Magazine Cuisine

De belles bouteilles pour un anniversaire (3)

Par Daniel Sériot

Le choix des vins rouges m’avait conduit à imaginer un gigot d’agneau. Le mois de janvier n’est pas propice à ce choix de viande, typiquement pascale Pas d’agneau en ce moment chez les bons bouchers, je me suis donc rabattu sur le bœuf, pour rehausser les goûts, la truffe noire fraîche était parfaitement appropriée, quelques cèpes, récoltés et mis en bocaux par nos soins ont ajouté des saveurs forestières, comme vous le verrez bien en accord avec celle des vins sélectionnés.

Voici donc le plat réalisé :   tournedos aux truffes noires et leur jus, cèpes et pommes de terre fourrées à la truffe, et purée de céléri adouci.

Deux vins ont été servis avec ce plat, aujourd’hui je commenterai le premier.

100_2211

Saint Julien Léoville Barton 1990

Le vin, n’a pas été mis en carafe, mais ouvert 4 heures avant la dégustation et « épaulé »

La robe , de couleur rubis à grenat est légèrement évoluée sur les bords du disque ( teinte brune ), le nez est intense avec un spectre aromatique assez large : cassis (encore relativement frais), tabac blond, épices douces, champignons « nobles », et des notes d’humus un peu truffées, le vin en bouche, offres des saveurs expressives et complexes ( les fruits sont bien mûrs), les tannins au grains assez serrés et parfaitement polis, contribuent à donner une bonne charpente habillée d’une chair savoureuse en milieu de bouche, la finale se déploie, réglissée, épicée, avec un cassis encore net, avec beaucoup de persistance, et une bonne fraîcheur, compte tenu du côté solaire du millésime. Noté : 17+

Certainement un des vins les plus hédonistes de la soirée.

100_2247


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines