Magazine Cuisine

Pâtes aux clams et au chouriço

Par Elvira
Pâtes aux clams et au chouriço
Lorsque j'ai rencontré Louise aux Etats-Unis, en octobre 2007, celle-ci avait eu la gentillesse de m'offrir un livre de Daniel Pinard, chroniqueur culinaire et célèbre présentateur de programmes de la spécialité à la télévision québecquoise. Le chapitre intitulé - dans le texte - "O Portugal do meu coração" [le Portugal de mon coeur] m'avait immédiatement interpellée, forcément. L'auteur y parle joliment de ses amitiés au sein de la communauté portugaise de Montréal et donne quelques recettes glanées auprès de cuisiniers professionnels ou amateurs, ou encore d'autres qui lui ont été inspirées par des produits typiques que l'on trouve facilement au Canada, comme le chouriço [le chorizo portugais], par exemple. La recette présentée ci-dessous fait partie de cette dernière catégorie. Ce plat de pâtes, avec son mélange terre-mer dans l'esprit de la carne alentejana rappelle indubitablement le Portugal. Et pourtant, l'utilisation des "bottled baby clams" nous ramène en Amérique du Nord. Il s'agit indubitablement d'un plat de cuisine luso-américaine, comme j'ai déjà eu l'occasion d'en manger dans des restaurants portugais de Rhode Island comme celui-ci, où la famille américaine de mon mari nous avait invités à déjeuner par un dimanche ensoleillé. Il est toujours intéressant et amusant pour un Portugais de voir comment sa cuisine évolue lorsqu'elle est transplantée en dehors de son pays d'origine. Au Portugal, il serait impensable d'utiliser des clams en boîte - on y est trop pointilleux sur la qualité des fruits de mer, et je crois que mises à part quelques boîtes de moules à l'escabèche importées d'Espagne, on n'en trouve même pas à la vente dans les supermarchés. Mais comme j'habite à Terceira et que nous y disposons d'épiceries américaines - base aérienne militaire oblige, j'avais justement de ces "bottled baby clams" de marque Geisha dans le placard, achetées par pure curiosié - et parce que je trouvais la boîte jolie et exotique, j'avoue. Aussi, je me suis laissée tenter à tester ces pâtes "à la portugaise" tellement américaines et, franchement, je n'ai pas trouvé ça mauvais du tout, bien au contraire. J'essaierai tout de même de refaire la recette avec des palourdes ou des coques fraîches...
Ingrédients pour 4 personnes
- 250 g de tagliatelle nº4 (ou de fettucine, spaghetti, taglioni...)
- 125 g de chouriço maigre, coupé en fines rondelles
- 2 petites boîtes de bébés clams en conserve
- 230 ml de vin blanc sec
- 1/2 bouquet de persil plat
- 2-3 gousses d'ail pressées
- 2 échalotes finement hachées
- sel
Préparation
Chauffer une poêle antiadhérante à feu vif. Griller les rondelles de chouriço jusqu'à ce que celles-ci se présentent dorées. Egoutter sur du papier absorbant et réserver.
Egoutter les clams en ayant soin de réserver le jus.
Mettre le jus des clams dans une petite casserole, avec le vin blanc, le persil préalablement haché, l'ail pressé, les rondelles de chouriço et les échalotes. Porter à ébullition et laisser réduire de moitié, à découvert.
Pendant ce temps, faire cuire les pâtes "al dente" dans une grande quantité d'eau bouillante salée. Egoutter les pâtes et les remettre dans la casserole.
Ajouter les clams à la sauce, juste le temps de les réchauffer. Verser la sauce sur les pâtes et mélanger délicatement. Transférer dans un plat creux préalablement chauffé et servir sans attendre.
Source : recette adaptée du livre Encore des Pinardises, de Daniel Pinard - Ed. Boréal (Québec, Canada)

Voir également : Fusilli au chouriço et aux carottes


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elvira 398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte