Magazine Cuisine

Sorbet poire au Porto et badiane

Par Dada

Sorbet poire, Porto et badiane

Versione italiana più giù

Vous me direz que c'est n'est pas trop le moment de se rafraîchir (en effet) mais on est toujours séduits par les glaces et les sorbets n'est-ce pas? Cela faisait des années que je voulais préparer ce sorbet d'hiver librement inspiré d'un vieux numero de Thuriès. Je ne sais pas pourquoi souvent des recettes restent longuement sur la liste des désirs culinaires. L'idée de base est de mettre en sorbet la classique, tant en France qu'en italie ;-), poire au vin. J'ai juste ajouté un note charmante, fraîche apportée par la badiane. Bien entendu, c'est absolument facultatif et si vous n'aimez pas le goût anisé vous pouvez la remplacer par une autre épice à vin brûlé telle que la cannelle, les clous de girofle... En tout cas, c'est tout aussi bon (et on sent plus la poire) sans épices. Je vous avoue qu'il s'agit d'un sorbet d'adulte vue la présence réelle du Porto (on sent l'alcool), très agréable. En plus, le Porto évite que le sorbet cristallise excessivement (super pratique même quand on n'a pas de sorbetière). C'est pourquoi, je vous conseille de la préparer bien à l'avance, c'est une glace ivre qui se forme lentement ;-). A servir après un repas copieux ou même avec un gâteau au chocolat par exemple.
Sorbet à la poire, Porto et badiane (pour 10 personnes):
- 200 g de sucre
- 80 g d'eau
- 210 g de Porto (100 g + 110 g)
- 500 g de pulpe de poire (environ 600-700 g de poires)
- ½ càc d'anis étoilé (badiane) en poudre + anis étoilé entier pour décorer (facultatif)
A préparer la veille. Porter à ébullition l'eau et 100 g de Porto puis ajouter le sucre. Mixer la pulpe de poire avec le reste du Porto(110g) puis l'ajouter au premier mélanger. Verser l'anis étoilé et mémanger. Mettre le tout dans un récipient et le faire refroidir au congélateur 2-3 heures. Puis passer en sorbetière (il ne deviendra pas complètement solide donc le garder au congélateur au moins une nuit).

Versione italiana
Mi direte che non è proprio il momento di rinfrescarsi (in particolare lei e lei, care amiche "germaniche", non sarebbero per niente d'accordo ;-). Pero', come non soccombere al fascino del gelato in ogni momento (siamo italiani no?). L'idea di base, liberamente ispirata da un vecchio numero di una rivista francese, è di gelare la classicissima pera al vino rosso. Ho aggiunto la nota carezzevole e fresca dell'anice stellato (caro a lei). Ma se non vi piace, potete benissimo sostituire con un'altra spezia da vin brûlé come la cannella, i chiodi di garofano o anche non aggiungere nulla. Confesso che si tratta di un sorbetto adulto e pure lui, forse molto più, ubriachello. Insomma l'alcool si sente ed è piacevole, rende il sorbetto cremoso (aiuta a non cristallizzare) e permette di prepararlo anche senza gelatiera. Vi consiglio comunque di farlo in largo anticipo in quanto si solidifica lentamente. Ottimo alle fine di un pasto impegnativo o per accompagnare un dolce al cioccolato.
Sorbetto alla pera, Porto e anice stellato (per 10 persone):
- 200 g di zucchero semolato
- 80 g d'acqua
- 210 g di Porto (100 g + 110 g)
- 500 g di polpa di pera (circa 600-700 g di pere intere)
- ½ cucchiaino da caffè d'anice stellato in polvere + un po' intero per decorare (facoltativo)
Da preparare la vigilia. Portare a bollore l'acqua e 100 g di Porto poi aggiungere lo zucchero. Frullare la polpa di pera con il Porto restante (110 g) e versarlo nel primo miscuglio. Aggiungere l'anice stellato e mescolare. Versare il tutto in un recipiente alto e farlo raffreddare in freezer 2-3 ore poi metterlo nella gelatiera (si solidificherà meno di altri gelati, quindi tenerlo in freezer almeno una notte).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dada 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine