Magazine Cuisine

Rougail saucisses

Par Fgueho

Rougail saucisses

Lors de notre voyage à la Réunion, nous avions absolument tenu à goûter les spécialités du coin. Ce fut donc une cure de carris, rougails, massalés, samoussas, gâteaux à la patate douce, achards, palmistes et autres chouchous.

Revenus en France, et enchantés de nos découvertes, nous ne pouvions que tenter à notre tour de nous lancer dans la confection d’un des plats principaux de la Réunion : le fameux « rougail saucisses ».

La cuisine réunionnaise est un mélange de culture et d’influences : cuisine malgache, cuisine française, cuisine indienne, cuisine est-africaine et cuisine chinoise. Fortement épicée, riche et inventive, elle est avant tout surprenante pour les « zoreilles » que nous sommes.

Ce sont les différents immigrants qui ont apporté par touche successive leur propre savoir culinaire, et ont façonné la cuisine créole. C’est ce qui en fait une cuisine si diverse et si intéressante que nous vous invitons à découvrir sur le champ. Allez, hop ! Au fourneau.

Pour 4 personnes – Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn

Ingrédients :

  • 6 grosses saucisses fumées
  • 2 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 6 tomates
  • 1 piment rouge ou vert
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • Persil
  • Thym
  • Gingembre frais
  • Persil frais
  • Sel
  • Poivre
  • Huile d’olive (ou d’arachide)

Recette :

  1. Hacher les oignons. Râper le gingembre.
  2. Écraser l’ail avec le piment, le sel et le poivre.
  3. Couper les tomates en petits morceaux.
  4. Piquer les saucisses avec une fourchette puis les faire bouillir dans l’eau 10 minutes pour les dessaler et les dégraisser. Égoutter.
  5. Faire chauffer l’huile dans un poêle. Faire revenir les oignons, l’ail écrasé et les tomates. Ajouter le thym, le gingembre et le curcuma. Remuer. Puis couvrir et laisser mijoter 10 minutes.
  6. Couper les saucisses en tronçons et les ajouter à la préparation. Laisser cuire à feu doux 20 minutes.
  7. Hacher le persil et parsemer sur le rougail.

Pour information, à la Réunion, les saucisses sont très salées. C’est pourquoi il faut les dessaler préalablement. Par contre, elles sont peu grasses. Vous pouvez utiliser à la place des saucisses de Toulouse, ou de Morteau.

En accompagnement, des lentilles de Cilaos ou un zembrocal (riz cuit avec du curcuma et des haricots rouges) seront parfaits. A défaut, un riz blanc ira très bien. Pour notre part, nous avons opté pour des lentilles classiques.
L’ajout d’un petit rhum arrangé ne peut évidemment être que bénéfique à votre voyage par procuration.

Le mot « rougaille » vient de la langue tamoule, très présente à la Réunion. On y trouve d’ailleurs de nombreux temples tamouls, très colorés, bien éloigné des nos églises si austères.

Le curcuma, appelé parfois « safran des iles » (ou des Indes), est surtout bien moins cher que son cousin éloigné. Et même s’il ne faut pas le confondre avec le safran, à la Réunion, on l’appelle le « safran-pays ». D’où une confusion possible et bien compréhensible.
Pour autant, le safran n’y est pratiquement pas utilisé. Il a été remplacé avantageusement par le curcuma.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par guyguy
posté le 17 avril à 20:45
Signaler un abus

je viens tout juste de lire votre recette et bravo je suis moi-même réunionnaise et je vis en France depuis 31 ans maintenant votre recette est bien celle que j'ai connue lorsque j'étais chez moi dans mon île natale encore bravo

A propos de l’auteur


Fgueho 185 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines