Magazine Cuisine

Vous aimez les math? Moi j'aime le Comté...

Par Claudeoliviermarti
Si je devais prendre quelques ingrédients pour m’exiler sur une ile déserte, il y aurait surement un morceau de fromage. Un joli morceau de ce vieux Gruyère, bien salé ou un bout de parmigiano reggiano, j’aurais du mal à me priver de cet aliment.
Cela me rappelle aussi mes promenades au marché le samedi matin quand j’étais petit. Arrêt devant la roulotte de Sciboz (vendeurs réputés de fromages à Fribourg). Le fromager coupait une lichette de fromage avec son grand couteau et me la tentait avec un grand sourire. Mon choix, toujours le même : Du Gruyère, mais un vieux Gruyère, goûteux et salé. Absolument rien à voir avec « le pseudo Gruyère » qu’on trouve à peut prêt par tout.
Alors quand le Comité interprofessionnel du Gruyère de Comté m’envoie un mail sympathique, ma curiosité est piquée à vif ! On me propose de m’envoyer des échantillons pour goûter, je ne peux refuser !
Quelques jours plus tard, une petite carte laissée par le facteur m’annonce qu’un paquet m’attend à la poste. Insouciant, je passe à la poste après mon travail, pensait trouver un petit paquet qui rentrera très bien dans mon sac à dos. Mais quelle surprise quand je vois arriver la postière avec un grand paquet….pour un peu, je lui demanderais presque si elle ne sait pas tromper. Mais non, il y a bien mon nom sur ce paquet. Je rentre avec mon paquet comme je peux et découvre le contenu. Un tablier et un couteau à fromage au couleur du Comté, ainsi que 2 immenses morceaux de fromage, un vieux corsé et un jeune plus fruité, ainsi que des explications. Et bien, quelle surprise !
Je ne vais pas vous raconter l’histoire de ce fromage, vous trouverez tout ceci sur leur site qui est très bien fait. Mais voici plutôt une recette rapide et de saison
Tartines toute simple au Comté ou quand il ne faut pas en faire tout un fromage

------- Ingrédients (2 pers.) -------
4 belles tranches de pain frais
Bonne huile d’olive
2 poignées de Roquette
Quelques radis
Jambon cru des Grisons (ou autre)
1 morceau de Comté, vieux
Poivre

---------- Préparation ----------
Couper des belles tranches de pain frais et les faire brièvement dorer dans le toaster. Verser un fin filet d’huile d’olive sur le pain, recouvrir avec la roquette, les radis, la viande des Grisons et quelques fines tranches de Comté. Un petit tour de moulin à poivre et il ne vous reste plus qu’à prendre vos tartines et aller les manger dehors, au soleil !
---------- Bon appétit ----------
On ne peut pas vraiment parler de recette mais plutôt d’une proposition. Par contre, je peux encore vous dire quelques mots à propos d’un accord met vin. Je l’ai dégusté pour ma part avec des vins rouges ou blancs, petite préférence pour le blanc. Et surtout un cépage valaisan, l’Heida, plus connu par nos voisins français sous le nom de Savagnin. Les amateurs penseront directement à un vin issu de ce cépage fameux, j’ai nommé le vin jaune du Jura. J’ai vu par la suite que la brochure proposait aussi cette association, conseillant un vieux Comté.
Et encore un mot sur l’huile d’olive qui j’ai employée, un vrai coup de cœur : Olio Franco, Olio extravergine d’oliva Dop Dauno- Gargano (Italie). Une huile d’une finesse incomparable, aux arômes enchanteurs…Je pourrais finir la bouteille avec un morceau de pain !
---------- Le coin photo----------
Lumière: Photo prise avec une lumière naturelle, en soirée
Objectif: Sigma 105mm, f9 pour avoir une bonne netteté
Iso: 200 iso


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claudeoliviermarti 3926 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines