Magazine Cuisine

Verticale Sociando-Mallet : (5)

Par Daniel Sériot

J’ai toujours bien goûté le millésime 1999 (5 bouteilles ont été dégustées à ce jour), c’est pourtant un millésime moyen en rive gauche, avec un mois de septembre marqué par une forte pluviosité (environ 145  millimètres de pluies cumulées sur l’ensemble du mois). La bouteille du 1999 goûté ici, était, elle aussi, très plaisante, on observe donc une certaine homogénéité dans les flacons de ce millésime.

Avec plus de 300.000 bouteilles produites en moyenne, à chaque vendange, avoir des mises homogènes parait être un challenge difficile à surmonter.

1999

La robe de couleur pourpre, avec des reflets vermillon est foncée, au centre du verre, le nez est un peu fermé , mais frais, avec à l’aération des arômes nets de cassis, de cerises, un peu réglissé, de la rondeur dans une attaque assez moelleuse, le vin s’étoffe avec une chair et des tannins bien enveloppés, d’une juste fermeté, les fruits sont expressifs et mûrs, la finale d’une bonne persistance est bien équilibrée, fruitée, avec des tannins bien maîtrisée. Du plaisir avec cette bouteille. Noté 15,5+

1998

La robe est foncée, avec des reflets pourpres, l’olfaction offre une expression aromatique modérée, avec des arômes de fruits noirs (cassis dominant), végétaux appuyés ( poivron), quelques notes d’élevage en retrait, l’attaque est franche, avec des tannins assez civilisés, des fruits présents qui sont largement dominés dans un milieu de bouche étoffé par des saveurs végétales, qui persistent dans une finale qui manque un peu de volume, tannique mais sans excès, aux fruits discrets. Noté 13

1995

La robe est soutenue, avec des teintes vermillon au bord du disque, des arômes de petites baies sauvages (cassis et fruits de sureau) accompagnés de poivre, de poivrons (rouges), et de notes d’élevage se révèlent  modérément à l’olfaction ; la bouche est assez bien équilibrée entre une trame tannique structurante, mais sans rigidité, des saveurs de fruits avenantes avec un cassis dominant, mais avec toujours un fond végétal associé, la finale d’une bonne tenue un peu tannique, est fruitée, épicée, bien équilibrée, avec des notes végétales. Noté 15

Daniel


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines