Magazine Sport

NHL. Le point à la pause olympique.

Publié le 17 février 2010 par Vinz

Seul sport collectif présent aux Jeux d’Hiver (avec le Curling) le hockey sur glace a imposé la pause olympique à la Ligue Nationale de Hockey , dans LE pays de ce sport . Je vous propose de faire le point sur la situation aux trois quarts de la saison. Le rythme de succession des matches a été plus rapide car la pause olympique provoque une interruption de deux semaines (la saison régulière reprend le 1er mars soit le lendemain de la finale) et également l’augmentation du nombre des blessures.

nhl

Eastern Conference

Northeast GP W L OTL PTS GF GA PP% PK% Home Away L10

Ottawa Senators
NHL. Le point à la pause olympique.

Senators Ottawa (3)

63 36 23 4 76 178 179 16.1 83.3 23-11 13-16 8-2-0

Buffalo Sabres
NHL. Le point à la pause olympique.

Sabres Buffalo (4)

60 33 18 9 75 166 152 17.6 86.5 19-13 14-14 3-5-2

Boston Bruins
NHL. Le point à la pause olympique.

Bruins Boston (6)

60 27 22 11 65 149 154 18.1 86.0 13-18 14-15 4-3-3

Montreal Canadiens
NHL. Le point à la pause olympique.

Canadiens Montréal (7)

63 29 28 6 64 164 176 24.6 83.5 15-17 14-17 4-5-1

Toronto Maple Leafs
NHL. Le point à la pause olympique.

Maple Leafs Toronto

61 19 31 11 49 162 208 16.8 71.6 11-18 8-24 2-6-2

Atlantic GP W L OTL PTS GF GA PP% PK% Home Away L10

New Jersey Devils
NHL. Le point à la pause olympique.

Devils New Jersey (2)

61 37 21 3 77 162 144 18.5 81.0 20-10 17-14 3-5-2

Pittsburgh Penguins
NHL. Le point à la pause olympique.

Penguins Pittsburgh (4)

62 36 22 4 76 195 179 16.5 83.3 18-13 18-13 5-2-3

Philadelphia Flyers
NHL. Le point à la pause olympique.

Flyers Philadelphie (5)

60 32 25 3 67 179 160 21.8 80.8 18-13 14-15 6-4-0

New York Rangers
NHL. Le point à la pause olympique.

Rangers New York (8)

62 28 27 7 63 161 169 18.0 84.6 14-19 14-15 4-6-0

New York Islanders
NHL. Le point à la pause olympique.

Islanders New York

62 25 29 8 58 159 194 14.8 76.0 16-14 9-23 2-8-0

Southeast GP W L OTL PTS GF GA PP% PK% Home Away L10

Washington Capitals
NHL. Le point à la pause olympique.

Capitals Washington (1)

62 41 13 8 90 247 177 25.6 79.1 23-6 18-15 7-1-2

Tampa Bay Lightning
NHL. Le point à la pause olympique.

Lightning Tampa Bay

61 26 24 11 63 160 182 19.0 80.5 17-13 9-22 5-4-1

Atlanta Thrashers
NHL. Le point à la pause olympique.

Thrashers Atlanta

60 26 24 10 62 182 194 17.0 81.6 13-14 13-20 4-3-3

Florida Panthers
NHL. Le point à la pause olympique.

Panthers Florida

61 24 27 10 58 155 177 15.4 79.7 12-18 12-19 3-6-1

Carolina Hurricanes
NHL. Le point à la pause olympique.

Hurricanes Carolina

61 24 30 7 55 168 194 18.2 81.1 16-15 8-22 8-2-0

Last: 2/14 @NYI W 4-3 Next: 3/2, vs NYR, 7:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs SJ W 3-1 Next: 3/2, @PIT, 7:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @FLA W 3-2 Next: 3/2, vs MON, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs PHI L 2-6 Next: 3/2, @BOS, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/12 @STL L 0-4 Next: 3/2, vs CAR, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @CAR L 2-5 Next: 3/2, @SJ, 10:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 vs NSH 3-4 Next: 3/2, vs BUF, 7:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @MON W 6-2 Next: 3/2, @TB, 7:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 vs TB W 5-2 Next: 3/2, @OTT, 7:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 vs OTT L 3-4 Next: 3/2, vs CHI, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @STL 3-4 Next: 3/3, @BUF, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 @NYR L 2-5 Next: 3/2, vs PHI, 7:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @CHI 4-5 Next: 3/2, vs FLA, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs BOS 2-3 Next: 3/2, @ATL, 7:00 pm ET Buy Tickets

Western Conference

Central GP W L OTL PTS GF GA PP% PK% Home Away L10

Chicago Blackhawks
NHL. Le point à la pause olympique.

Blackhawks Chicago (2)

61 41 15 5 87 199 146 19.3 84.8 23-8 18-12 6-3-1

Nashville Predators
NHL. Le point à la pause olympique.

Predators Nashville (7)

61 33 23 5 71 170 173 16.7 76.0 16-13 17-15 4-4-2

Detroit Red Wings
NHL. Le point à la pause olympique.

Red Wings Detroit

61 28 21 12 68 159 164 18.1 82.2 16-13 12-20 3-3-4

St. Louis Blues
NHL. Le point à la pause olympique.

Blues Saint-Louis

62 28 25 9 65 163 172 16.7 85.3 12-21 16-13 5-4-1

Columbus Blue Jackets
NHL. Le point à la pause olympique.

Blue Jackets Columbus

63 25 28 10 60 166 203 19.7 82.4 15-16 10-22 5-4-1

Pacific GP W L OTL PTS GF GA PP% PK% Home Away L10

San Jose Sharks
NHL. Le point à la pause olympique.

Sharks San José (1)

62 40 13 9 89 204 153 22.1 86.3 19-12 21-10 6-3-1

Phoenix Coyotes
NHL. Le point à la pause olympique.

Coyotes Phoenix (4)

63 37 21 5 79 167 158 15.2 83.5 22-11 15-15 7-3-0

Los Angeles Kings
NHL. Le point à la pause olympique.

Kings Los Angeles (5)

61 37 20 4 78 185 166 18.7 80.0 18-12 19-12 8-1-1

Dallas Stars
NHL. Le point à la pause olympique.

Stars Dallas

61 28 21 12 68 175 186 18.3 77.3 18-11 10-22 6-3-1

Anaheim Ducks
NHL. Le point à la pause olympique.

Ducks Anaheim

62 30 25 7 67 177 189 20.0 80.6 19-10 11-22 6-4-0

Northwest GP W L OTL PTS GF GA PP% PK% Home Away L10

Vancouver Canucks
NHL. Le point à la pause olympique.

Canucks Vancouver (3)

61 37 22 2 76 194 152 21.3 80.8 23-8 14-16 6-4-0

Colorado Avalanche
NHL. Le point à la pause olympique.

Avalanche Colorado (6)

61 35 20 6 76 178 158 17.1 83.2 20-10 15-16 5-5-0

Calgary Flames
NHL. Le point à la pause olympique.

Flames Calgary (8)

62 30 23 9 69 156 156 16.8 83.2 15-17 15-15 4-3-3

Minnesota Wild
NHL. Le point à la pause olympique.

Wild Minnesota

61 30 27 4 64 171 178 18.8 81.9 21-10 9-21 6-4-0

Edmonton Oilers
NHL. Le point à la pause olympique.

Oilers Edmonton

61 19 36 6 44 153 211 18.5 75.9 11-21 8-21 3-7-0

Last: 2/14 @CLS W 5-4 Next: 3/2, @NYI, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 @PIT W 4-3 Next: 3/2, vs EDM, 8:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs OTT W 4-1 Next: 3/1, @COL, 9:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs WAS W 4-3 Next: 3/2, @PHO, 9:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 vs CHI 4-5 Next: 3/2, vs VAN, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @BUF L 1-3 Next: 3/2, vs NJ, 10:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs DAL L 0-3 Next: 3/2, vs STL, 9:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs COL W 3-0 Next: 3/2, @DAL, 8:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @PHO W 3-0 Next: 3/2, vs LA, 8:30 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 @EDM W 7-3 Next: 3/3, vs COL, 10:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 @MIN L 2-6 Next: 3/2, @CLS, 7:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 @LA L 0-3 Next: 3/1, vs DET, 9:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/13 vs ANH W 3-1 Next: 3/3, vs MIN, 10:00 pm ET Buy Tickets

Last: 2/14 vs VAN W 6-2 Next: 3/3, @CGY, 10:00 pm ET Buy Tickets

J’ai ajouté dans ce classement l’ordre des têtes de série en rappelant que :

- Les vainqueurs de chaque division sont classés de 1 à 3 selon leur total de points

- En cas d’égalité, le premier départage est le nombre de victoires. C’est pourquoi les Rangers de New York devacent le Lightning de Tampa Bay par exemple.

L’analyse.

Conférence Est.

L’an passé, les Capitals avaient littéralement émergé avec l’arrivée de l’entraineur Bruce Boudreau. L’équipe surfe sur son excellente saison et renforcée domine largement la conférence Est. Il sera bien difficile de rattraper Washington et Alex Oveshkin, qui devrait certainement remporter le trophée Maurice Richard du meilleur buteur et un titre de MVP. Désormais, les Capitals ne comptent plus seulement sur une ou deux lignes efficaces mais bien sur quatre. L’équipe a enregistré une série de 15 victoires consécutives avant de se voir stoppée car le Canadien de Montréal. L’attaque en surnombre est particulièrement efficace : avec 25,1%, c’est la meilleure de la NHL

Toujours dans la conférence Est, les Devils du New Jersey sont rattrapés par les vainqueurs sortants de la Coupe Stanley. Le duel entre les Devils et les Penguins sera haletant. Dans la division Nord-Est c’est entre Ottawa et Buffalo que la première place se jouera. Notons que dans ce cas-là les deux équipes n’avaient pas disputé les play-offs l’an passé.

Par ailleurs, les temps sont difficiles pour les Bruins de Boston, même si l’équipe a bien réagi avant la pause. La lutte pour les places 6 à 8 sera particulièrement âpre : 5 équipes postulent, dont le Canadien de Montréal qui passe sa saison à perdre des joueurs pour de longues durées. Le dernier en date est leur buteur Mike Camalleri, absent pour un bon mois encore.Mais le Canadien (dont le GM Bob Gainey a démissionné la semaine dernière) doit beaucoup à son avantage numérique (24% la deuxième de la NHL) et au brio du gardien slovaque Jaroslav Halak, qui a même pris la place de numéro un à Carey Price. Il pose même un souci au Canadien qui voulait l’utiliser comme monnaie d’échange.

Ce qui est étonnant est le départ d’Ilya Kovalchuk d’Atlanta, transféré à New Jersey. Les Trashers semblent renoncer à cette saison en se départissant de leur meilleur joueur et une des stars de la NHL.

Derniers de la conférence en 2009, les Islanders de New York ont nettement relevé la tête. L’équipe a mathématiquement l’espoir de se qualifier mais ce sera très dur. John Tavarès (premier choix de la draft) fait une saison de rookie correcte sans plus  (34 points).

Conférence Ouest.

Dans l’Ouest les valeurs sont renversées. Certes, comme Washington, les Blackhawks de Chicago sont en train de récolter les fruits d’un puzzle savamment construit, malgré quelques grossières erreurs.  L’équipe de Christobal Huet peut enfin envisager de remporter une Coupe Stanley, ce qu’elle n’a pas fait depuis presque 50 ans.

San José et Vancouver sont les places fortes de la conférence Ouest. Les Sharks n’auront pas de souci mais c’est en série qu’on les attend, où ils ont l’habitude de flancher. Mais avec Dany Heatley cette année, l’équipe a une carte de plus en attaque et ça marche. Vancouver va devoir batailler avec l’Avalanche du Colorado. Ces derniers étaient derniers de la conférence Ouest en 2009 mais l’équipe s’est reconstruite et le résultat de l’an passé n’était qu’un accident. Le rookie Matt Duchene est le meilleur pour le moment avec 42 points inscrits.

Par contre, on assiste à de nombreuses surprises dans cette même conférence :

- Les Red Wings de Detroit, vainqueurs de la Coupe Stanley 2008 et finalistes en 2009, doivent se battre pour se qualifier. Et à ce jour, l’équipe est même hors du circuit final. C’est la même chose pour Dallas et Anaheim, des habitués des play-offs.

- Plusieurs franchises qui occupaient le fond de la conférence reviennent au premier plan : les Kings de Los Angeles et surtout les Coyotes de Phoenix, qui sont en faillite rappelons-le. Ces formations, qui n’arrivaient à rien dans les années 2000, ont réussi une magnifique saison et leur avance sur Detroit (9ème) est suffisante pour rester qualifié. Mais la pause des étoiles risque peut-être de faire gamberger les esprits. A Los Angeles, le gardien Jonathan Quick fait des miracles (35 victoires).

Places fortes du hockey, Toronto et Edmonton trainent au fond de la NHL. Cela n’est pas nouveau mais date de deux ou trois saisons. Les Oilers sont victimes d’un marché trop petit : du coup, ils n’ont pas les moyens économiques pour garder leurs joueurs. A Toronto, les mauvais choix successifs, le vieillissement de la formation lié à une régénération nécessaire, ont entrainé l’équipe vers le bas. Pour le moment on ne voit pas le redressement. A l’inverse, Columbus avait l’espoir de confirmer son décollage de 2009 mais la saison n’a pas répondu aux attentes : le coach Ken Hitchcock a été débarqué. Enfin, les Hurricanes de la Caroline font une partie de saison satisfaisante, lorsqu’on sait qu’ils ont commencé par 13 défaites.

Les statistiques individuelles.

En attaque

Meilleur pointeur : Alexander Ovechkin (Washington) 89 points – Henrik Sedin (Vancouver) 78 points – Sidney Crosby (Pittsburgh) 76 points

Meilleur marqueur : Ovechkin et Crosby avec 42 buts – Patrick Marleau (San José) 38 buts.

Meilleur passeur : Joe Thornton (San José) 59 assists – H. Sedin 55 – Nicklas Backstrom (Washington) 50

Plus/moins (différence entre le nombre de buts marqués et encaissés en étant sur la patinoire, en excluant les buts marqués en supériorité numérique et encaissés en infériorité numérique) : tous les trois sont de Washington. Ovechkin + 43, Jeff Schultz 37 et Backstrom 32.

Les gardiens

Nombre de victoires : Jonathan Quick (LA) 35 – Martin Brodeur (New Jersey) et Evgeni Nabokov (San José) 34

Moyenne de buts encaissés : Tuuka Rask (Boston) 2,08 – Aanti Niemi (Chicago) 2,16 – Ryan Miller (Buffalo) 2,16

Pourcentage d’arrêts : Tomas Vokoun (Florida) 93,1 % – Miller 93% – Raask et Nabokov 92,8%

Blanchissages : Brodeur et Vokoun 7 – Craig Anderson (Colorado) et Ilya Bryzgalov (Phoenix) 6

Le tournoi olympique.

Vancouver 2010

Pour la quatrième fois, la NHL permet d’envoyer des joueurs de son championnat avec les équipes nationales. Cela risque pourtant d’être la dernière fois : les difficultés du calendrier, la difficulté de trouver un terrain d’entente entre la Fédération Internationale et la NHL pourraient bien mettre fin à cette participation des joueurs franchisés.

Pour revenir au tournoi, douze équipes s’affrontent. Les équipes sont réparties en trois poules de quatre. Les vainqueurs de chaque groupe plus le meilleur second seront directement qualifiés pour les quarts de finale. Les autres équipes disputeront un « huitième » de finale dont l’appariement dépendra du classement dans le groupe, du nombre de points marqués et de la différence de buts (dans l’ordre du départage). Les vainqueurs de ces quatre matches seront opposés aux quatre premiers du tour préliminaire en quarts de finale.

Voici la composition des groupes :

Groupe A : Canada, Etats-Unis, Suisse, Norvège

Groupe B : Russie, République Tchèque, Slovaquie, Lettonie

Groupe C : Suède, Finlande, Biélorussie, Allemagne.

Toutes les stars en état de jouer sont là. Le Canada a mis la meilleure équipe possible et misera sur le leadership de Sidney Crosby. La sélection à la feuille d’érable joue à domicile et voudra se racheter de son lourd échec de Turin (quart de finaliste battu par les Russes). La Russie,  justement, se présente comme l’adversaire numéro un avec Alex Ovechkin la star de la NHL.

A. Ovechkin. Le Tsar est le meilleur joueur du monde et voudra donner à la Russie un titre olympique qui lui a échappé depuis la fin de l'URSS. La Russie a fini 4ème à Turin, devancée par les autres nations européennes, après avoir fait tomber le Canada en quart de finale.

A. Ovechkin. Le Tsar est le meilleur joueur du monde et voudra donner à la Russie un titre olympique qui lui a échappé depuis la fin de l'URSS. La Russie a fini 4ème à Turin, devancée par les autres nations européennes, après avoir fait tomber le Canada en quart de finale.

Bien entendu, la Suède -championne olympique-, des jumeaux Sedin et de Forsberg (revenu au pays), et la Finlande -finaliste en 2006-, emmenée par la légende Selanne, ne sont pas à négliger. La République Tchèque du vieux Jagr qui a été le porte-drapeau de la délégation à la cérémonie d’ouverture (3ème à Turin) reste un adversaire de premier plan alors que les Etats-Unis demeurent dangereux mais néanmoins, il leur sera difficile de prétendre au titre.

C’est donc tout un peuple qui va soutenir les Crosby, Niedermayer, Heatley, Iginla et Toews Brodeur et j’en passe.

S. Crosby. La merveille du hockey canadien voudra faire honneur à La Merveille, Wayne Gretzky qui a été le dernier porteur de la flamme olympique. Réussira-t-il à laver l'affront de 2006 et à rester prophète en son pays ?

S. Crosby. La merveille du hockey canadien voudra faire honneur à La Merveille, Wayne Gretzky qui a été le dernier porteur de la flamme olympique. Réussira-t-il à laver l'affront de 2006 et à rester prophète en son pays ?

Le tournoi féminin

Il y a aussi un tournoi féminin. Les records pleuvent : les USA ont pulvérisé la Chine 10-1 après que le Canada ait battu un record contre la Slovaquie 18-0 puis la Suisse 10-1. Huit équipes sont engagées : les deux premières de chaque groupe disputeront les demi-finales pendant que les deux dernières seront reversées dans un tournoi de classement.

Le Canada part largement favori : en 2006, l’équipe n’avait encaissé que deux buts en 5 matches pour 45 marqués. Les Etats-Unis et les pays nordiques, Suède et Finlande, peuvent contester la suprématie locale mais on n’y croit pas beaucoup.

La composition des deux groupes.

Groupe  A : Canada, Suède, Suisse, Slovaquie

Groupe B : Etats-Unis, Finlande, Russie, Chine.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine