Magazine Cuisine

Un parfum nauséabond de vieille France vichiste

Par Bobosse92
Revenons rapidement sur la scolarité de Gérard Longuet : lycée Henri-IV, études de droit et de lettres, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (Diplôme d'études supérieures de sciences politiques) et de l'École nationale d'administration. Ses faits marquants : 1964, il prend part, en compagnie de son ami Alain Madelin, à la création du mouvement « Occident », organisation de militants d'extrême droite souvent impliqués dans des affrontements avec l'extrême gauche. 1967, soupçonné d'avoir été co-instigateur d'une expédition contre des étudiants d'extrême gauche à l'université de Rouen, il est inculpé et incarcéré. Condamné à 1000 francs d'amende pour complicité de « violence et voies de fait avec armes et préméditation », en même temps qu'Alain Madelin et Patrick Devedjian (tiens, il en manque un dans la bande !!!). De cet engagement, il dit : « J'assume avoir été d'extrême droite. On s'est simplement trompés sur le modèle colonial, qui ne pouvait perdurer ». Déjà à l'époque ... 1972, il rédige le premier programme économique du Front national ... Sa carrière politique : « Directeur de cabinet » des préfets de l’Eure, de la Somme et de Jacques Dominati, « Député » de la Meuse, « Membre » du conseil général de la Meuse, puis vice-président, Secrétaire d’état puis ministre délégué chargé des télécomunications sous Jacques Chirac, Président du conseil régional de Lorraine, Ministre des télécommunications sous Edouard Balladur. Nommé membre du Comité pour la réforme des collectivités locales en octobre 2008, sans doute pour services vomis …
Attaquons maintenant le « lourd », puisque cet  « honnête » républicain, cet ardent défenseur des valeurs de la République, a été inquiété dans plusieurs affaires judiciaires, ce qui lui valu (entre autres) de démissionner du gouvernement Balladur en octobre 1994.
Son casier judiciaire : Mis en examen en 1995 dans l'enquête sur le financement occulte du Parti républicain. Renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « recel d'abus de crédit » dans une affaire concernant la construction de sa villa de Saint-Tropez (Var) : relaxé ! Poursuivi pour « recel de corruption » dans l'affaire des marchés publics d'Île-de-France : relaxé ! En 2001, il emprunte un sens interdit. Interpellé, il prend la fuite. Imbroglio tragi-comique, son chauffeur finit par avouer : « J'ai reçu l'ordre du directeur de cabinet du président du conseil régional d'aller reconnaître les faits au commissariat ». Un « ordre » destiné à couvrir le véritable contrevenant … Neuf mois après les faits, il adresse une lettre au procureur de la République de Nancy (devenu conseiller de Jacques Chirac) dans laquelle il reconnaît être l'auteur de l'outrage et des infractions routières. On lui conseille de présenter ses excuses aux fonctionnaires de police « pour que ceux-ci retirent leur plainte ». Mais les policiers sont têtus et maintiennent leur action. Convocation et absence des policiers, le jugement n'a pu être rendu ...
Ses derniers faits : Homophobie et Xénophobie sont sans doute les deux mamelles de la France « traditionnelle ». Juillet 2008, il présente les luttes contre l'homophobie et contre la pédophilie comme contradictoires : « J'avais une question malicieuse, mais je la poserai plus tard... C'était de savoir où commençait et où s'arrêtait l'homophobie, mais enfin, ça c'est un autre sujet (…). C'est extrêmement réjouissant de savoir que l'on promeut en effet des formes nouvelles de sexualité dans l'école et qu'on combat en même temps la pédophilie… Il y a quand même un moment où il faut savoir sur quelles valeurs on s'arrête... ». NO COMMENT. Mars 2009, sur la chaîne Public Sénat, il déclare « Malek Boutih est un homme de grande qualité mais ce n'est pas le bon personnage parce que la Halde, cela veut dire que c'est la France qui s'ouvre aux populations nouvelles. Schweitzer, c'est parfait ! Un vieux protestant, parfait ! La vieille bourgeoisie protestante, parfait ! [] parce que il vaut mieux que ce soit le corps français traditionnel qui se sente responsable de l'accueil de tous nos compatriotes. C'est à dire, si vous voulez, les vieux Bretons et les vieux Lorrains -qui sont d'ailleurs en général italiens ou marocains- doivent faire l'effort sur eux-mêmes de s'ouvrir à l'extérieur. Si vous mettez quelqu'un de symbolique, extérieur, vous risquez de rater l'opération. La symbolique, c'est que c'est la France qui doit s'ouvrir à l'extérieur». Il y a quelque chose de Maurassien dans cette déclaration, cette théorie raciale qui pue, un relent de Vichy 1942 et de pétainisme dans ce qu'il a de plus répugnant (je comprends parfois les excès d'Action Directe - tant de haine ne peut engendrer que la haine). Enfin, juste pour votre culture personnelle, Monsieur Longuet, la Halde, c'est aussi ... femme qui subit des réflexions sexistes à longueur de journée par sa hiérarchie ... un syndicaliste brimé au travail ... un salarié privé de promotion ou d'augmentation sous pretexte qu'il travaille à temps partiel ... Alors, Messieurs les politiques, avant de dire des conneries aussi grosses que vos détournements d'argent public qui devraient naturellement nous revenir, et pour lesquels vous agissez en toute impunité par auto-amnistie, renseignez vous, réflechissez et surtout agissez pour le bien de tous !!! Bruno

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines