint-Blanchard notamment ressemble à une carrière.

Marne
Un nouveau trésor au musée Sainte-Ménehould L'Union 23 novembre 2208
Le musée de Sainte-Ménehould Marne n'est pas rouvert. Pour autant, son responsable ne chôme pas. Il vient de réunir une superbe collection de tissus et vêtements religieux.
EN sommeil le musée de Sainte-Ménehould ? Loin de là. En attendant sa réouverture prévue courant 2009, son responsable, Michael Schuler, et son équipe, s'activent. Pour preuve, la collection de paramentique - art du tissu et du vêtement religieux - fraîchement acquise. Les dernières pièces leur sont parvenues en début de semaine. Un travail de 6 mois qui porte enfin ses fruits et enrichit la ville de précieux objets chargés d'histoire.

Ile-de-France

Val de marne
Un Centre de la photographie et du patrimoine France 3, 30 décembre 2008
Trois agences d'architecte viennent d'être sélectionnées pour concourir à l'aménagement du site de Charenton le Pont
Ce projet ambitieux d'un nouveau centre de la photographie et de la documentation patrimoniale devrait regrouper en 2011 plusieurs services dans l'ancien séminaire de Conflans à Charenton-le-Pont.
Le centre, facilement accessible par les transports en commun, disposera d'espaces adaptés pour valoriser tout un secteur du patrimoine national.
Se retrouveront ainsi enfin réunis dans un même lieu la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dont les fonds sont aujourd'hui conservés, pour une large part, au fort de Saint Cyr, , le Conseil international des musées (ICOM) qui instruit notamment les dossiers des monuments et de sites éligibles sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, la Société française d'archéologie et la donation Jacques-Henri Lartigue.

Paris
Les coupoles parisiennes habitées par le vertige de la foi Le Monde 27 décembre 2008
Qui pourrait supposer que, derrière la façade de brique rouge de l'Institut catholique de Paris, se cache semblable merveille ? L'un des plus beaux dômes sacrés de la capitale, celui de l'église Saint-Joseph des Carmes, fut bâti entre 1613 et 1620. " C'est encore plus charmant", relève Françoise Theillou, professeur de lettres classiques, passionnée d'histoire de l'art, qui s'enthousiasme à l'idée de dévoiler ces trésors au visiteur curieux. Dans l'ouvrage Dômes (Ed. du Patrimoine, photos Jean-Pierre Delagarde, 175 p., 48 euros), juste paru, elle raconte l'histoire de dix coupoles que l'on peut voir à Paris et dont la construction s'échelonne entre 1606 et 1708, d'Henri IV à la fin du règne de Louis XIV. Celle des Carmes est sa favorite.

Paris
Analyse "Picasso et les maîtres" : au profit de qui ?, par Philippe Dagen et Michel Guerrin Le Monde 27 décembre 2008
Au sein des musées français, il est rare que les querelles de famille se règlent sur la place publique. C'est pourtant ce qui se passe avec l'exposition du Grand Palais, "Picasso et les maîtres", à voir jusqu'au 2 février 2009. Querelle de gros sous, dit-on. C'est vrai. Mais elle est le symptôme qui cache une fracture culturelle plus sérieuse.
Cette exposition doit produire un bénéfice d'environ 1 million d'euros, alors que les événements de ce genre coûtent d'ordinaire plus qu'ils ne rapportent. Trois musées parisiens importants, le Louvre, Orsay et le Musée Picasso, réclament 70 % du pactole, au motif qu'ils ont contribué à l'exposition : ils ont prêté des oeuvres, et les deux commissaires, Anne Baldassari et Marie-Laure Bernadac, sont en fonctions, respectivement, au Musée Picasso et au Louvre.

Seine-et-Marne
L'architecte en chef de Fontainebleau a été remercié La tribune de l'Art 26 décembre 2008
Nous dénoncions ici-même, il y a un an, le scandale en cours au château de Fontainebleau, où l'Architecte en Chef des Monuments Historiques (ACMH) Jacques Moulin « restaurait » à sa manière le Quartier Henri IV, notamment en recouvrant entièrement les façades de grès de peinture jaune (ill. 1). Non seulement cette teinte n'était pas d'origine (le grès n'était pas peint) mais, comme nous le démontrions, aucune décision n'avait jamais validé ce choix.
Cet architecte vient d'être démis de ses fonctions au château de Fontainebleau. Nous ne nous en désolerons pas car cette restauration n'était pas son premier fait d'arme.

Paris
La Samaritaine dans l’impasse Le Parisien 18 décembre 2008
Hôtel de luxe, bureaux, magasins ? Les deux actionnaires de la Samaritaine s’opposent sur le coût et l’avenir du grand magasin fermé depuis 2005.
Dans le projet qu’il a présenté en octobre, le groupe LVMH a totalement abandonné l’idée d’y réaménager un grand magasin comme le souhaite Cognacq-Jay. « Il ne serait pas rentable, tranche Philippe de Beauvoir, PDG également du Bon Marché. Le site n’est plus adapté. »
Pour « rentabiliser » les 450 millions d’euros de travaux nécessaires à la réouverture du bâtiment ancien, dont une grande partie est classée monument historique, LVMH propose donc plutôt un site multi-activités. Un hôtel de luxe, dont les chambres avec vue sur la Seine et la tour Eiffel occuperaient 14 000 m2 des 70 000 m 2 que compte le bâtiment. Entre 24 000 et 27 000 m 2 seraient consacrés à des commerces. Textile, supérettes… ces magasins seraient situés dans les sous-sols, au rez-de-chaussée et au premier étage. Un centre d’affaires avec des salles de réunion, des bureaux, des auditoriums occuperaient, eux, plus de 25 000 m 2 .

Paris
Trois dessins découverts au dos d'une toile de Léonard de Vinci NOUVELOBS.COM 18 décembre 2008
Trois dessins, probablement de Léonard de Vinci, ont été découverts par hasard au dos d'un tableau du maître exposé au Louvre, "La Vierge avec l'Enfant Jésus et Sainte Anne".

Paris
Record mondial pour une enchère à Paris AFP 17 décembre 2008
Une commode d'époque Louis XIV, classée monument historique, a été vendue un peu plus de 4 millions d'euros hier soir chez Christie's à Paris, réalisant le record mondial pour un meuble vendu cette année dans le monde, indique la maison d'enchères.
Cette commode XVIIIe (vers 1710-1720) en placage d'ébène, ornée de bronze doré, a été acquise pour 4,1 millions d'euros (avec frais), soit dans son estimation qui était de 4 M EUR. Achetée par un particulier resté anonyme, la commode, classée monument historique, ne peut pas quitter le territoire français.
Attribuée à l'ébéniste BVRB I, elle avait été commandée par un conseiller d'Etat du XVIIIe, Louis-Charles de Machault, et était longtemps restée dans la famille jusqu'en 1985..

Paris
La chapelle de la Médaille miraculeuse fermée pour travaux AFP 16 décembre 2008
La chapelle Notre-Dame de la Médaille miraculeuse, rue du Bac à Paris (VIIe arrondissement), sera fermée pour travaux du 5 janvier au 5 avril, annonce mardi le diocèse de Paris.
Cette chapelle est un lieu de pèlerinage fréquenté chaque jour par des milliers de personnes, qui viennent sur les lieux des apparitions de la Vierge à Catherine Labouré en 1830.
Pendant les travaux de réfection de la cour d'accès à la chapelle, les pèlerins pourront aller prier (tous les jours sauf le dimanche) dans la chapelle Saint-Vincent-de-Paul, 95 rue du Bac, précise le diocèse.

Hauts-de-Seine
Tour Carpe Diem à La Défense : promesse signée ! AFP 16 décembre 2008
L'Etablissement public d'aménagement de La Défense (Epad) et l'assureur britannique Aviva ont signé mardi une promesse de vente de droits à construire pour la tour "Carpe Diem", une des opérations de démolition-reconstruction du plan de renouveau de La Défense.
Les travaux pour cette nouvelle tour, qui doit remplacer l'immeuble France Telecom de 7.000 mètres carrés, pourraient démarrer au début de l'été 2009 et "on pourrait remettre les clés en 2012", a espéré en marge de la signature le PDG d'Aviva en France, Jean-Pierre Menanteau.

Seine-et-Marne
Le futur musée de la grande guerre s'expose au musée Bossuet de Meaux Newspress 15 décembre 2008
Jusqu'au 8 mars 2009, le Musée de la Grande Guerre de la Communauté d'Agglomération du Pays de Meaux propose l'exposition temporaire « Un Musée en Chantier » au Musée Bossuet de Meaux.
Cette exposition a pour objet de présenter le futur musée, son projet architectural et une sélection des collections à travers les thèmes suivants : la Première Bataille de la Marne, la vie des soldats dans les tranchées, la mondialisation du conflit, le rôle des Etats-Unis et les illusions de la victoire. Entrée libre et gratuite. Renseignements au 01.64.34.84.45

Yvelines
Un obus découvert... dans un bassin du château de Versailles LCI 14 décembre 2008
Un obus de 1870 a été découvert samedi par une association de pêche qui procède jusqu'à dimanche au nettoyage des berges de la pièce d'eau des Suisses, un bassin situé dans le prolongement de l'Orangerie du château de Versailles. "Nous l'avons trouvé parmi des bouteilles en verre. Il ressemblait à un thermos en métal", a raconté Michel Hénault, président de l'association les Brochets du Roy.

Seine-et-Marne
Acquisition d'un tableau de Corot par le musée départemental de l'école de Barbizon La Tribune de l'Art 14 décembre 2008
Le Conseil général de Seine-et-Marne a acquis, pour le musée de Barbizon, une petite toile de Camille Corot : Tronc d'arbre en forêt. Le tableau est annoté de la main de l'artiste comme étant le premier qu'il a réalisé en forêt de Fontainebleau en octobre 1822.

Paris
Musée du Louvre : les meubles de l’ébéniste André Charles Boulle orserie.fr 12 décembre 2008
Malgré tous les travaux effectués depuis le début de l’opération « Grand Louvre » (depuis 25 ans déjà) certaines parties du musée n’ont pas été rénovées, c’est ainsi le cas des salles consacrées aux mobiliers du XVIIIe siècle. Un projet est donc en cours, mené par les architectes Yann Keromnes, Aurelio Galfetti et Laurence Carminati et les mobiliers seront redéployés dans les ailes nord et ouest de la cour Carrée dans une ambiance qui évoquera les intérieurs du XVIIIe siècle.

Ile-de-France
L'avenir des réserves des musées parisiens se précise Le Figaro 12 décembre 2008
Christine Albanel s'apprête à choisir la ville qui accueillera le grand pôle de conservation du Louvre, d'Orsay et de cinq autres institutions.
Où mettre les réserves des musées ? Confrontés à un risque de débordement de la Seine, sept des plus grands musées de France (et peut-être aussi Beaubourg) sont engagés depuis six mois dans un projet de centre de conservation et de réserves : entre 86 000 et 150 000 m², où non seulement sera stocké ce qui n'est pas exposé, mais où se trouvera aussi un important département de restauration. Cerise sur le gâteau, une partie de cette caverne d'Ali baba, qui ouvrira ses portes en 2013, sera accessible au public.

Yvelines - Versailles
Mise en ligne du site dédié au Musée de l'Histoire de France La tribune de l'art 12 décembre 2008
L'établissement public, qui souhaite mettre à l'honneur le Musée de l'Histoire de France en le restaurant, en créant de nouveaux espaces et en l'ouvrant plus largement au public, vient de publier un nouveau site qui lui est consacré.

Paris
5 millions d'euros pour un Seurat perdu LE MONDE 4 décembre 2008
Cela faisait soixante-huit ans qu'on se demandait où un superbe dessin de Seurat, Au Divan japonais, était passé. Depuis sa dernière exposition, au Metropolitan Museum de New York, en 1941, il avait disparu. Les limiers du Musée d'art moderne de New York (MoMA) n'avaient pu le retrouver pour le faire figurer dans leur belle rétrospective des dessins de Seurat, en 2007. Ce petit format (31,5 × 23,5 cm) a été vendu aux enchères 4,99 millions d'euros, mercredi 3 décembre, chez Sotheby's, à Paris. Ce qui constitue un record pour un dessin de l'artiste.

Val d'Oise
Mobilisation pour les peintres impressionnistes Le Parisien 29 novembre 2008
ARGENTEUIL, la Seine et ses ponts. Pontoise et son musée Pissarro. Auvers-sur-Oise, son église, l’auberge Ravoux et la maison du docteur Gachet… Nés il y a plus de deux siècles, les impressionnistes sont encore bel et bien présents dans le Val-d’Oise. Le long des berges de l’Oise et de la Seine, les communes revendiquent bien souvent le fait d’avoir été des lieux privilégiés de Claude Monet, Camille Pissarro, Edouard Manet ou Auguste Renoir.
Et de nombreux élus et habitants du département se mobilisent, plus que jamais, pour sauvegarder ces sites célèbres pour les uns, méconnus pour les autres.
Au Patrimoine mondial de l’Unesco ? Pour « apporter une reconnaissance spécifique aux paysages impressionnistes de France », Georges Mothron vient de lancer une action collective pour obtenir leur classement au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Essonne
Archéologie : un trésor de l'Antiquité découvert dans l'Essonne Lepoint.fr 28 novembre 2008
La modeste cité d'Arpajon, dans l'Essonne, abritait, sans le savoir, l'un des plus importants trésors de monnaie découvert en France. Début novembre, des travaux de terrassement dans un pavillon des environs d'Arpajon ont mis au jour 30.000 à 40.000 pièces de monnaie (en bronze) de l'époque romaine enfermées dans deux céramiques. La première céramique a été éventrée par les travaux ; la seconde est intacte. L'ensemble pèse 80 à 90 kilos. Le propriétaire du pavillon a alerté les autorités et, aussitôt, l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) et le service régional d'archéologie se sont mis au travail.
Une première analyse réalisée sur une centaine de pièces montre que ce trésor remonte aux règnes des derniers empereurs de "l'Empire gaulois" (Victorin et Tétricus, soit 269 à 274 après Jésus-Christ). Ces pièces auraient été émises par les ateliers monétaires de Trèves et de Cologne. L'enfouissement du trésor, lui, daterait de l'an 280 à 283 après J.-C...
Le plus important trésor de monnaie fut découvert à Évreux, en 1890. À l'époque, ce sont 340 kilos de pièces qui furent exhumées.

Languedoc-Roussillon

Hérault
L’agglomération de Montpellier va créer le Musée de l’histoire de la France en Algérie La Gazette des communes 12 décembre 2008
La communauté d’agglomération de Montpellier lance actuellement des appels d’offres pour la restructuration de l’hôtel Montcalm, un hôtel particulier du centre-ville qui va devenir le « Musée de l’histoire de la France en Algérie 1830-1962 ».
(...) Selon l’agglomération, « l’objectif est de créer un musée d’histoire et de sociétés, qui traitera de l’approche historique classique et des peuples européens et musulmans. Ce musée sera pensé et présenté sans jamais dissocier les deux mémoires et en faisant constamment une présentation simultanée. » Les travaux de réalisation du musée sont programmés de décembre 2009 à septembre 2011.

Midi-Pyrénées

Haute-Garonne
Aurignac. L'intercommunalité s'engage pour le musée de la Préhistoire La Dépêche du Midi 19 décembre 2008
Pierre Marquois, le maire d'Aurignac a réussi à convaincre ses collègues, puisqu'une large majorité (35 votes favorables sur 44) s'est dégagée en faveur de ce musée. « Tout le monde a vu la nécessité de soutenir ce projet reconnu structurant et inscrit dans la charte du pays depuis 2006. Il doit être un moteur pour notre canton et comme cela s'est passé pour la piscine, il sera primordial que la population de tout le canton puisse se l'approprier » a estimé Jean Luc Guilhot le président de la communauté de communes. Le plus étonnant est que le conseil communautaire s'est déterminé favorablement alors que les conditions financières auraient pu inciter à la prudence quand on sait que la communauté vient de solliciter un prêt pour pallier à ses difficultés de trésorerie. Cela dénote du nouvel d'esprit des élus et d'une cohésion retrouvée entre le chef-lieu de canton et les petites communes.

Haute-Garonne - Toulouse
Faut il sécuriser le Pont Neuf et les berges de Garonne ? Toulouse 7 news 16 décembre 2008
Jean Luc Moudenc et les membres de la minorité municipale réunis dans le groupe “Toulouse pour tous” va déposer un voeux en ce sens lors du prochain Conseil municipal. En réaction aux accidents récents sur le Pont Neuf de Toulouse, le voeux propose de disposer “un dispositif de sécurisation du pont neuf et des berges de la Garonne.
(...) Cette mesure qui consisterait à modifier l’un des plus anciens pont de Toulouse et monument historique n’est pas de la compétence de la Mairie de Toulouse mais du Conseil général de Haute Garonne affectataire de cette portion historique du domaine pubic.
Il est également peu probable qu’elle soit accéptée par les riverains tant elle porterait atteinte à l’une des perspectives monumentales les plus remarquables de Toulouse.

Tarn-et-Garonne
Montauban. L'habitat social, partie intégrante du cadre de vie La Dépêche du Midi 11 décembre 2008
Promotion par le CAUE des opérations de logements sociaux , outil qualitatif du développement territorial.
Loin d'être le parent pauvre, le logement social offre aujourd'hui tous les avantages d'une construction bien située, parfaitement intégrée, soucieuse des normes dictées par le développement durable. « Ceci est valable pour du neuf mais aussi dans la réhabilitation où la baisse des charges peut atteindre jusqu'à 80 %… Il faut économiser l'énergie au maximum, veiller à la gestion de l'eau, des déchets, explique le CAUE. »
Exemples à l'appui de réalisations conduites par l'OPD HLM Tarn-et-Garonne Habitat : Jean-François Combes, architecte, est intervenu à propos de la construction dans le cadre de l'Anru de 16 logements remarquables rue Édouard Forestié ; Luiz Gonzalez, architecte à Caussade, a présenté l'opération de réhabilitation de l'ancienne cité des Chemins de fer dans sa ville ; et Christian Boissières évoquait la restructuration, toujours à Caussade, d'une ancienne usine à chapeaux, reconvertie en 11 logements.

Aveyron
Rodez. Et si on ouvrait les jardins de l'évêque aux Aveyronnais… La Dépêche du Midi 11 décembre 2008
Si les élus en sont partisans, Mgr Ghirard affiche sa réticence: « C'est un espace de repos ». « Sans vouloir éveiller les guerres de religion, je serais ravi que ces grands murs tombent enfin. Et je suis ouvert à toute discussion avec le propriétaire et le locataire du lieu », déclare (le maire de Rodez NDLR) ce jeudi après-midi. D'autant, rappelle-t-il, qu'il n'y a pas si longtemps, « l'évêché avait été donné à la ville dont un maire récent l'a rendu à l'évêque ».
En outre, l'évêché fait partie du patrimoine local et certaines parties sont classées Monuments historiques depuis 1913 (Versailles aussi et on le visite…). Il serait donc assez normal que le grand public puisse se contenter d'autre chose que d'une entrée libre à la cour d'honneur. L'escalier monumental est joli, mais bon…
À Albi, le jardin de l'évêché, dit de La Berbie, est accessible au public.Et Rodez manque d'espace sverts.
284 000 € de travaux de rénovation
Le grand salon de l'évêché était fermé depuis le mois de novembre 2005 suite à des « désordres structurels importants » du plancher supérieur. Le conseil général, propriétaire des lieux, a donc dépensé 230 000 € pour procéder à l'allègement du plancher des combles et conforter les poutres du grand salon. Il a également fait supprimer les chambres situées au-dessus et les a recréées dans l'aile nord-ouest du bâtiment. En outre, le Département a fait procéder à la rénovation des décors peints du même grand salon - ils datent des dernières années du règne de Louis XIV et sont classés Monuments Historiques depuis 1913 - et des tapisseries pour un montant de 54 000 €.

Gers
Les musées c'est pas cher et ça peut rapporter beau La Dépêche du Midi 7 décembre 2008
Aujourd'hui, comme tous les premiers dimanches jusqu'au mois de mars, on pourra visiter gratuitement les musées du Gers. A l'origine de cette décision, Michel Hue, conservateur du réseau gersois qui a lancé ce dispositif en 1999.
Après un accord entre l'Etat et la collectivité départementale, lorsqu'il a été nommé dans le Gers pour veiller sur la collection nationale du musée archéologique d'Eauze, Michel Hue a compris qu'il fallait redynamiser cet important patrimoine.

Ariège
Les Pujols. Une aide pour le patrimoine La Dépêche du Midi 1er décembre 2008
Il faut parfois peu de chose pour concrétiser un projet. En l'occurrence, aux Pujols, le facteur déclenchant de la création de l'association Au temps d'antan est sans nul doute la « Dame blanche ». Ce fameux visage peint qui se trouve être entre deux murs de l'église Saint-Blaise. Que d'hypothèses autour de ce visage sans date, une fresque du XIIe ou une peinture plus récente. Bref, cette peinture, connue des gamins des années « 60 » qui, les jours de congé, allaient en catimini braver tous les dangers pour admirer ce trésor, refait surface, avec intérêt. Devenus adultes engagés dans la commune, ces anciens écoliers veulent aujourd'hui sauver le patrimoine pujolais.

Lot - Cahors.
Un mort inconnu dans les réserves du musée La Dépêche du Midi 26 novembre 2008
Un cercueil en verre et une dépouille sans nom « exhumés » des réserves de l'ancien palais épiscopal.
Le personnel du musée Henri-Martin lui a, déjà, trouvé un nom. Pour tous le mort inconnu retrouvé dans les réserves du musée, c'est Arthur. La dépouille dormait dans un cercueil en verre du sommeil du juste et aurait pu poursuivre sa nuit éternelle dans quelque cave sombre. Le réaménagement du musée pour les besoins de la nouvelle exposition, a été l'occasion de mettre en scène les trésors cachés de l'ancien palais épiscopal et de braquer le projecteur sur le gisant. La pièce en sous-sol où repose Arthur se découvre sous les pieds du visiteur grâce à une paroi en verre armé.

Nord-Pas-de-Calais

Nord - Tourcoing
La Victoire entre dans l'Histoire Nord Eclair 28 décembre 2008
Après une première distinction en 2005, le monument aux morts de la place de la Victoire devrait être inscrit au titre des Monuments historiques. Un beau symbole pour terminer 2008.

Pas-de-Calais
Calais aura sa "Cité de la dentelle" fin mai 2009 AFP 18 décembre 2008
La ville, centre historique de la dentelle mécanique, aura sa Cité internationale de la dentelle et de la mode fin mai, a indiqué jeudi 18 décembre Antoine Deguines, adjoint au maire chargé de la culture.
Ce chantier de 7.800 m2 pour 20 millions d'euros, comprend une ancienne usine de dentelle calaisienne et un bâtiment contemporain aux lignes audacieuses - sérigraphié de cartons Jacquard qui symbolisent la dentelle mécanique -, signé par le cabinet d'architecture parisien Moatti-Rivière.
Le projet constitue à la fois un hommage à l'aventure industrielle de la dentelle à Calais et a pour but de remettre ce produit au coeur de la création moderne.
Selon la conservatrice en chef du patrimoine Martine Fosse, près de 500.000 échantillons de dessins et 30.000 pièces de dentelles seront prochainement installés dans la future Cité.

Nord - Avesnes
La Société archéologique et historique, pour que vive le patrimoine La Voix du Nord 16 décembre 2008
Deux étages dans une vieille bâtisse avesnoise. Le premier consacré au musée, le second aux archives. C'est dans le bâtiment de l'institut Villien que les passionnés de la Société archéologique et historique d'Avesnes-sur-Helpe conservent et consultent leurs merveilles. Des petits faits locaux aux épopées d'un autre temps, tous témoignent de l'histoire d'un patrimoine.

Nord - Dunkerque
Culture et patrimoine maritimes : « On se maintient à flot, mais... » La Voix du Nord 14 décembre 2008
Subventions attendues, subventions jamais venues : résultat, la trésorerie de la Fédération régionale pour la culture et le patrimoine maritimes (FRCPM) se retrouve aujourd'hui dans une situation tendue.

Nord - Neuville
Subventions en attente Nord Eclair 13 décembre 2008
Alors que le débat portait sur le logement social, de nombreuses demandes de subventions ont été également évoquées lors de ce conseil. Subventions pour le patrimoine, travaux divers, aide à l'investissement... Politique patrimoine remarquable : des subventions ont été demandées au conseil général pour les travaux de l'église St-Quirin et le presbytère. Pour le premier bâtiment, on entre dans la dernière phase pour la restauration des baies (pierres, vitraux et protection). « Pour les chéneaux, ce sera la première phase de réalisation pour un chantier qui durera 4 à 5 ans », précise Paul Marc Dessauvages.

Nord - Douai
Rapport de la chambre régionale des comptes (1) : la gestion du musée de la Chartreuse à la loupe La Voix du Nord 8 décembre 2008
Lors du conseil municipal de vendredi, Jacques Vernier a exposé les conclusions du rapport de la chambre régionale des comptes (1) concernant la gestion municipale. L'un des domaines examinés : le musée de la Chartreuse.

Nord - Douai
Une pétition, lancée par un médecin, circule La Voix du Nord 5 décembre 2008
Les habitants de la place du Barlet tombent des nues. Lançant haut et fort son cri d'alarme, un médecin, Hélène Garcin, veut tout faire pour stopper le projet : elle fait circuler une pétition et émet même l'idée de fonder une association de riverains.
« La place sera entièrement dénaturée, les constructions de Foruminvestsont ultramodernes, en verre et en métal. Et puis leur dimension sera telle que les perspectives seront bouchées. » (...) Tous se mobilisent pour recueillir un maximum de signatures. Histoire que la place du Barlet garde son âme... « Il y a tout de même un monument historique », souligne le mari de la stomatologue.

Nord
ASNAPIO : Les caméras à l'affût des gestes ancestraux Nord Eclair 2 décembre 2008
Sous le regard de la caméra, Philippe Andrieux reproduit les gestes de nos ancêtres de l'Âge du Bronze. Sous le regard de la caméra, Philippe Andrieux reproduit les gestes de nos ancêtres de l'Âge du Bronze.
Depuis hier et jusqu'à ce soir, ça tourne à Asnapio. L'Ina réalise un documentaire sur l'origine des peuples d'Europe. L'archéologue Philippe Andrieux retrace les gestes des hommes du néolithique lorsqu'ils travaillaient le bronze.

Pas-de-Calais
« Rodin, de Paris à Calais », pour redécouvrir les six « Bourgeois » La Voix du , 30 novembre 2008
Grâce à une collaboration avec le musée Rodin de Paris, 24 œuvres sont exposées à Calais pour une durée de cinq ans.

Nord
Le Quercitain La restauration de l'église en prévision La Voix du Nord 26 novembre 2008
Après la rue du Curé, des travaux seront entrepris à l'église et à l'ancienne école du village.

Nord - Lille
Réaménagement patrimonial et pictural à Sainte-Catherine La Voix du Nord 26 novembre 2008
Deux tableaux décrochés - l'un pour restauration, l'au-tre pour un changement de place -, deux tableaux nouvellement accrochés : c'est un petit exercice de réaménagement patrimonial et pictural - mené avec art par l'entreprise Marchal (Lesquin) - qui se joue à Sainte-Catherine

Nord
Le musée de la Douane a été inauguré La Voix du Nord, 23 novembre 2008
L'inauguration du musée de la Douane a eu lieu vendredi.

Pays de la Loire

Sarthe
La Flèche Le crâne de Descartes bientôt au Prytanée ? Ouest-France 31 décembre 2008
C'est le lycée militaire qui demande son transfert. Une requête universitaire a guidé sa démarche. On attend l'intercession du Premier ministre.
Le crâne de Descartes rejoindra-t-il le Prytanée de La Flèche ? Les Amis de la bibliothèque du lycée militaire sarthois en ont fait la demande auprès du Premier ministre (lire la dernière édition de dimanche Ouest-France). Mais l'origine de ce voeu remonte à une dizaine d'années.
À l'occasion d'un colloque sur le philosophe et mathématicien du XVIIe siècle, organisé en 1996 au Prytanée, plusieurs universitaires travaillant sur la pensée cartésienne avaient en effet formulé le souhait de voir transférer le crâne du philosophe dans le collège qui fut le lieu de sa formation intellectuelle.
Le crâne de René Descartes est aujourd'hui exposé au musée de l'Homme, à Paris, « entre celui de l'homme de Cro-Magnon et un moulage de celui du footballeur Lilian Thuram. Je ne suis pas sûr que cela soit sa place », sourit Jean Petit, président des Amis de la bibliothèque du Prytanée, qui le verrait plutôt à La Flèche.

Picardie

Aisne
Servais Aux petits soins du patrimoine L'Aisne Nouvelle 8 décembre 2008
Saint Médard à Servais et saint Roch à Deuillet et une seule église pour les deux communes. Elle est située à Servais et dépend des deux communes. Une église que les deux communes soignent et ça coûte cher. 110 000 euros, cette fois-ci.

Aisne
Oulchy-le-Château : lier patrimoine et insertion L'Union 24 novembre 2008
Sur le périmètre de la communauté de communes du canton d'Oulchy, un chantier d'insertion est dédié à l'entretien du petit patrimoine de chaque village. Chacun semble y trouver son compte.

Poitou-Charente

Charente-Maritime
Une fête des lumières pour sauver l'église de Royan AFP 13 décembre 2008
Une fête des lumières a été organisée samedi 13 décembre au soir à Royan afin d'aider à la sauvegarde de l'église de la ville, construite dans les années 50, classée monument historique et actuellement en péril.

Deux-Sèvres - Melle
Tourisme et culture font bon ménage La Nouvelle République 13 décembre 2008
Nathalie Gaillard, la nouvelle animatrice de l'architecture et du patrimoine, a pour mission de faire valoir les atouts du Pays.
Avec l'obtention du label « Pays d'art et d'histoire » par le ministère de la Culture en avril dernier, le syndicat mixte du Pays mellois s'est vu reconnaître la spécificité d'un Pays soucieux de préserver son identité. Le développement local s'appuie sur son passé industriel et religieux, le recensement du bâti et du paysage. Un patrimoine riche et dense sur lequel va travailler la nouvelle animatrice de l'architecture et du patrimoine. Nathalie Gaillard aura pour mission d'animer ce travail de perspectives en direction des habitants dans le but de faire connaître ce Pays à travers les hommes qui l'ont traversé, construit et habité.

Charente
Inquiétudes au musée de la Résistance Sud Ouest 11 décembre 2008
ANGOULÊME. Le musée ne dispose que de six mois de budget devant lui. Rien ne va plus au musée de la Résistance. L'assemblée générale tenue en fin de semaine dernière n'a pu que le confirmer. Et si l'on en croit les propos de l'actuel président, Me Christophe Pouzieux, la structure associative n'a plus que six mois de visibilité devant elle. Ensuite, si rien ne se passe, « on devra cesser l'activité avant d'avoir creusé le passif. »
Une situation qui, semble-t-il, a été découverte par les membres du conseil d'administration seulement la semaine dernière. Ce qui ne va pas sans quelques remous.

Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Alpes-Maritimes
Menton : pose de la première pierre au musée Jean Cocteau RivieraBiz.com 29 décembre 2008
La Ville de Menton a choisi le projet de l'architecte Rudy Ricciotti pour réaliser son futur musée Cocteau, un équipement de 2700m² destiné à abriter la prestigieuse collection Severin Wunderman qui lui a été léguée, estimée à près de 7 millions d'euros. Positionné face à la mer, sur le terre-plein des pêcheurs, cet écrin à l'aspect minéral et lumineux, d'inspiration méditerranéenne ouvrira, ses portes au public à l'orée de 2011. La pose de la première pierre du musée Cocteau aura lieu le lundi 29 décembre 2008 à 11 heures sur le mail du Bastion (Quai de Monléon)

Alpes-Maritimes - Mougins
Le Musée de l'automobiliste a fermé ses portes Nice matin 22 décembre 2008
C'est Adrien Maeght, passionné de voitures, qui a ouvert le musée de l'automobiliste en 1984. Un site exceptionnel non seulement pour l'incroyable collection de 100 véhicules exposés, mais aussi l'architecte ultramoderne du bâtiment implanté dans un magnifique parc en bordure de l'autoroute Autoroute A8 entre Cannes et Antibes.
Vingt-quatre ans après l'avoir créée, Adrien Maeght doit se séparer de son incroyable collection. Mougins souhaite récupérer le site

Alpes-Maritimes
Menton : pose de la première pierre au musée Jean Cocteau RivieraBiz.com 29 décembre 2008
La Ville de Menton a choisi le projet de l'architecte Rudy Ricciotti pour réaliser son futur musée Cocteau, un équipement de 2700m² destiné à abriter la prestigieuse collection Severin Wunderman qui lui a été léguée, estimée à près de 7 millions d'euros. Positionné face à la mer, sur le terre-plein des pêcheurs, cet écrin à l'aspect minéral et lumineux, d'inspiration méditerranéenne ouvrira, ses portes au public à l'orée de 2011. La pose de la première pierre du musée Cocteau aura lieu le lundi 29 décembre 2008 à 11 heures sur le mail du Bastion (Quai de Monléon)

Alpes-Maritimes - Mougins
Le Musée de l'automobiliste a fermé ses portes Nice matin 22 décembre 2008
C'est Adrien Maeght, passionné de voitures, qui a ouvert le musée de l'automobiliste en 1984. Un site exceptionnel non seulement pour l'incroyable collection de 100 véhicules exposés, mais aussi l'architecte ultramoderne du bâtiment implanté dans un magnifique parc en bordure de l'autoroute Autoroute A8 entre Cannes et Antibes.
Vingt-quatre ans après l'avoir créée, Adrien Maeght doit se séparer de son incroyable collection. Mougins souhaite récupérer le site

Var - La Seyne-sur-mer
Six-Fours Les « Amis de la Collégiale » ont un avenir incertain Var Matin 15 décembre 2008
Le microcosme associatif est-il en crise ? Après Les Lônes mon village c'est au tour des Amis de la Collégiale de se mettre en sommeil. C'est la décision qui a été prise à l'unanimité, samedi dernier, lors de l'assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue à la Maison du patrimoine.
Depuis plusieurs années, l'association créée par François Jouglas en 1962, souffre de nombreux maux. « Des contraintes culturelles durcies qui empêchent l'organisation des concerts outre que par la voie officielle, l'impossibilité de réaliser des travaux sauf avec l'autorisation des Monuments historiques, des relations difficiles avec la mairie et l'évêché etc. et depuis septembre, l'impossibilité d'envisager toutes activités puisqu'on nous a retiré les clés » a signalé le Dr Dominique Ianessi, président de l'association.

Hautes-Alpes - Gap
Après le jugement : chercheurs de trésors contre archéologues Le Dauphiné Libéré 14 décembre 2008
D'un côté les archéologues officiels, investis de la mission de reconstituer l'histoire humaine et de protéger le patrimoine. De l'autre, les détectoristes, passionnés d'histoire et qui traquent à leurs heures perdues le moindre bout de métal enfoui sous la terre. Les premiers accusent les seconds de pillages et de détériorations. Les seconds accusent les premiers de sectarisme et de protectionnisme. Scientifiques contre chercheurs de trésors. Pinceau contre poêle à frire.
En jeu: les trésors, au sens archéologique du terme. Outils de la préhistoire ou de la période gallo-romaine, pièces de monnaie, morceaux de cuivre ou d'or... Dans cette course aux trésors, la bataille fait rage.
Et c'est peu dire que le jugement rendu le 4 décembre par le tribunal correctionnel de Gap a rouvert la boîte de Pandore. Ce jour-là comparaissaient trois quinquagénaires isérois, pris par les gendarmes en flagrant délit de prospection avec leurs détecteurs de métaux dans un champ de La Bâtie-Montsaléon. Le tribunal après avoir écouté leurs explications les a relaxés.

Var
Hyères : Sept ans de restauration sur les remparts du château Var matin, 11 décembre 2008
La septième tranche de la restauration des remparts est bouclée. La réception des travaux avait lieu il y a quelques jours, sur l'esplanade du château, en présence notamment du premier adjoint François Carrassan, délégué à l'aménagement, à l'environnement et à la culture, et d'Élie di Russo, adjoint à l'agriculture et aux espaces verts. Un chantier de 250 000 euros

Alpes maritimes - Nice
La face cachée de la cité Le Point 11 décembre 2008
Nice cache six mètres sous terre un véritable trésor archéologique. Bien décidé à en faire un outil de promotion de la ville, Christian Estrosi a prévu de consacrer une part importante du budget municipal pour valoriser ce patrimoine en 2009. Visite guidée dans cet incroyable dédale souterrain.
Sous le tramway, huit cents ans d'Histoire. Les passants de la place Garibaldi et du boulevard Jean-Jaurès savent-ils que sous leurs pieds sommeillent les vestiges de leur ville ? Ce trésor n'est pas encore accessible au public-il devrait l'être en 2010, à l'occasion du 150e anniversaire du rattachement de Nice à la France. La porte d'accès n'est donc-pour l'instant-qu'une simple plaque d'égout. Après l'avoir soulevée, il faut se faufiler le long d'une étroite échelle métallique, jusqu'à 6 mètres sous terre. Vous pénétrez alors dans les entrailles de la cité, la face cachée de Nice.

Bouches-du-Rhône
Marseille ouvre un silo à blé au spectacle Le Figaro, 8 décembre 2008
Dernier vestige du passé industriel du port, le silo vient d'être sauvé de la démolition.
Classé au « Patrimoine du XXe siècle », l'ancien silo à blé d'Arenc, construit en 1927 par la Compagnie des docks et entrepôts de Marseille, va être transformé en une salle de spectacle (deux tiers de l'espace) et en bureaux (le tiers restant). Éric Castaldi, architecte qui s'est fait connaître par la réhabilitation des docks de la Joliette, point de départ de la vaste opération de requalification urbaine Euroméditerranée, est un amoureux de ce type d'ouvrage.
Le Corbusier s'en serait inspiré pour sa Cité radieuse, rappelle Jean-Claude Gaudin, le sénateur maire de Marseille.

Alpes Maritimes - Menton
Une navette du patrimoine à 1 euro pour visiter le pays mentonnais Nice-Matin 4 décembre 2008
Un grand projet de mise en valeur touristique du patrimoine et des chemins de randonnées de l'ensemble des communes de la communauté d'agglomération de la Riviera Française est sur le point de voir le jour.

Rhône-Alpes

Isère
Rocade Nord, route glissante... Le Dauphiné libéré 3 décembre 2008
Les réunions publiques "de concertation" sur la rocade Nord se suivent et se ressemblent. Ses partisans comme ses opposants arrivent avec leurs propres certitudes et repartent avec, après deux heures de débat.
Certes, hier soir à Saint-Martin-le-Vinoux - endroit névralgique puisqu'en bas du village et au nez de la Casamaures devrait déboucher un "magnifique" viaduc, au débouché du tunnel sous Bastille - , la contestation s'est faite un peu plus virulente.
«Pourquoi défigurer ainsi totalement Saint-Martin-le-Vinoux, qui plus est devant la Casamaures, classée Monument historique, alors même qu'une loi protège le patrimoine historique ?"

Rhône - Lyon
Prisons de Perrache : un patrimoine encombrant Le Progrès 26 novembre 2008
Les associations de défense du patrimoine redoutent la démolition des prisons Saint-Paul et Saint-Joseph après le transfert, au printemps 2009, des détenus dans la maison d’arrêt de Corbas.

************
D'autres revues de presse thématiques sur Patrimoine-en-blog

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benoit De Sagazan 531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines