Magazine Cuisine

Le Piémont pyrénéen

Par Bobosse92

ou petite balade entre la grotte de Gargas, St Just en Vancabrère, St Bertrand de Comminges, l'abbaye cistercienne de l'Escaladieu et le col d'Aspin.

La grotte de Gargas, qui possède la double particularité de renfermer de nombreuses mains peintes (les figurations humaines étant généralement rares dans l’art préhistorique du domaine franco-cantabrique) attribuables à la période dite du Gravettien, entre 28 000 à 22 000 ans (alors que la plupart des grottes ornées datent de la période magdalénienne).

Le Piémont pyrénéen

.

Très nombreuses mains négatives (rouges ou noires) réalisées par la technique du pochoir. Sur nombre d’entre elles, une ou plusieurs phalanges sont absentes, ce qui a donné lieu à de nombreuses interprétation : maladies, gelures, amputations rituelles... Une signification symbolique est aujourd'hui privilégiée par la plupart des chercheurs, les différentes images étant obtenues en repliant un ou plusieurs doigts. De nombreuses gravures figuratives sont également présentes dans d'autres parties de la cavité : cheval, bison, aurochs, bouquetin et mammouth. Une datation au carbone 14 réalisée sur un ossement fiché dans une fissure d'une paroi ornée de mains négatives confirme une attribution au Gravettien, avec une date proche de 27 000 ans BP (« before present »).

Le Piémont pyrénéen

.

.

St Just en Valcabrère, située en contrebas de St Bertrand de Comminges est une église romane qui se caractérise par le remploi quasi-systématique des matériaux locaux déjà utilisés.

.

Le Piémont pyrénéen

.

St Bertrand de Comminges ne se présente plus, en particulier son cloître.

Le Piémont pyrénéen

.

Passage ensuite par le Port de Bales, premier col pyrénéen visité.

.

Nuit à Barbazan.

Le Piémont pyrénéen

.

Le Piémont pyrénéen

.

.

Très belle abbaye cistercienne de l'Escaladieu en cours de restauration, avec un magnifique cloître nappé de lierre. Les anciennes cellules de moines ont été réhabilitées et la partie XVIII° sert de salle de réception.

Le Piémont pyrénéen

.

.

Au col d’Aspin, hormis une rencontre avec un troupeau de vaches en liberté, première découverte des sommets des Hautes Pyrénées.

Nuit à St Lary

Bruno


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines