Magazine Cuisine

Quand la Suisse envahit le monde… enfin elle commence par Paris et mon assiette… ou quand je vois des p'tits suisses partout !

Par Dorian
La seule fois où je suis allé en Suisse c'est par hasard, un Quand la Suisse envahit le monde… enfin elle commence par Paris et mon assiette…  ou quand je vois des p'tits suisses partout !peu parce qu'on passait par là… Ce jour-là nous étions presque à la frontière et d'un seul coup on s'est dit avec Marie, tiens si on montrait une frontière aux z'enfants histoire qu'ils connaissent ça avant que les dernières disparaissent… oui je sais des fois on est un chouille trop optimistes… Et du coup, hop un coup de volant et nous voilà en direction de la Suisse voisine !
J'ai toujours eu quelques a priori, légers, légers… Par exemple je pensais que les anglais étaient des endimanchés à chapeau melon qui passaient leur temps le petit doigt en l'air la tasse de thé à la main… enfin ça c'était il y a très longtemps avant ma jeunesse tumultueuse pendant laquelle je me suis rendu compte qu'ils n'utilisaient pas que leur petit doigt… et qu'ils pouvaient aussi avoir la descende vertigineuse avec d'autres boissons surtout à base de houblon. Donc, pour moi le suisse avant notre passage dans le pays propre, le petit suisse, parce qu'il ne pouvait être que petit le suisse, était vêtu avec un short en peau jusqu'à mi-cuisse et un petit chapeau à plume, mangeait seulement du chocolat, du fromage et des bonbons pas bons à base de plantes, tout en dansant joyeusement… et surtout il parlait avec un drôle d'accent le rendant presque incompréhensible, regardez quelqu'un qui écoute un suisse, il a toujours des gros yeux, c'est un signe… et en plus ils vous rendaient une drôle de monnaie, quand ils en rendaient, contre vos jolies euros… des francs suisses !
Quand la Suisse envahit le monde… enfin elle commence par Paris et mon assiette…  ou quand je vois des p'tits suisses partout !Forcément avant d'arriver à la frontière j'avais prévenu les enfants que le choc risquait d'être dur et qu'il ne fallait pas avoir peur, le suisse est foncièrement gentil et accueillant malgré son étrange apparence ! Et puis arrivé au poste de garde, première désillusion, personne… pas l'ombre d'un helvète, pas un chant, pas une danse, on rentrait en Suisse comme dans un moulin, même pas l'ombre d'un portique détecteur de poussière, rien ! Au bout d'un moment que nous tournions à la recherche d'un homme en culotte de peau pour savoir où se trouvait la chocolaterie Suisse, l'un des enfants a lâché, et c'est quand qu'on arrive en Suisse, parce que là la France on connait… Des fois les enfants sont cruels !Quand la Suisse envahit le monde… enfin elle commence par Paris et mon assiette…  ou quand je vois des p'tits suisses partout !
Et c'est donc comme ça que je me suis finalement rendu compte qu'il y avait des Suisses de toutes les tailles, que la poussière suisse existe, que le chocolat n'est pas forcément bon et que le fromage si… enfin quand on tombe sur une mauvaise chocolaterie et un bon fromager, que les Suisses sont charmants avec leur petit accent et leurs grands sourires et qu'ils vous demandent des fois si vous voulez la monnaie en euros, et gardent pour eux, leur bien étrange monnaie… le franc suisse !
Et commela Suisse est à l'honneur à Paris pendant 4jours au Quartier Latin, Rue de Latran Paris 5ème du Jeudi 4 juin au dimanche 7 juin de 11h à 19h je vous propose de venir avec moi jeudi 4 entre 19h et 22h vérifier que la Suisse est toujours bien loin de mes clichés d'antan… enfin je propose à une personne de venir vérifier avec moi… la troisième à m'écrire sur le mail suivant : doriancuisine@free.fr son envie de m'accompagner lors de l'ouverture de cette petite Suisse parisienne…
Mes p'tits suisses croustillants
Quand la Suisse envahit le monde… enfin elle commence par Paris et mon assiette…  ou quand je vois des p'tits suisses partout !Ingrédients pour une douzaine de petites brioches :
Pour la pâte à brioche : 350 g de farine – 2grosses pincées de fleur de sel - 30g de sucre - 10g de levure de boulanger - 2 c à s de lait - 3 œufs – 180g
de beurre mou
Pour la crème pâtissière: 25 cl de lait – 25g de sucre vanillé maison - 2 jaunes d'œufs - 20 g de maïzena
Pour finir : 100 g de pépites de chocolat - 30g de sucre en poudre – 3cl d'eau – 1 jaune d'œuf – 60g d'amandes effilées
Commencez par faire la pâte. Faites tiédir le lait et ajoutez-y le sucre et la levure, mélangez.
Versez la farine, le sel, le sucre, le mélange à la levure et les œufs et pétrissez le tout jusqu'à obtenir une pâte homogène. Ajoutez alors le beurre et continuez pendant 1 dizaine de minutes. Posez un torchon sur la pâte et oubliez une bonne heure.
Sur une table bien farinée, étalez la pâte en rectangle. Posez-la sur une plaque et laissez au frais pendant une nouvelle heure.
Vous pouvez pendant ce temps préparez la crème pâtissière. Faites chauffer le lait. Battez dans un saladier les jaunes et le sucre, ajoutez la maïzena et battez encore. Versez le lait chaud sur ce mélange en battant constamment, puis reverser le tout dans la casserole et faites chauffer de nouveau en mélangeant constamment jusqu'à ce que ça commence à épaissir. Réservez.
Quand la pâte a bien refroidi étalez-la en une couche d'environ ½ cm puis coupez-la en deux.
Versez sur la première moitié, la moitié de la crème et le chocolat grossièrement haché. Repliez et recommencez avec la deuxième.
Laissez reposer une nouvelle heure.
Découpez des jolis rectangles d'environ 2 doigts de larges en enlevant les côtés s'ils ne sont pas très nets. Badigeonnez avec du jaune d'œuf, saupoudrez avec les amandes et enfournez le tout pendant une douzaine de minutes dans un four préchauffé à 180°.
Préparez un sirop avec le sucre en poudre et l'eau, faites réduire le mélange jusqu'à obtenir un sirop assez épais.
Juste en sortant du four arrosez légèrement de sirop et laissez tiédir.

Mais pourquoi, j'en n'ai pas fini avec les régimes moi d'abord… est-ce que je vous raconte ça…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dorian 13561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines