Magazine Cuisine

Saint Emilion 2008 (1)

Par Daniel Sériot

Dégustation de vins de Saint Emilion (Association des grands crus classés)

La plupart des vins commentés ont été dégustés dans le cadre de l’Association des Grands Crus Classés, le niveau est un peu plus hétérogène que celui observé à l’Union des Grands Crus. Certains vins ont été présentés par les deux organismes, comme Larcis Ducasse, que je ne commenterai pas à nouveau, mais qui a vraiment brillé dans la dégustation des vins décrits aujourd’hui. Ceci dit, il y a de très beaux vins dans cette série.

Bergat

Nez de fruits rouges assez élégants, et assez intense, un vin bien construit, en finesse et frais, avec un centre normalement constitué, l’acidité gustative du milieu de bouche, raffermit un peu les tannins dans une finale fruitée, de longueur normale. Noté 87-89

Cadet Piola

Le nez associe de petites baies rouges, avec des arômes de chêne un peu toasté, bonne présence du vin en entrée de bouche, les tannins sont un peu plus fermes, dans un centre, de bonne corpulence, la finale ,dans la continuité est un peu marquée par l’élevage qui ne domine pas les fruits. Noté 87-89

Corbin

L’olfaction est un peu discrète, mais les fruits finissent par s’imposer (cerises), le vin, assez tendre en entrée de bouche, prend de l’étoffe et de la rondeur, en milieu de bouche, les tannins sont bien enrobés, la finale est fraîche et persistante, avec du goût. Noté 88-89

Chauvin

Le nez évoque des petites baies noires associées à des notes de pain grillé ; la bouche est tendre, en entrée, avec un peu plus de chair, et de présence en milieu de bouche, la finale de longueur normale laisse perdurer la sensation de fruits bien mûrs, un peu au détriment d’une belle fraîcheur. Noté 87-88+

Clos des Jacobins

Le nez est floral et fruité, avenant, beaucoup d’élégance dans les tannins en entrée de bouche, les saveurs fruitées sont bien définies, les sensations sont ascendantes, avec un centre bien rempli et charnu, la finale, d’une bonne persistante est fraîche, avec des fruits salivants, une bonne intensité et minérale (calcaire).Noté 90-92

Couvent Des Jacobins

Le nez est discret, la bouche est plutôt tendre, linéaire dans sa construction, assez fruitée, avec une finale de longueur normale. Noté 86-87

Fonplégade

Nez bien ouvert de cerises et de mûres, belle bouche pleine,  charnue, des fruits bien mûrs, un corps généreux, avec toujours cette puissance sous jacente, belle finale très persistante, soutenue, aromatiquement séduisante. Noté 90-92

Fonroque

Joli nez frais et expressif, avec des parfums de cerises et des notes florales, beaucoup d’élégance, dès l’entrée en bouche, avec des tannins ciselés, belle pureté de fruits, à tous les stades de la dégustation, juteux avec un corps fuselé, un finale longiligne, fraîche, aux fruits salivants, avec des notes calcaires

Un vin d’une grande élégance Noté 89-91

Moulin du Cadet

Un nez assez fruité, une bouche tendre avec des tannins souples, un rien plus fermes en finale, qui finit élancée et assez parfumée. Noté 86-87+

Franc Mayne (deuxième dégustation)

Le nez évoque la cerise et les groseilles, l’entrée en bouche est souple, c’est fin élégant, plutôt fruité, un centre proportionné à sa constitution, une finale, de longueur normale, plaisante dans sa fraîcheur et son fruité. Noté 87-88


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines